Faire un don d'ovocytes augmente le risque de cancer ?

Par Zaira Salvador.
Dernière actualisation: 14/03/2017

Des études ont montré que le risque d’avoir un cancer du sein, des ovaires, de l’endomètre ou du col de l’utérus n’augmente pas significativement après un traitement de stimulation ovarienne, même lorsqu’il s’agit de tumeurs hormonodépendantes, dont la croissance est stimulée par les hormones.

Cependant, si la femme souffre déjà d’un cancer, la stimulation hormonale qu’elle reçoit dans le cadre du don d’ovocytes peut accélérer le développement des tumeurs hormonodépendantes.

La rédaction vous recommande: Faire un don d’ovocytes: possibles risques pour la donneuse.

 Zaira Salvador
Zaira Salvador
Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) et embryologiste spécialiste en Médecine Reproductive, Master en Biotechnologie de la Procréation Assistée par l'Universidad de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI).
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 3185-CV
Embryologiste. Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) et embryologiste spécialiste en Médecine Reproductive, Master en Biotechnologie de la Procréation Assistée par l'Universidad de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Affiliation au Conseil de l'Ordre: 3185-CV.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.