Evolution du Syndrome d’hyperstimulation ovarienne (HSO)

Le HSO est une altération auto-limitée, puisqu’elle disparaît avec la menstruation. Dans ce cas, le Syndrome d’Hyperstimulation Ovarienne dure entre 10 et 14 jours.

La disparition des signes cliniques du HSO a lieu avec la diminution de la hCG. La hCG (Gonadotrophine chorionique humaine) est une hormone utilisée afin détecter si une femme est enceinte. La synthèse de cette hormone a lieu aussi bien dans le cerveau des hommes que des femmes mais y remplit des fonctions distinctes:

  • Hommes: intervient dans la production de testostérone dans les testicules.
  • Femmes: stimule la maturation de l’ovule.

En outre, la hCG est également produite dans une région du placenta (syncytiotrophoblaste) et de l’embryon; c’est pour cela que son niveau augmente chez les femmes enceintes.

Syndrome d'hyperstimulation ovarienne

Pendant la grossesse, la hCG prévient la désintégration du corps jaune (ou corps lutéal) dans l’ovaire et, par conséquent, maintient la production de progestérone, éminemment importante durant la grossesse. De plus, elle joue un rôle dans la tolérance immunitaire pendant cette même période.

Etant donné que la hCG commence à être sécrétée 6 jours après le début de la grossesse, on peut s’en servir comme marqueur de détection de la grossesse. C’est pour cette raison que, si la grossesse a effectivement commencé, le HSO peut se prolonger et empirer le tableau clinique de la patiente. Le HSO peut se manifester tardivement: la durée de l’altération sera dans ce cas comprise entre 60 et 70 jours.

Les cookies nous permettent de vous offrir des publicités personnalisées et de recueillir des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre politique de cookies.