Quel type de FIV est le plus recommandé ? FIV classique ou ICSI ?

Par Zaira Salvador .
Dernière actualisation: 27/08/2018

Aucune technique n’est meilleure que l’autre, étant donné que toutes deux ont leurs avantages et inconvénients. Selon les caractéristiques et situation de fertilité de chaque couple, l’une des deux méthodes sera recommandée pour féconder l’ovule.

Un cas comme l’asthénozoospermie grave par exemple, requiert l’ ICSI pour pouvoir obtenir la grossesse. Pour autant, les troubles de l’ovulation ou obstruction tubaire auront besoin d’une FIV classique.

La FIV classique se rapproche plus du protocole naturel et requiert moins de manipulation. Cependant l’ICSI permet de se rapprocher de plus près la grossesse, en forçant l’union de l’ovocyte et du spermatozoïde.

La rédaction vous recommande: La fécondation in vitro (FIV): prix et taux de réussite.

Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) et embryologiste spécialiste en Médecine Reproductive, Master en Biotechnologie de la Procréation Assistée par l'Universidad de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI).
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 3185-CV
Embryologiste. Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) et embryologiste spécialiste en Médecine Reproductive, Master en Biotechnologie de la Procréation Assistée par l'Universidad de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Affiliation au Conseil de l'Ordre: 3185-CV.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.