L’enfant issu d'un don d'ovules me ressemblera-t-il, même si je ne suis pas la mère biologique  ?

Par Rebeca Reus .
Dernière actualisation: 13/08/2018

Étant donné que la donneuse est sélectionnée en fonction de sa ressemblance avec la receveuse, comme la couleur des cheveux, des yeux, de la peau, l’ethnie, la taille, etc., l’enfant ne devrait pas présenter de trop grandes différences.

De plus, comme nous l’indiquions auparavant, pendant le développement dans l’utérus se produisent certaines modifications épigénétiques de l’ADN du bébé. Ces petits changements peuvent influencer, entre autres, l’aspect de l’enfant.

La rédaction vous recommande: Bénéficier d’un don d’ovocytes: procédure à suivre par la receveuse.

Embryologiste
Diplômée en Biologie humaine (Biomédecine) de l'Universitat Pompeu Fabra (UPF), Master en Laboratoire d'Analyses Cliniques de l'UPF et Master sur la Base Théorique et Procédures de Laboratoire en Procréation Assistée de l'Universidad de Valencia (UV).
Embryologiste. Diplômée en Biologie humaine (Biomédecine) de l'Universitat Pompeu Fabra (UPF), Master en Laboratoire d'Analyses Cliniques de l'UPF et Master sur la Base Théorique et Procédures de Laboratoire en Procréation Assistée de l'Universidad de Valencia (UV).
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.