Puis-je avorter si je suis enceinte de 2 mois ?

Par Zaira Salvador .
Dernière actualisation: 27/08/2018

En France, la loi marque un délai au-delà duquel il n’est plus possible d’avorter. Ce délai peut varier en fonction de la méthode choisie.

Pour une interruption volontaire de grossesse (IVG) médicamenteuse, il est possible de la pratiquer jusqu’à la fin de la 5e semaine de grossesse, c’est-à-dire 7 semaines après le début des dernières règles. Lorsque l’IVG est chirurgicale (par aspiration), elle est possible jusqu’à la 14e semaine de grossesse (12e semaine de développement embryonnaire).

Une femme enceinte de deux mois a donc la possibilité d’avorter mais, si elle choisit de pratiquer une IVG médicamenteuse, elle ne pourra pas pratiquer l’intervention au-delà de la 7e semaine, sauf si elle est pratiquée dans un établissement de santé : dans ce cas, le délai peut aller jusqu’à 9 semaines.

La rédaction vous recommande: Deuxième mois de grossesse: symptômes et formation des organes.

Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) et embryologiste spécialiste en Médecine Reproductive, Master en Biotechnologie de la Procréation Assistée par l'Universidad de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI).
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 3185-CV
Embryologiste. Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) et embryologiste spécialiste en Médecine Reproductive, Master en Biotechnologie de la Procréation Assistée par l'Universidad de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Affiliation au Conseil de l'Ordre: 3185-CV.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.