Le bilan de fertilité est-il remboursé par la Sécurité Sociale ?

Par Rebeca Reus .
Dernière actualisation: 08/09/2017

Bien que l’Assurance Maladie prenne bien en charge une PMA à 100% sous certaines conditions, ce remboursement se base sur le tarif conventionnel de la Sécurité sociale et ne correspond pas aux frais réels du couple. Pour bénéficier d’un remboursement complet, l’intervention d’une mutuelle santé est nécessaire.

La mutuelle va ainsi prendre en charge les dépassements d’honoraires (cliniques privées, gynécologue…), les médicaments non remboursés en temps normal, le forfait hospitalier, les frais de séjour au-delà de 12 jours après l’accouchement…

La qualité de la prise en charge par la mutuelle va principalement dépendre des niveaux de remboursement définis sur le contrat d’assurance souscrit.

La rédaction vous recommande: Être fertile: quels sont les facteurs qui y contribuent?.

Embryologiste
Diplômée en Biologie humaine (Biomédecine) de l'Universitat Pompeu Fabra (UPF), Master en Laboratoire d'Analyses Cliniques de l'UPF et Master sur la Base Théorique et Procédures de Laboratoire en Procréation Assistée de l'Universidad de Valencia (UV).
Embryologiste. Diplômée en Biologie humaine (Biomédecine) de l'Universitat Pompeu Fabra (UPF), Master en Laboratoire d'Analyses Cliniques de l'UPF et Master sur la Base Théorique et Procédures de Laboratoire en Procréation Assistée de l'Universidad de Valencia (UV).
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.