Est-ce le même traitement pour transférer des embryons en frais ou des embryons vitrifiés ?

Par Dr. Laura García de Miguel.
Dernière actualisation: 03/10/2018

Le traitement pour recevoir des embryons frais (après un cycle de fécondation in vitro) ou des embryons vitrifiés (congelés) est différent.

Dans le premier cas, la patiente prend pendant 10 jours environ le traitement hormonal, les injections pour stimuler les ovaires. Après la ponction, la patiente utilisera de la progestérone (sous forme d’ovules vaginaux ou sous forme sous-cutanée).

Pour les embryons congelés, le patiente doit effectuer une préparation pendant environ deux semaines avec des œstrogènes (en patchs ou en comprimés). En fonction du jour de la décongélation de l’embryon, le médecin peut parfois prescrire un supplément de progestérone. Parfois, le procédé peut être réalisé sur un cycle naturel, sans avoir à utiliser d’oestrogènes.

La rédaction vous recommande: Embryons congelés: quel est le taux de réussite de la vitrification?.

Dr.  Laura  García de Miguel
Dr. Laura García de Miguel
Gynécologue
Diplomée en médecine et chirurgie de l'Université autonome de Barcelone, avec spécialisation en gynécologie et obstétrique à l'hôpital universitaire Sant Joan de Déu. Elle est titulaire d'une maîtrise en reproduction humaine de l'Université Complutense de Madrid et est actuellement directrice médicale de la Clínica Tambre à Madrid.
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 280843059
Gynécologue. Diplomée en médecine et chirurgie de l'Université autonome de Barcelone, avec spécialisation en gynécologie et obstétrique à l'hôpital universitaire Sant Joan de Déu. Elle est titulaire d'une maîtrise en reproduction humaine de l'Université Complutense de Madrid et est actuellement directrice médicale de la Clínica Tambre à Madrid. Affiliation au Conseil de l'Ordre: 280843059.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.