Quelle est la taille optimale de l’endomètre pour que la grossesse soit obtenue ?

Par Dr. Rafael Collazos Robles.
Dernière actualisation: 01/10/2018

La taille optimale de l’endomètre est évaluée en mesurant l’épaisseur de l’endomètre, qui reste le paramètre le plus évalué. La méthode de diagnostic est l’échographie transvaginale.

L’endomètre optimal avant le transfert d’embryon est ce que l’on appelle le trilaminaire, la triple ligne ou le «grain de café», caractéristique de la phase folliculaire avancée. Elle est formée de deux lignes externes hyperéchogènes qui représentent l’union entre l’endomètre basal et le myomètre; deux bandes hypoéchogènes qui constituent la couche fonctionnelle de l’endomètre; et enfin une ligne centrale hyperéchogène, la lumière de la cavité.

La littérature suggère que la gamme normale de l’épaisseur de l’endomètre serait une limite inférieure de 6 mm et la limite supérieure de 20 mm. L’implantation est improbable en dehors de ces plages. Une épaisseur d’entre 7 et 9 mm au moment périovulatoire est considérée comme idéale sur le papier; cependant, avec des endomètres de 6 mm, on obtient des taux de réussite raisonnables.

La rédaction vous recommande: L’endomètre: comment améliorer son épaisseur pour la grossesse? y Préparation endométriale: quelle épaisseur pour réussir une FIV?.

Dr. Rafael Collazos Robles
Dr. Rafael Collazos Robles
Gynécologue
Diplômé en médecine et chirurgie de l'Université de San Martin de Porres (Lima, Pérou). Docteur en médecine et chirurgie de l'Université de Salamanque. Master en reproduction humaine par l'IVI et l'Université Rey Juan Carlos de Madrid. Médecin assistant du service d'obstétrique et de gynécologie de l'hôpital San Rafael et spécialiste en gynécologie en médecine de la reproduction en fertilité à Madrid. Vice-président de SEGECI.
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 282863485
Gynécologue. Diplômé en médecine et chirurgie de l'Université de San Martin de Porres (Lima, Pérou). Docteur en médecine et chirurgie de l'Université de Salamanque. Master en reproduction humaine par l'IVI et l'Université Rey Juan Carlos de Madrid. Médecin assistant du service d'obstétrique et de gynécologie de l'hôpital San Rafael et spécialiste en gynécologie en médecine de la reproduction en fertilité à Madrid. Vice-président de SEGECI. Affiliation au Conseil de l'Ordre: 282863485.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.