Puis-je faire un don d'ovocytes à l'étranger pour des raisons humanitaires ?

Par Zaira Salvador .
Dernière actualisation: 30/01/2017

Effectivement. Il n’est pas obligatoire de résider dans un pays ou d’en posséder la nationalité pour donner ses gamètes. Quant aux raisons qui poussent une femme à faire don de ses ovules, elles sont généralement solidaires et altruistes : le but est d’aider d’autres femmes à avoir des enfants. Toutefois, la compensation proposée à la donneuse à titre de dédommagement peut constituer une motivation supplémentaire. Il faudra vérifier que la compensation financière couvre les frais de déplacement et le logement sur place pendant les 2 à 3 semaines que peuvent durer le traitement hormonal et la ponction folliculaire.

La rédaction vous recommande: Tourisme procréatif: faire une FIV-DO ou un traitement de PMA à l’étranger.

Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) et embryologiste spécialiste en Médecine Reproductive, Master en Biotechnologie de la Procréation Assistée par l'Universidad de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI).
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 3185-CV
Embryologiste. Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) et embryologiste spécialiste en Médecine Reproductive, Master en Biotechnologie de la Procréation Assistée par l'Universidad de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Affiliation au Conseil de l'Ordre: 3185-CV.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.