FIV avec don d’ovocytes en Espagne

La fécondation in vitro (FIV) est un traitement de procréation assistée dans lequel les ovocytes d’une femme et les spermatozoïdes d’un homme sont fusionnés entre eux de manière artificielle en laboratoire afin de créer des embryons qui seront ensuite transférés dans l’utérus de la femme en vue d’une grossesse.

L’idéal serait d’utiliser les ovocytes et les spermatozoïdes des futurs parents mais cela n’est pas toujours possible. C’est pourquoi il est parfois nécessaire de faire appel à un don de gamète pour réaliser le traitement de FIV.

Quand le don d’ovocytes est-il nécessaire ?

Le don d’ovocytes est particulièrement indiqué chez les femmes se trouvant dans les cas suivants :

  • Échec de cycles de FIV avec leurs propres ovocytes : une mauvaise réaction à la stimulation ovarienne, une mauvaise qualité des ovocytes et/ou des embryons, un échec de fécondation et/ou d’implantation ou des fausses couches à répétition sont les raisons principales qui empêche une femme de tomber enceinte avec un traitement de FIV.
  • Femmes atteintes d’altération génétique susceptible d’être transmise à leur descendance.
  • Réserve ovarienne basse ou absence de fonction ovarienne : en raison d’insuffisance ovarienne précoce, d’insuffisance ovarienne prématurée ou de ménopause.

Même si elles ne souffrent d’aucun trouble de la fertilité, les femmes peuvent faire appel à un don d’ovocytes afin de réaliser la méthode ROPA que nous aborderons plus bas.

Aspects légaux du don d’ovocytes

La loi espagnole sur les Techniques de Procréation Humaine Assistée (LTRHA) établit que le don d’ovocytes doit être un acte totalement anonyme et altruiste, bien qu’elle autorise le versement d’une compensation financière à la donneuse pour les gênes occasionnées et les éventuels risques liés au processus de don.

Sous les recommandations de la Commission Nationale de Procréation Humaine Assistée, le Ministère de la Santé, des Services Sociaux et de l’Égalité espagnol fixe le montant total de la compensation entre 800 et 1000 euros.

Quant à l’anonymat, celui-ce doit être définitif. Par conséquent, la donneuse ne doit connaître aucune information sur la receveuse, et vice versa. Toutefois, la loi permet aux futurs enfants de demander des informations générales concernant les donneuses, mais en aucun cas leur identité ne leur sera dévoilée.

Bien que la loi ne fixe pas d’âge limite pour recevoir un don d’ovocytes, les professionnels des cliniques de procréation assistée le limite à 50 ans. En revanche, la LTRHA établit une série de conditions requises pour les donneuses, concernant leur âge et leur santé mentale et physique. Nous vous détaillons ces conditions dans un autre article.

Traitement de la receveuse d’ovocytes

Étant donné que les ovocytes ne proviennent pas de la femme qui tombera enceinte (la receveuse), celle-ci ne devra pas se soumettre à la première étape de la fécondation in vitro qui comprend la stimulation du cycle ovarien et la ponction folliculaire.

Ne pas passer par cette première étape permet d’éviter la prise de traitement hormonal pour la stimulation ovarienne et la l´gère intervention chirurgicale que suppose la ponction folliculaire. Toutefois, il est nécessaire de préparer la receveuse pour le transfert.

De manière à favoriser l’implantation de l’embryon après qu’il ait été transféré dans l’utérus de la femme, il est essentiel que l’endomètre ait un aspect trilaminaire et une grosseur d’environ 8 mm. C’est pourquoi un traitement par progestérones devra être administré à la receveuse pour une préparation endométriale optimale.

Don d’ovocytes frais ou vitrifiés

Le traitement de FIV avec don d’ovocytes est légèrement différent selon s’il s’agit d’ovocytes frais ou s’ils doivent passer par un processus de vitrification.

  • Ovocytes frais : dans ce cas il faudra synchroniser les cycles ovariens de la donneuse et de la receveuse. Pour cela, la donneuse commencera sa stimulation ovarienne en même temps que la receveuse s’administrera le traitement pour la préparation endométriale. De cette manière, le transfert sera programmé en fonction de la maturation de l’ovaire, la fécondation et le développement des embryons ainsi que de l’endomètre.
  • Ovocytes vitrifiés : après la stimulation ovarienne de la donneuse et l’obtention des ovocytes lors de la ponction folliculaire, les ovocytes seront vitrifiés (congelés) jusqu’à ce que le traitement de la receveuse débute. À ce moment-là, on procédera à la préparation de l’endomètre de la receveuse et lorsque celui-ci aura les caractéristiques optimales pour l’implantation, les ovocytes de la donneuse seront décongelés, fécondés puis une fois devenus embryons, ils seront transférer dans l’utérus de la receveuse.

Chacune de ces deux options offre des avantages et des inconvénients, car synchroniser les cycles des deux femmes n’est pas chose facile et la vitrification peuvent entraîner une perte de qualité des ovocytes et diminuer la quantité d’options viables.

Méthode ROPA

La méthode ROPA, qui correspond aux sigles de « Réception d’Ovocytes de la Partenaire », implique une exception quant à l’anonymat établit par la LTRHA. Il s’agit d’une technique destinée exclusivement aux couples homosexuels féminins mariés.

Elle consiste à prélever les ovocytes d’une des deux femmes du couple et de les transférer, après fécondation avec le sperme d’un donneur anonyme, dans l’utérus de l’autre femme, afin d’obtenir une grossesse. C’est un moyen de faire participer activement les deux femmes dans le processus de grossesse.

Il est évident que dans ce cas-là, aucune compensation financière n’est versée à la donneuse puisque celle-ci sera la future mère avec sa conjointe.

Un commentaire

  1. usuario
    Marine

    Est-ce que la méthode ROPA est pratiquée en France ? Je ne trouve rien à ce sujet. Je trouve que cette une technique est très intéressante dans la mesure où les deux femmes du couple participent ensemble à la grossesse. Avec ma conjointe on en parle encore, mais l’Espagne serait une très bonne destination pour nous si nous décidions de passer par cette méthode !

Les cookies nous permettent de vous offrir des publicités personnalisées et de recueillir des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre politique de cookies.