Quelle est la meilleure option  ? Le don d’ovocytes ou l'adoption  ?

Par Rebeca Reus .
Dernière actualisation: 13/08/2018

Dans les deux cas, il s’agit de devenir parents. Chaque famille devra peser le pour et le contre et penser à long terme.

Le principal avantage du don d’ovocytes est que la femme peut vivre sa grossesse et mettre au monde son enfant comme s’il s’agissait d’une grossesse naturelle. De plus, sauf s’il y a aussi don de sperme, le père partage ses gènes avec l’enfant.

L’inconvénient principal sont les délais en liste d’attente, ou, en cas de FIV-DO à l’étranger, le prix. Il est vrai que cela dépend de la destination choisie. Il ne faut pas négliger non plus le sentiment de frustration en cas d’échec du traitement.

La rédaction vous recommande: Bénéficier d’un don d’ovocytes: procédure à suivre par la receveuse.

Embryologiste
Diplômée en Biologie humaine (Biomédecine) de l'Universitat Pompeu Fabra (UPF), Master en Laboratoire d'Analyses Cliniques de l'UPF et Master sur la Base Théorique et Procédures de Laboratoire en Procréation Assistée de l'Universidad de Valencia (UV).
Embryologiste. Diplômée en Biologie humaine (Biomédecine) de l'Universitat Pompeu Fabra (UPF), Master en Laboratoire d'Analyses Cliniques de l'UPF et Master sur la Base Théorique et Procédures de Laboratoire en Procréation Assistée de l'Universidad de Valencia (UV).
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.