Qui est la mère biologique de l'enfant né d'un don ?

Par Zaira Salvador.
Dernière actualisation: 15/05/2017

Même si la donneuse transmet son patrimoine génétique et qu’elle est par conséquent, strictement parlant, la mère biologique, elle ne bénéficiera jamais du statut de mère sur le plan légal et social. C’est précisément en cela que réside le don qu’elle accomplit.

La filiation de l’enfant est entièrement déterminée par la femme qui le porte, une disposition favorisée par l’anonymat du don et l’interdiction de divulguer ces informations.

La rédaction vous recommande: Lois de bioéthique sur le don d’ovocytes et de sperme en France.

 Zaira Salvador
Zaira Salvador
Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) et embryologiste spécialiste en Médecine Reproductive, Master en Biotechnologie de la Procréation Assistée par l'Universidad de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI).
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 3185-CV
Embryologiste. Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) et embryologiste spécialiste en Médecine Reproductive, Master en Biotechnologie de la Procréation Assistée par l'Universidad de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Affiliation au Conseil de l'Ordre: 3185-CV.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.