Par Cristina Mestre (embryologiste).
Dernière actualisation: 30/08/2014

Les hommes souffrant d’une éjaculation rétrograde n’expulsent pas leur sperme vers l’extérieur à travers l’urètre mais en éjaculant dans la vessie.

Chez un homme présentant une éjaculation normale, le sperme s’écoule à travers les tubes séminifères, passe par la vessie avant d’atteindre le pénis et s’expulse finalement par l’urètre.

Une fois qu’il a parcouru la vessie, le sphincter urinaire se ferme et grâce à la pression positive, le sperme atteint l’extrémité du pénis.

Vous trouverez ci-dessous un index avec tous les points que nous allons traiter dans cet article.

Définition

Les hommes ayant une éjaculation rétrograde souffrent d’un problème au niveau du sphincter du bassin. Il ne se ferme pas correctement et le sperme n’est pas capable de s’écouler à travers l’urètre. Le sperme passe par le même chemin qu’auparavant et l’éjaculation se produit dans la vessie.

Probablement, les hommes qui ont ce trouble n’expulsent pas de sperme. De plus, généralement, son urine après l’orgasme est trouble (dû à la présence de spermatozoïdes). Ils ne présentent aucun symptôme supplémentaire.

Causes

Les causes pouvant produire une éjaculation rétrograde sont:

  • Le diabète
  • Les médicaments utilisés pour l’hypertension.
  • La chirurgie au niveau de la prostate et de l’urètre.

Grossesse avec éjaculation rétrograde

L’éjaculation rétrograde n’est pas considérée comme une maladie, mais comme un trouble ayant de graves conséquences sur la fertilité masculine.

Il est difficile que ces hommes réussissent à mettre enceinte leur conjointe de manière naturelle puisque la majorité de leurs spermatozoïdes se trouvent dans l’urine.

Traitement

Il existe plusieurs options de traitement pour obtenir une grossesse. La technique la plus utilisée dans les cliniques de fertilité est la suivante: l’homme doit avoir effectué quelques jours d’abstinence (de 2 à 4 jours).

Avec la vessie vide, il doit se masturber et si l’éjaculation se produit, elle doit être recueillie. Il est indispensable qu’après l’éjaculation, l’urine soit recueillie car c’est là où il y a le plus de spermatozoïdes.

De plus, durant les jours précédant l’extraction, il est recommandé que l’homme prenne du bicarbonate (environ 4 grammes) pour protéger ainsi les spermatozoïdes de l’urine.

Ces spermatozoïdes sont traités dans le laboratoire, et peuvent être utilisés dans une technique de procréation assistée en adéquation avec la concentration et la mobilité spermatique du patient.

En partageant cet article, vous nous aidez

Notre équipe réalise un effort éditorial important, en partageant cet article, vous nous aidez et nous motivez à continuer notre travail.

Auteurs et collaborateurs

 Cristina Mestre
Embryologiste
Diplômée en Sciences Biologiques, Génétique et Procréation Médicalement Assistée par l'Universidad de Valencia (UV). Master Universitaire en Biotechnologie de la Procréation Médicalement Assistée par l'UV avec l'lnstituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Embryologiste à IVI Barcelona. Plus d'informations
Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Toutes les nouveautés sur la procréation médicalement assistée sur nos réseaux.