Comment diagnostiquer une oligospermie sévère ?

Par Zaira Salvador .
Dernière actualisation: 27/08/2018

L’oligospermie ne présente aucun type de symptôme et l’homme ne peut pas la percevoir. Un patient peut être atteint d’oligospermie et ne jamais s’en rendre compte, à moins qu’il souhaite devenir père et n’y arrive pas. Si l’oligospermie est due à une pathologie comme une cryptorchidie ou un varicocèle, elle pourra en revanche être détectée.

Pour évaluer la fertilité masculine, deux simples tests sont requis : une analyse de sang et un spermogramme. Avec l’analyse de sang, on peut vérifier les niveaux hormonaux de base comme la FSH, la LH, la testostérone, la prolactine, etc. Ainsi, on analyse si certaines de ces valeurs ne sont pas correctes et peuvent être la cause d’un quelconque problème.

La rédaction vous recommande: L’oligospermie: comment la soigner et tomber enceinte?.

Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) et embryologiste spécialiste en Médecine Reproductive, Master en Biotechnologie de la Procréation Assistée par l'Universidad de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI).
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 3185-CV
Embryologiste. Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) et embryologiste spécialiste en Médecine Reproductive, Master en Biotechnologie de la Procréation Assistée par l'Universidad de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Affiliation au Conseil de l'Ordre: 3185-CV.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.