Par Teresa Rubio (embryologiste).
Dernière actualisation: 24/04/2015

Les principales échographies sont réalisées pendant les semaines 12, 20 et 32 de grossesse, et chacune d’entre elle est effectuée d’une manière différente puisqu’elles ont des objectifs propres.

Qu’est-ce que c’est ?

L’échographie est une technique de diagnostic par image basée sur l’émission d’ultrasons par une sonde.

Ces ultrasons (ondes sonores à haute fréquence) pénètrent dans l’organe à étudier, le foetus dans ce cas, et, grâce à plusieurs phénomènes physiques comme la réflexion, une partie de ces ultrasons se transforme en signaux électriques qui apparaissent sur l’écran de l’échographe, sous forme d’images.

On utilise un gel aqueux pour faciliter le passage des ultrasons à travers la peau.

Effets secondaires de l’échographie

L’échographie n’est nocive ni pour la mère ni pour le foetus, elle permet au contraire d’observer le développement du foetus à l’intérieur de l’utérus maternel et de diagnostiquer d’éventuelles malformations.

Il faut toutefois garder à l’esprit qu’une échographie normale ne signifie pas toujours que le foetus soit normal, car certaines anomalies et malformations ne sont pas visibles grâce à l’échographe.

Selon plusieurs études scientifiques, l’échographie permet de détecter 60% des malformations foetales et 75% des foetus atteints de trisomie 21 (Syndrome de Down). Certaines analyses biochimiques (triple test) peuvent elles aussi aider à la détection de ce type de malformations.

Techniques particulières

Le gynécologue effectue généralement une échographie traditionnelle, c’est-à-dire en deux dimensions (2D), même si on dispose aujourd’hui de l’échographie 3D et même de l’échographie 4D (qui est semblable à la 3D mais permet d’observer les mouvements du foetus).

L’échographie peut se faire de 2 manières pendant la grossesse: vaginale ou abdominale.

Echographie vaginale

Elle est réalisée pendant le premier trimestre de grossesse et, bien qu’elle soit plus gênante que l’abdominale, elle permet d’obtenir des images de meilleure résolution.

Echographie abdominale

C’est celle qui sera effectuée pendant les deuxième et troisième trimestres de grossesse. Pour obtenir des images nettes, il est recommandé d’avoir la vessie un peu remplie; le gynécologue vous conseillera donc de boire de l’eau avant la visite.

Quand voit-on l’embryon ?

Une fois que la femme tombe enceinte, elle doit se rendre chez son gynécologue et elle devra faire au moins 3 échographies générales pendant sa grossesse, aux semaines 12, 20 et 32.

Certaines complications peuvent apparaître pendant la grossesse, qui obligeront le gynécologue à réaliser plus de contrôles échographiques.

Premier trimestre

La première échographie se fait entre les semaines 6 et 13 de gestation.
Lors de cet examen, le gynécologue confirmera la grossesse grâce à la visualisation du ou des sacs embryonnaires et sa localisation (intra-utérine ou extra-utérine), car il pourrait s’agir d’une grossesse ectopique.

On mesurera le foetus, on observera son battement cardiaque et on déterminera la semaine exacte de gestation et la date probable d’accouchement.

Lors de cette échographie, on vérifie qu’il n’y ait pas d’importantes anomalies morphologiques, on observe le crâne et tous les membres, ainsi que le fait que le coeur soit bien situé dans la partie gauche du corps.

Une autre mesure importante est celle de la clarté nucale qui, associée à la taille de l’embryon et à l’âge de la mère, peut révéler certaines anomalies chromosomiques ou cardiaques. Pour pouvoir mesurer correctement la clarté nucale, l’échographie devra être réalisée entre les semaines 11 et 13 de grossesse.

Deuxième trimestre

La seconde échographie sera effectuée pendant le deuxième trimestre de grossesse, entre les semaines 16 et 20.

Lors de cette échographie, on réalise un examen morphologique complet, on examine le coeur et on prend systématiquement les mesures de la tête, de l’abdomen et du fémur pour vérifier la croissance correcte du foetus.

Cette échographie est sans doute la plus importante des trois, puisqu’elle permet de détecter de petites anomalies morphologiques qui amènent le gynécologue à recommander une amniocentèse à sa patiente, afin d’étudier le caryotype du foetus et de s’assurer qu’il soit normal.

C’est à ce moment de la grossesse qu’on pourra déterminer le sexe du bébé, même si certaines positions du foetus peuvent parfois empêcher de voir ses organes sexuels et ne pas permettre au gynécologue d’affirmer s’il s’agit d’une fille ou d’un garçon.

Troisième trimestre

La troisième échographie est réalisée entre les semaines 32 et 34 de grossesse.

Lors de cette échographie la position foetale sera déterminée, l’apparition d’anomalies morphologiques tardives sera évaluée, ainsi que la position du placenta. On vérifie en outre que le cordon ombilical ne soit pas enroulé autour du cou du foetus et on mesure la quantité de liquide amniotique.

On prend les mesures du foetus et on peut voir nettement son sexe, puisqu’à ce moment les testicules des garçons sont déjà descendus.

En partageant cet article, vous nous aidez

Notre équipe réalise un effort éditorial important, en partageant cet article, vous nous aidez et nous motivez à continuer notre travail.

Auteurs et collaborateurs

 Teresa Rubio
Embryologiste
Master en médecine de la reproduction et génétique de l'Université Miguel Hernández d'Elche (UHM). Professeur de cours d'embryologie clinique à l'UHM. Membre et éditrice de contenus scientifiques dans l'ASEBIR et ASPROIN. Spécialiste en embryologie en médecine de la reproduction à UR Virgen de la Vega. Plus d'informations
Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Toutes les nouveautés sur la procréation médicalement assistée sur nos réseaux.