Avoir recours au don d’ovocytes?

  1. Estelle33
    Estelle33

    Bonjour je m’appelle Estelle, j’ai 30 ans et ça va faire 7 mois que mon mari et moi essayons d’avoir un enfant mais rien n’y fait. Mon mari a fait des examens et apparemment tout est ok, on lui a même dit qu’il avait un « super sperme »… Donc j’ai moi aussi fait des examens mais je n’ai pas encore les résultats.
    Pensez-vous que je souffre de troubles de la fertilité et que je devrais avoir recours au don d’ovocytes? Quand doit-on recourir au don d’ovocytes?

    19/11/2015 à 16:29
    Répondre
  2. Bonjour Estelle33,

    Il est particulièrement recommandé de faire appel au don d’ovocytes en cas de faible réserve ovarienne ou de faible quantité d’ovocytes, de ménopause précoce, d’échecs d’implantation, de fausses couches à répétition, échecs de précédents cycles de FIV ou en cas de présence d’altérations génétiques susceptibles d’être transmises à la descendance.

    Vu votre âge, en principe il n’y a pas de raison que vous ayez un quelconque problème d’ovocytes. Il peut s’agir par exemple d’un problème d’ovulation altérée. Il est essentiel d’attendre les résultats des examens et d’étudier votre cas. Le don d’ovocytes est souvent utilisé en tout dernier recours.

    Vu que les tests de fertilité de votre mari ont montré que la qualité de son sperme est bonne, il semblerait que la cause de l’infertilité soit féminine. Toutefois, il est possible qu’il s’agisse d’un problème chez les deux ou qu’il n’y ait en apparence aucun problème concret et que la raison de l’infertilité soit inconnue. Dans ce cas, il faudrait alors réaliser des examens plus poussés afin de déterminer la cause et de chercher une solution. Il se peut même qu’il n’y ait aucun problème d’infertilité. À votre âge il est conseillé d’attendre au moins 12 mois de relations sexuelles non protégées pour suspecter une infertilité et se rendre dans une clinique de la fertilité.

    J’espère avoir pu répondre à vos questions. Je vous conseille de ne pas vous inquiéter, de continuer à essayer et de faire des examens de fertilité pour savoir si un traitement est nécessaire.

    Si vous souhaitez en savoir plus, je vous renvoie à notre article : Recevoir un don d’ovocytes.

    Bonne journée

    20/11/2015 à 12:51
    Répondre
  3. Salut Estelle, il faudra attendre les résultats mais si ta réserve ovarienne n’est pas bonne il faudra penser au don d’ovocytes. Faudrait pas avoir peur des résultats même si c’est le cas tu pourras très bien avoir ton bébé. Il y’a des cliniques à l’étranger où le taux de réussite est assez élevé. Et le choix des donneuses est très méticuleux. On s’assure toujours que la donneuse est jeune et que sa réserve ovarienne est bonne. Je te souhaite bonne chance si tu attends toujours et beaucoup de courage dans cette procédure.

    06/12/2017 à 21:29
    Répondre
  4. Salut, ma préoccupation est de savoir si en cas de ménopause une FIV suffit pour tomber enceinte. Autre chose, j’aimerais savoir jusqu’à quel âge une femme peut porter un enfant. Ma belle soeur a 54 ans et prétend vouloir concevoir. Elle est en fait ménopausée et a besoin d’un traitement de PMA pour tomber enceinte. Je ne sais pas si c’est une bonne idée car pour moi c’est un risque. Je sais qu’elle doit faire des examens au préalable pour qu’on autorise une telle folie. Mais vu son enthousiasme, elle est prête à tout pour arriver à ses fins. Elle a été motivée par un documentaire qui montrait des femmes ménopausées qui avaient réussi à concevoir par DO.

    30/12/2017 à 15:45
    Répondre
    • Bonjour,

      Si une femme est ménopausée, la FIV n’est plus une option car c’est la fin de sa vie fertile.

      Vous pouvez lire à ce sujet : Quand et comment se produit la ménopause ?

      Seul le don d’ovocytes va permettre à une femme ménopausée de tomber enceinte, grâce aux ovules d’une donneuse et à un traitement hormonal qui va préparer l’endomètre à la nidation.

      Quand à porter un enfant, il n’y a pas à proprement parler d’âge limite. Cela dépend de l’état de santé de chaque femme. Les risques s’accroissent à mesure que l’âge de la femme enceinte augmente.

      Vous pouvez lire à ce sujet : Quels sont les risques de la grossesse tardive ?

      Il y a donc un risque plus important pour votre belle sœur que pour une femme plus jeune. Elle aura besoin d’un suivi médical approprié et le risque de perdre l’enfant est plus important.

      04/01/2018 à 12:25
      Répondre
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.