FIV avec don de sperme à Chypre

Le don de sperme est un traitement auquel ont recours les couples ne pouvant pas utiliser le sperme du futur père pour concevoir un enfant, mais aussi les couples lesbiens ou les femmes célibataires, c’est-à-dire en cas d’absence de partenaire masculin.

Le don de sperme est également nécessaire lorsque le futur père présente une quelconque maladie ou altération génétique qu’il ne souhaite pas transmettre à sa descendance, même s’il ne souffre d’aucun problème de fertilité.

À Chypre, il est possible d’avoir recours au don de sperme aussi bien pour une insémination artificielle que pour une fécondation in vitro (FIV). Dans cet article, nous vous parlerons de la FIV avec don de sperme.

Procédure de FIV

Les étapes suivies pour une FIV avec don de sperme sont les suivantes:

  • Stimulation ovarienne contrôlée : la maturation ovarienne est stimulée dans le but d’obtenir le plus grand nombre d’ovocytes possible. Pour cela, la patiente doit s’administrer un traitement hormonal par voie sous-cutanée.
  • Contrôle échographique : au fur et à mesure que la patiente s’injecte le traitement hormonal en suivant les recommandations du spécialiste, elle doit se soumettre à des contrôles échographiques et analytiques afin d’observer le développement des follicules. La ponction ovarienne est programmée lorsque les follicules atteignent une taille de 17 mm environ. Le traitement qui déclenchera l’ovulation est administré à la patiente 36 heures après.
  • Ponction ovarienne : intervention chirurgicale lors de laquelle sont extraits les ovocytes matures du follicule ovarien, réalisée sous anesthésie légère et d’une durée de 15 à 30 minutes.
  • Préparation du sperme : le sperme du donneur qui aura été préalablement cryoconservé, sera décongelé puis préparé pour la fécondation. On appelle « capacitation » la procédure de préparation et permet aux spermatozoïdes d’acquérir la capacité nécessaire pour féconder l’ovocyte.
  • Fécondation in vitro : la fusion entre les ovocytes et les spermatozoïdes se fera en laboratoire, soit par fécondation in vitro conventionnelle, soit par ICSI.
  • Culture des embryons : les embryons générés seront conservés en culture dans le laboratoire jusqu’au jour du transfert ou de la cryoconservation en cas de transfert différé.
  • Transfert d’embryons : en cas de transfert d’embryons frais, la patiente recevra, après la ponction, un nouveau traitement qui aidera les embryons transférés à s’implanter. Les embryons seront déposés à l’intérieur de l’utérus de la femme via une canule de transfert, en attendant leur implantation.

Si le transfert est réalisé en différé, les embryons seront congelés à travers la vitrification et seront dévitrifiés au moment du transfert. C’est à ce moment-là que la femme devra prendre le traitement pour la préparation endométriale.

Voici donc, de manière simplifiée, les étapes de base pour une FIV avec don de sperme. La durée de chaque traitement variera en fonction des caractéristiques de chaque patiente et de chaque cas.

Réglementation du don

La loi qui régit le don de sperme ainsi que tout ce qui concerne la procréation assistée à Chypre est la loi 69(I)/2015. Il y est indiqué que le don de sperme doit être anonyme et altruiste.

C’est-à-dire que, d’une part, l’identité du donneur ne pourra pas être révélée aux futurs parents ni à l’enfant. Le donneur ne recevra aucune information non plus sur les receveurs ou sur le futur enfant. D’autre part, que la vente de matériel génétique, dans ce cas, de sperme, est interdite.

Toutefois, la législation autorise à verser au donneur une compensation financière afin de le dédommager des frais de déplacement et des pertes de journées de travail.

Pour pouvoir être admis en tant que tel, le donneur de sperme devra avoir moins de 45 ans et ne souffrir d’aucune maladie héréditaire, génétique et/ou infectieuse.

Un commentaire

  1. usuario
    charlyne

    Le traitement pour la stimulation c’est la patiente qui doit se l’injecter ? Mais si on ne sait pas faire ou si comme moi on n’en est pas capable, il y a moyen qu’une infirmière ou un médecin le fasse pour nous ?

Les cookies nous permettent de vous offrir des publicités personnalisées et de recueillir des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre politique de cookies.   Accepter