L'insémination artificielle et une faible réserve ovarienne sont-elles compatibles ?

Par Zaira Salvador .
Dernière actualisation: 18/09/2017

En prenant en compte ces différents résultats ainsi que de l’âge de la femme, ses antécédents, son examen clinique, le médecin évalue la réserve ovarienne. Face à une infertilité identifiée, plusieurs réponses médicales pourront être envisagées selon les bilans féminin et masculin. Dans la plupart des cas, c’est la FIV qui est recommandée.

Le fait qu’une femme dispose d’une réserve ovarienne faible ne constitue pas toujours un diagnostic négatif et dépourvu de traitement. Si la FIV est exécutée, le médecin ajustera le protocole de stimulation aux doses de médicaments nécessaires afin d’optimiser le cycle.

Lorsqu’une réserve ovarienne faible est diagnostiquée et qu’une femme cherche à tomber enceinte, le plus judicieux est de commencer à essayer de tomber enceinte ou d’entamer un cycle de FIV le plus tôt possible. Ceci augmentera les possibilités d’aboutir à une grossesse et d’avoir un enfant.

La rédaction vous recommande: Choisir entre FIV et insémination artificielle: prix et taux de réussite.

Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) et embryologiste spécialiste en Médecine Reproductive, Master en Biotechnologie de la Procréation Assistée par l'Universidad de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI).
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 3185-CV
Embryologiste. Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) et embryologiste spécialiste en Médecine Reproductive, Master en Biotechnologie de la Procréation Assistée par l'Universidad de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Affiliation au Conseil de l'Ordre: 3185-CV.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.