À quoi sert le DPI ?

Par Dr. Dr. Ana Mª Villaquirán Villalba .
Dernière actualisation: 02/10/2018

Le diagnostic génétique préimplantatoire est une technique complémentaire à la FIV/ICSI permettant de détecter l’existence d’anomalies génétiques sur l’embryon avant son transfert dans l’utérus.

Actuellement, il est effectué par une biopsie du trophoectoderme sur le blastocyste à 5-6 jours de culture de l’embryon. On peut étudier la présence d’anomalies chromosomiques (dépistage génétique préimplantatoire) ou de maladies génétiques telles que la dystrophie musculaire de Duchenne sur les cellules obtenues.

La rédaction vous recommande: Le diagnostic préimplantatoire (DPI): définition, prix et bioéthique.

Gynécologue
Diplômée en médecine de l'Universidad del Valle en Colombie, avec une spécialité en obstétrique et gynécologie, et une maîtrise en reproduction humaine de l'Université de Valence et de l'IVI. Actuellement, elle est directrice médicale de la clinique de fertilité de Tahe.
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 303007571
Gynécologue. Diplômée en médecine de l'Universidad del Valle en Colombie, avec une spécialité en obstétrique et gynécologie, et une maîtrise en reproduction humaine de l'Université de Valence et de l'IVI. Actuellement, elle est directrice médicale de la clinique de fertilité de Tahe. Affiliation au Conseil de l'Ordre: 303007571.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.