Cette technique permet de choisir le sexe du bébé ?

Par Sara Salgado .
Dernière actualisation: 05/07/2017

Oui, car les chromosomes sexuels sont analysés à la recherche d’un défaut, il est possible de savoir si l’embryon sera une fille ou un garçon. C’est très utile dans le cas où le couple présenterait une maladie génétique en rapport avec le sexe, puisqu’on serait capable de transférer dans l’utérus uniquement les embryons de l’autre sexe, sains.

En France, la loi en vigueur ne permet pas de sélectionner le sexe du bébé, si ce n’est pour éviter une maladie grave qui affecterait un des deux sexes en particulier.

La rédaction vous recommande: Le diagnostic préimplantatoire (DPI): définition, prix et bioéthique.

Embryologiste
Diplômée en Biochimie et Biologie Moléculaire de l'Universidad del País Vasco (UPV/EHU), avec un Master en Procréation Médicalement Assistée de l'Universidad Complutense de Madrid (UCM). Titre d'expert universitaire en Techniques de Diagnostic Génétique de l'Universidad de Valencia (UV).
Embryologiste. Diplômée en Biochimie et Biologie Moléculaire de l'Universidad del País Vasco (UPV/EHU), avec un Master en Procréation Médicalement Assistée de l'Universidad Complutense de Madrid (UCM). Titre d'expert universitaire en Techniques de Diagnostic Génétique de l'Universidad de Valencia (UV).
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.