Peut-on devenir donneuse d'ovocytes si l'on est porteuse du virus du papillome humain (VPH) ou du virus de l'herpès (HSV) ?

Par Andrea Rodrigo .
Dernière actualisation: 27/08/2018

En principe, les cliniques refusent les candidates porteuses du VPH ou de l’herpès, car ce sont des infections virales susceptibles d’être transmises à la descendance ou de compromettre la sécurité du don.

Les examens et dépistages réalisés aux candidates incluent plusieurs IST (infections sexuellement transmissibles) comme le VIH, la syphilis, l’herpès génital, la chlamydiose et la blennorragie.

La rédaction vous recommande: Conditions requises pour faire un don d’ovocytes: Qui peut donner?.

Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) d'un Master Universitario en Biotechnologie de la Procréation Médicalement Assistée, par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Diplômée comme Expert en Génétique Médicale.
Embryologiste. Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) d'un Master Universitario en Biotechnologie de la Procréation Médicalement Assistée, par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Diplômée comme Expert en Génétique Médicale.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.