Par Andrea Rodrigo (embryologiste).
Dernière actualisation: 06/07/2017

L’ovulation est le moment le plus fertile du cycle menstruel de la femme. Elle se produit environ deux semaines après le premier jour des règles et peut provoquer des symptômes ou des gênes similaires aux symptômes prémenstruels, comme une douleur au niveau du bas-ventre, des seins, des reins, ou des maux de tête. Chez certaines femmes, un léger saignement peut même survenir.

Médicalement, la douleur pelvienne intermenstruelle se connaît sous le nom de Mittelschmerz, un nom allemand qui signifie « douleur du milieu » puisqu’elle se produit au milieu du cycle féminin. Environ 20% des femmes ressentent ce type de douleur, qui est considéré normal, rarement grave, et n’entretient en principe pas de relation avec la grossesse. En effet, la fécondation et la nidation, si elles ont lieu, se produisent après l’ovulation.

Qu’est-ce que l’ovulation ?

Les ovules se logent dans l’ovaire dans des structures appelées follicules. Lorsqu’un follicule ovarien se développe suffisamment, il se rompt et libère un ovocyte mature dans les trompes de Fallope pour sa postérieure fécondation.

L’ovule expulsé demeure un ou deux jours dans les trompes dans l’attente d’être fécondé par un spermatozoïde. Si la fécondation ne se produit pas, il commence à se désintégrer. C’est ce qui provoque, par la suite, le saignement vaginal connu comme menstruation.

La menstruation n’est que la desquamation ou élimination d’une grande partie de l’endomètre (la muqueuse interne de l’utérus), qui s’est développé et s’est préparé pour accueillir l’embryon. Comme la grossesse ne s’est pas produite, l’endomètre se détache sous forme de saignement et donne le signal d’un nouveau cycle.

Une femme a plus de chances de tomber enceinte juste avant l’ovulation, le jour même ou immédiatement après. Une fois hors du follicule, l’ovule survit environ 24 heures dans l’appareil génital féminin.

Symptômes et durée des douleurs

Les femmes qui ont mal au moment de l’ovulation ressentent en général des gênes dans la zone du bas-ventre (douleurs pelviennes), souvent localisées d’un seul côté, à droite ou à gauche, selon l’ovaire qui a libéré l’ovule. Certaines femmes ovulent du même ovaire alors que d’autres alternent chaque mois. Cela peut varier d’une femme à une autre et même d’un cycle à l’autre pour une même femme.

D’autres symptômes fréquents, en plus de la douleur abdominale, sont :

  • Douleurs des seins
  • Douleurs lombaires, à la hauteur des reins
  • Douleurs dans les jambes
  • Gênes au niveau de la hanche
  • Gaz intestinaux (ballonnements abdominaux)
  • Douleurs musculaires
  • Douleurs d’estomac
  • Douleurs dans les os

La douleur ressentie entre chaque période de règles peut durer de quelques heures à plusieurs jours. Dans les cas les plus graves, des crampes et/ou un léger flux peuvent se manifester.

Causes des douleurs dans le bas-ventre

Plusieurs théories expliquent les causes de l’ovulation douloureuse. Les plus revendiquées sont les suivantes :

  • Juste avant l’ovulation, la croissance du follicule peut distendre la superficie de l’ovaire et causer la douleur.
  • Au moment de l’ovulation, si le follicule qui enveloppe l’ovule se rompt, il peut entraîner un saignement. On pense que ce phénomène peut être responsable d’une irritation du revêtement abdominal, provoquant par là les gênes ressenties.

La présence de douleur pelvienne au moment de l’ovulation peut être intense, mais elle n’est pas grave et n’est le signe d’aucune maladie. D’ailleurs, les femmes qui la ressentent peuvent être avantagées pour planifier ou éviter une grossesse, car la douleur leur sert de référence pour savoir le moment exact où elles ovulent, et donc leur période de plus grande fertilité.

Douleur de l’ovulation et endométriose

Et si c’était l’endométriose?

L’endométriose est une maladie gynécologique dans laquelle on retrouve du tissu de l’endomètre en dehors de l’utérus, soit sur les ovaires, les trompes, les ligaments qui soutiennent l’utérus et quelques fois, sur les autres organes du petit bassin, comme la vessie, l’intestin et le vagin. L’endométriose peut causer une douleur pelvienne à tout moment, mais elle peut être plus sévère lors de vos menstruations et près de l’ovulation.

Certaines femmes souffrant d’endométriose ressentent de fortes douleurs avant et pendant l’ovulation, à tel point qu’une relation sexuelle leur est inconfortable. Cela peut être difficile pour les femmes qui tentent de tomber enceintes.

Si vous expérimentez une douleur durant les relations sexuelles, ce n’est pas normal. Consultez votre médecin dès que possible.

Comment soulager l’ovulation douloureuse ?

En général, aucun traitement n’est nécessaire, car il ne s’agit de rien de grave ni de gênes importantes. Pourtant, dans certains cas, la douleur de l’ovulation est intense ou dure dans le temps. Il est alors envisageable de prendre des analgésiques.

Comme il s’agit d’une douleur légère et passagère, beaucoup de femmes préfèrent ne rien prendre et se tourner vers l’homéopathie ou les remèdes maison. Par exemple, placer une bouillotte sur la zone abdominale aide à soulager le malaise. Un massage avec des huiles essentielles peut aussi aider à retrouver une sensation de bien-être.

Le médecin peut prescrire une contraception orale pour prévenir l’ovulation et aider ainsi à réduire la douleur qui y est associée. Si la gêne est trop grande, le gynécologue pourra effectuer un examen pelvien pour voir si la cause ne vient pas d’ailleurs.

Vos questions fréquentes

Est-ce normal de sentir de la douleur pendant l’ovulation ?

Par Andrea Rodrigo (embryologiste).

Oui, c’est tout à fait normal et cela concerne beaucoup de femmes. Comme nous le commentions ci-dessus, cela est généralement sans gravité et n’indique aucune pathologie. Il ne faut donc pas s’en inquiéter.

La douleur prémenstruelle est-elle causée par l’ovulation ?

Par Andrea Rodrigo (embryologiste).

La douleur qui précède la menstruation n’est en principe pas due à l’ovulation. Elle se produit plutôt à cause de l’arrivée imminente du saignement vaginal.

L’ovulation se produit à la moitié du cycle, si l’on considère le premier jour des règles comme point de départ. Par conséquent, si l’ovulation est responsable de la douleur ressentie, celle-ci se produit entre deux menstruations.

C’est ainsi que beaucoup de femmes confondent les gênes de l’ovulation et les gênes prémenstruelles. Cependant, il ne s’agit pas de la même chose.

La douleur intermenstruelle est-elle semblable à la douleur menstruelle ?

Par Andrea Rodrigo (embryologiste).

Bien que cela dépende de chaque femme, la douleur de l’ovulation et la douleur des règles sont assez différentes. La douleur intermenstruelle est en principe plus légère et ponctuelle alors que la douleur provoquée par l’inflammation que suppose la menstruation est plus intense.

Est-ce que provoquer l’ovulation avec du Clomid peut causer des douleurs supplémentaires ?

Par Andrea Rodrigo (embryologiste).

Beaucoup de femmes ressentent des douleurs dans les ovaires comme résultat du traitement au Clomid.

Le Clomid (dont le principe actif est le citrate de clomiphène) est prescrit aux femmes souffrant d’anovulation ou de problèmes d’ovulation régulière. Il favorise l’expulsion de l’ovule et aide à tomber enceinte.

Il peut être cause de petites douleurs ou gênes pour la femme qui est sous traitement.

Comment soulager les douleurs de l’ovulation avec des plantes ou des traitements naturels ?

Par Andrea Rodrigo (embryologiste).

En ce qui concerne les remèdes maison, le plus répandu est l’application de chaleur sur la zone douloureuse, ainsi que la relaxation en général, qui peut être atteinte grâce aux infusions. Un massage avec des huiles essentielles de plantes peut aider à supporter les douleurs localisées.

En partageant cet article, vous nous aidez

Notre équipe réalise un effort éditorial important, en partageant cet article, vous nous aidez et nous motivez à continuer notre travail.

Auteurs et collaborateurs

 Andrea Rodrigo
Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) d'un Master Universitario en Biotechnologie de la Procréation Médicalement Assistée, par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Diplômée comme Expert en Génétique Médicale. Plus d'informations
Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Toutes les nouveautés sur la procréation médicalement assistée sur nos réseaux.

93 commentaires

    1. Benenuts

      Bonjour,

      Je vis à l’étranger où le suivi n’est pas si rigoureux qu’en Europe et ma gynécologue m’a mise sous clomide sans contrôle… J’ai commencé au début de ce cycle au jour 2 à 6. J’ai pris ma température pour savoir quand avait lieu l’ovulation at j’ai eu une chute au jour 18 avec une remonté le jour 19 accompagnée de fortes douleurs à l’ovaire gauche le jour 19 et une légère gène le jour 20. Pendant le rapport le jour 19 j’ai eu mal dans certaines positions (désolée pour les détails). Il semble que cela soit normal, qu’en pensez-vous? et selon vous quand a eu lieu l’ovulation du coup?

      Si cela n’a pas fonctionné ce cycle je vais revoir ma gynécologue et lui demander un suivi avec des échographie pour voir si tout va bien pour mon prochain cycle sous clomide.

      MErci

    2. Sarah

      Bonjour très sympa l’article. voilà je voulais savoir ce qu’est un corps jaune volumineux. il a 4 jours, je suis partie aux urgences pour un mal de ventre à mon ovaire droit, là-bas j’ai fait une échographie et on a vu que j’avais un corps jaune volumineux. Je voulais savoir à quoi c’est dû ? merci et mes cycles sont de 41 jours

    3. neolys123

      Bonsoir,

      Un article très complet et très intéressant. J’aurai besoin d’avis s’il vous plait. Je suis en essai bébé, j’ai des cycles irréguliers depuis l’arrêt de ma pilule l’année dernière (C1: 140 jours, C2 : 58 jours , C3 : 43 jours). J’ai commencé mon cycle 4 le 20 février & depuis le 02 mars j’ai des douleurs au bas ventre ( lourdeur ), bouffée de chaleur et des nausées légères, est-il possible que ce soit mon ovulation ? Ma gynécologue m’ayant prescrit une échographie pelvienne a la fin du mois afin de déterminer la cause de ses cycles irréguliers ainsi qu’un bilan hormonal chez un endocrinologue dans quelques mois. Je vous remercie, Bonne soirée.

      • Jessica Escudero

        Bonjour Neolys,

        Je vous remercie pour votre commentaire!

        Effectivement il pourrait s’agir de l’ovulation ou également d’un dérrèglement hormonal. Je vous conseille d’attendre votre rendez-vous chez la gynécologue pour pouvoir déterminer avec exactitude de quoi il s’agit.

        Bon courage!

    4. Odette

      Bonjour,
      J’ai été faire une échographie endo. a la dde de mon gynécologue et il a révélé l présence de trois myomes de 51, 18 et 20mm. Est-il possible que le radiologue se soit trompé puisque ma DDR était le 16 août 2017?

      • Jessica Escudero

        Bonjour Odette,

        Près de 30 % des fibromes ou myomes provoquent des symptômes plus ou moins sévères. Les autres ne provoquent aucun symptôme particulier. Les saignements abondants représentent la première cause de consultation gynécologique. Pour autant, malgré leurs symptômes, les femmes consultent peu pour cette maladie. Il est vrai qu’à ce jour, il n’existe pas de traitement médical qui soigne le fibrome utérin. Les médicaments ont vocation à traiter les symptômes associés ou, indiqués en préopératoire, ils visent à réduire la taille du fibrome.

        S’il ne sont pas gênants, le médecin vous prescrira de la progestérone afin de les réduire, et dans le cas où il serait gênant pour la fertilité ou douloureux, il peut envisager de les extraire par voie chirurgicale.

        Il est peu probable que le radiologue se soit trompé. Je vous conseille de consulter votre médecin spécialiste afin qu’il vous oriente selon votre cas.

        bon courage,

    5. Miliane Joseph

      Bonjour!
      Aidez-moi svp, j’ai un cycle de 35 jour, ma menstruation etait le 31 juillet a 3 Août ,j’ai eu de relation non protégée le 5 Aout. Depuis le 8 Aout je me sens pas vrmt bien, j’ai bcp de nausée, douleur pelvienne du cote droit, seins sensible et douloureux, et je suis fatiguée et stressée, est-ce a cause de l’ovulation ou est-ce que je suis enceinte?

      Merci!

      • Jessica Escudero

        Bonjour Miliane,

        À priori si vos règles sont régulières, votre ovulation s’est produite deux semaines après votre début de règles, soit aux alentours du 14 août. Il est donc probable que les douleurs que vous ressentez soient dues à l’arrivée des règles plutôt qu’à une grossesse. Les symptômes prémenstruels sont une douleur au niveau du bas-ventre, des seins, des reins, ou des maux de tête, ainsi qu’une fatigue et des changements d’humeur. Tant que l’ovulation ne s’est pas produite, il est difficile que les spermatozoïdes aient pu féconder votre ovocyte.

        Néanmoins il existe toujours un risque de grossesse en ayant des rapports non protégés, je vous recommande d’attendre un retard de règles, soit à partir du 4 septembre, pour faire un test de grossesse.

        Bon courage et bonne journée,

    6. Martine V.

      bonjour, ma dernière ovulation a été un calvaire… J’ai eu l’impression d’avoir mes règles alors que j’étais en milieu de cycle et pas du tout de saignements…
      Avoir mal au ventre pendant l’ovulation est-il bon signe pour une future grossesse?

      • Jessica Escudero

        Bonjour Martine,

        Parfois les douleurs de l’ovulation peuvent être plus ou moins fortes, selon la femme. À priori, cela n’influe pas sur une future grossesse, ce n’est ni bon ni mauvais signe. En revanche si les douleurs persistent ou deviennent très fortes, je vous conseille d’aller consulter un spécialiste pour effacer la possibilité d’endométriose (pathologie à traiter impérativement).

        Je vous laisse des informations ici: Phases du cycle menstruel.

        Bonne journée,

    7. amroune kenza

      Bonjour je suis une jeune fille de 20 ans et je veux vraiment comprendre pourquoi j’ai le mal du monde lors de mon premier jour de règle ça me tue je me plie en 5 je trouve pas de position qui m’aide a me sentir mieux je n’arrête pas de pleurer je peux même pas marcher je fuis toutes mes obligations durant cette journée j’ai mal en bas du ventre surtout du coté droit j’ai des bouffées de chaleur. des fièvres, faiblesses, mal au dos, des douleurs au niveau de mes pieds et hanches…. mon cycle est de 27 jours je n’ai pas de dérèglement. Pourquoi mes copines n’ont pas mes douleurs ?!!!!! j’ai déjà pris duphaston il y a 3 ans de cela après l’avoir prise j’avais des règles qui font mal mais c’était des douleurs supportables pas à ce point en plus j’ai des constipations je sens une forte pression au ventre j’ai tout fait pour calmer ces douleurs tisane… calmants … compresses … ça ne marche pas est-ce que je dois voir un gynécologue d’urgence ? ou bien je suis le type des femme qui doivent mourir chaque cycle de ces douleurs slvp dites-moi comment je peux faire la différence entre les douleurs supportables normales et les douleurs qui nécessitent une consultation d’urgences….. merci pour votre aide et repense à l’avance je vous prie de me faire comprendre … 🙂

      • Isabelle Gutton

        Bonjour,

        D’après ce que vous décrivez, vous souffrez de douleurs récurrentes tous les mois. Il ne s’agit pas d’un phénomène isolé.

        Je vous conseille effectivement de consulter votre gynécologue pour qu’il vous fasse un examen approfondi. En effet, la quantité de symptômes que vous décrivez et surtout leur aspect systématique à chaque cycle pourrait indiquer une pathologie plus profonde, comme par exemple une endométriose. On vous avait d’ailleurs prescrit du Duphaston il y a trois ans, qui vous avait soulagé; or le Duphaston peut être indiqué en cas d’endométriose. Je ne fais pas de diagnostic, mais vous avez raison de prendre ces douleurs au sérieux. N’hésitez pas à chercher un autre gynécologue si le vôtre rechigne à vous faire une révision complète. C’est seulement avec les résultats que vous saurez s’il s’agit de règles douloureuses (elles se manifestent à différents degrés selon chaque femme) ou d’une pathologie à traiter.

        J’espère vous avoir aidée.

    8. marcel

      Bonjour,

      Nous souhaiterions avoir un 2ème enfant avec mon conjoint. J’ai des cycles très irréguliers (30 jours à 55 jours) et il m’est difficile de savoir où j’en suis. Je me suis donc renseignée concernant la méthode Billings et si je me fie à cette méthode cela voudrait dire que mon ovulation a lieu au moment où ma glaire cervicale est transparente, plus abondante, et filante comme du blanc d’œuf… J’ai aussi généralement des douleurs plus ou moins intenses pendant 2 à 3 jours au milieu de mes cycles à droite (j’ai des saignements aux ovaires lors de certaines ovulations d’après ma gynéco qui a observé cela à l’échographie). Cependant, le moment ou mes glaires « fertiles » sont le plus abondantes et le moment où je ressent des douleurs d’ovulation n’ont pas lieu en même temps (glaires fertiles très abondantes mercredi soir et douleurs d’ovulation très fortes samedi et dimanche). Que cela veut-il dire ? Comment déterminer ma période fertile si les différents signes ne sont pas concommitants ? J’ai par ailleurs été détectée positive au HPV oncogène à haut risque il y a 10 jours et ma gynéco ne m’a pas précisé si je devais faire une pause projet bébé en attendant de faire les autres examens qu’elle m’a prescrit donc si vous pouvez m’aider je vous en serais très reconnaissante.

      Merci par avance de l’attention portée à mon message.

      Cordialement,

      Céline.

      • Isabelle Gutton

        Bonjour Céline,

        Merci de votre consultation. La méthode Billings, qui se base sur l’observation de la glaire cervicale (comme vous le dites très justement) ne marque pas seulement l’ovulation, mais aussi toute la période féconde qui commence en général 3 jours avant l’expulsion de l’ovule hors de l’ovaire et se poursuit 1 à 2 jours après. La douleur de l’ovulation, en revanche, se produit juste avant l’ovulation en raison de la distension de l’ovaire puis au moment de la rupture du follicule. C’est d’ailleurs probablement la rupture du follicule qui provoque les saignements observés par votre gynécologue à l’échographie.

        Le décalage apparent que vous avez remarqué peut être dû au laps de temps entre le début de la période fertile et l’ovulation en soi, qui se produit 3 à 4 jours plus tard. Comme vous avez en plus des cycles irréguliers et plutôt longs, ces valeurs peuvent s’allonger. Il est vrai qu’en principe la glaire va devenir de plus en plus abondante selon que l’ovulation se rapproche, mais rappelez-vous que les changements d’aspect de la glaire cervicale ne constituent pas une méthode fiable à 100%. Ils sont à prendre en compte à titre indicatif.

        En ce qui concerne l’infection par Papillomavirus (HPV) qu’on vous a détectée, il est normal que votre gynécologue attende les résultats des examens prescrits pour pouvoir évaluer l’étendue des lésions. Si une intervention était réalisée, par exemple une conisation, une période de cicatrisation pourrait être nécessaire et ce ne serait pas le meilleur moment pour une grossesse. Si vous cherchez à tomber enceinte de façon naturelle, je vous conseille donc d’attendre les résultats des examens et le diagnostic de votre gynécologue avant de poursuivre les tentatives.

        J’espère vous avoir aidée.

    9. Kenny

      Bsr, j’ai une préoccupation il y a deux jours aux environs de 3h j’ai ressenti une sévère douleurs voir même gravissime au niveau du bas-ventre j’arrivais même pas à me lever, quand j’ai même uriné ça faisait tellement mal que j’ai dû arrêter le pipi et quand j ai expliqué cela à une collègue elle me fait comprendre que c’est ma ponte ovulaire et que ce sont des déchets entassés alors il faut que je fasse régulièrement l’amour pour ne plus avoir ce genre de mal et dire que ça fait 4 ans que j ai arrêté toutes relations sexuelles suite à mon curetage en 2013 et sans vous mentir j’ai un besoin fou d’avoir un enfant est-ce que j’ai encore une chance d’avoir des enfants ou pas c’était une parenthèse. Dois je suivre les conseils de ma collègue ou bien ? En passant j aimerais que vous m appreniez à compter mes règles et savoir quand exactement chui au rouge c a d période féconde car depuis que j ai arrêté les relations sexuelles je ne les ai plus jamais comptées et du coup j ai oublié svp je vous prie vraiment de m’aider

      • Isabelle Gutton

        Bonjour Kenny,

        Des douleurs dans le bas-ventre peuvent effectivement être dues à votre ovulation mensuelle, mais ce n’est pas normal de ressentir une douleur insupportable lors de la miction. Je vous conseille de consulter votre médecin pour vous assurer qu’il ne s’agit pas, par exemple, d’une cystite ou d’une autre pathologie. Le conseil de votre collègue n’a aucune justification : les rapports sexuels ne vont pas soulager les douleurs de l’ovulation ni jouer le rôle d’une hygiène intime; il n’est en aucun cas question de déchets entassés.

        Vos chances d’avoir un enfant dépendent de plusieurs facteurs (âge, état de santé, réserve ovarienne…), il est donc difficile de vous répondre sans en savoir plus. Le risque de complications après un curetage par aspiration est très faible, la plupart des femmes n’ont aucun problème pour tomber enceintes de nouveau.

        Quant au calcul de votre période fertile, sur un cycle moyen de 28 jours, il faut calculer que l’ovulation se produit 14 jours après le début de vos dernières règles. La période fertile couvre environ 5 jours : 2 jours avant l’ovulation, le jour de l’ovulation, et 2 jours après. Pourtant, la durée du cycle peut varier d’une femme à l’autre et vous devrez adapter ce calcul à la durée et la régularité de votre propre cycle.

        Si vous voulez en savoir plus, je vous invite à consulter notre article : Phases du cycle menstruel.

        J’espère avoir répondu à vos questions.

    10. JENNIFER

      Bonjour,

      J’ai une question liée à l’ovulation, je suis sous implant contraceptif nexplanon depuis maintenant 5 mois. Cette molécule est censé arrêter l’ovulation et réduire le passage au niveau du col si j’ai bien compris. Ma question est la suivante :

      Est-il possible de continuer d’ovuler avec un implant ?

      J’ai beau chercher sur les forums, je ne trouve personne avec les même symptômes que moi, ça fait 3 mois que je note ce que je ressens à quelle date et tous les 14 jours j’ai des crampes ovariennes, de la fatigue, des maux de tête, et tout les 28 jours des nausées insupportables. Je précise que je n’ai plus du tout mes règles depuis l’implantation et que je ne sais pas quand cela correspond à l’ovulation ou au SPM.

      J’hésite à me faire retirer l’implant car je me dis que je ne le supporte peut être pas.
      Je vous remercie
      Cordialement

      • Isabelle Gutton

        Bonjour JENNIFER

        Si votre implant est correctement inséré, il n’y a pas d’ovulation possible, comme vous l’avez bien compris. Il y a cependant toujours un risque, très bas (proche de 0,1%), qu’il ne fasse pas effet.

        Les symptômes que vous décrivez sont probablement dus à la période d’adaptation de votre corps. Il arrive que, pendant les premiers mois, des gênes telles que vous les décrivez se produise.

        Cependant, si elles sont trop fortes ou se prolongent plus de 6 mois, il serait prudent de consulter le gynécologue pour s’assurer que l’implant est efficace et que vous ne risquez pas une grossesse non désirée.

        J’espère vous avoir répondu.

    11. damdarmel

      les 3 test de grosses etaient négatifs

      • Isabelle Gutton

        Bonjour damdarmel,

        Vue la date de vos dernière règles, votre date prévue d’ovulation était le 6 avril. Vous avez donc eu des rapports non protégés en période fertile. Des possibilités de grossesse existent.
        Il est trop tôt pour qu’un test puisse détecter une possible grossesse. Vous devez attendre la date prévue de vos prochaines règles, le 20 avril. S’il y a retard, vous pouvez faire un test urinaire au bout de trois jours, de préférence le matin lorsque l’urine est plus concentrée.

        Pour l’instant, il est difficile de savoir si les douleurs dont vous parlez correspondent à l’ovulation, à une possible nidation ou à une autre cause.

    12. damdarmel

      Bonsoir les dames  !

      Je vous prie de m’aider à élucider ce qui m’arrive :
      Mes derniers règles ont débuté le 24 Mars 2017 et j’ai fait des rapports non protégés avec mon homme le 4, le 5 et le 7 Avril 2017. Mon cycle est de 27 à 28 jours.
      Depuis j’ai des douleurs au bas ventre et je chauffe beaucoup;
      jai également fait trois tests de grossesse le 08 Avril. Mes prochaines règles sont prévues le 20/04/2017.

      Merci encore pour vos réponses.

    13. AR

      Combien de temps peuvent durer les douleurs de l’ovulation ? J’ai mal depuis au moins 5 jours mais c’est encore bien trop tôt pour mes règles. C’est une douleur diffuse au bas ventre, avec parfois des pics et parfois la sensation d’être encombrée…
      Je ne contrôle pas mes cycles, je ne sais donc pas exactement où j’en suis mais là, j’ai vraiment l’impression que ça dure trop longtemps 🙁

      • Isabelle Gutton

        Bonjour,

        Il n’y a pas de durée fixe, chaque femme et chaque cycle présentent leurs singularités. En principe, les douleurs liées à l’ovulation peuvent aller de quelques heures à deux ou trois jours et même plus.

        Ce que vous décrivez semble correspondre pour le moment à une ovulation douloureuse, mais il y a surtout une question de ressenti personnel : si vous percevez que les symptômes deviennent insupportables ou se prolongent trop longtemps, le mieux sera de consulter votre médecin traitant, voire votre gynécologue.

    14. Megg

      Bonjour,
      Je suis en essai bb1 depuis 4 mois.
      En règle générale j’arrive à savoir quand l’ovulation commence parce que je ressens les douleurs cités dans l’article mais ce mois-ci je suis à J+15 et je ne ressens toujours rien est-ce normal?
      Mes DR étaient le 30/11 nous avons maximisé les rapports le 10-11-12-13/12 pensez-vous qu’il y ait une chance pour que ce cycle-ci fonctionne?
      Merci

      • Isabelle Gutton

        Bonjour Megg,

        La douleur abdominale de la phase ovulatoire n’est pas liée au fait de tomber enceinte. L’ovulation n’est que la première étape, antérieure à la fécondation et à la nidation. Si vous ne ressentez pas la douleur habituelle, sachez qu’elle peut varier d’un cycle à l’autre pour une même femme. Comme vous le dites vous-même, vous la ressentez « en règle générale », et non systématiquement.

        En considérant les dates des dernières règles et des rapports, les conditions sont en tout cas réunies pour que ce cycle fonctionne, mais seul un test de grossesse pourra vous le confirmer. Patientez au moins jusqu’au 28 décembre (15 jours minimum après la date estimée de l’ovulation) pour le réaliser.

        Je vous conseille de lire notre article: Quand faire un test de grossesse?

        Bonne journée.

    15. Lynda

      Bonsoir . J ai pris 3 boîtes de luteran au départ normal puis à la 3 ème boîte des saignements au quotidien. Pas facile à supporter qd même !! . La depuis 2 semaines je prends rien mais depuis 2 jours je souffre encore des même douleurs d auparavant : douleurs pelviennes côté gauche et ça descend jusqu’à la jambe gauche douleurs infernales….j aimerai bien avoir votre avis ps : en mois d avril 2016 j ai subi une intervention ceoloscopique ils m’ont retiré un petit nodule endometriosique superficiel

    16. asmaa

      Bonsoir ! Lors de ma periode de fertilité exactement un jour avant lovulation ou pendant lovulation , je sens un mal terrible près de ma corne droite et dans toute ma cote la plupart du temps en plus des pertes que degagent mon systeme dune quantité plus que la normale , est ce normal ?merci

    17. asmae

      Bonsoir ! lors de periode de ma fertilité et un jour avant l’ovulation ( selon une application de calendrier) , je sens un mal puissant au dessus de ma corne droite et sa se disperse dans toute ma cote droite , en plus mes pertes s’intensifient durant cette periode , est ce normal ? merci

    18. mina

      Bonjour,
      J’essaie d’avoir un bébé depuis 8 mois, le mois précédent j’ai fait un test (clearblue) de grossesse le 27ème jour du cycle et c’était +. Mais j’avais mes règles juste le jour d’après (le jour prévue de mes règles), j’ai refait un test + mais plus clair.
      Le 6ème jour j’avais un test négatif. Je voulais savoir si j’étais sûrement enceinte ou pas!!!!

      • Bonjour Mina,
        Il est fort possible que vous ayez eu une implantation et c’est pour cela que le test a donné un résultat positif, mais ensuite, vous avez dû avoir une fausse couche précoce, d’où le saignement et ensuite le test négatif. Le fait que vous ayez eu un saignement et un dernier test négatif écarte toute grossesse évolutive.

    19. angela

      Bonjour
      Moi c’est depuis 8 mois déjà que je sens des douleurs au bas de mon ventre et cela provient juste après mes règles cad 2 ou 3 ème jours après les règles ça les effets comme gonflement de ventre et des douleurs intenses et ça finit jusqu’à ce que je m’endorme disons la nuit ça prend autant de jours voulu donc cela est avant l’ovulation et pourtant avant je ne voyais pas de chose pareil j’ai un garçon de 3 ans j’étais en séparation avec mon mari pendant 2 ans après l’avoir eu et maintenant qu’on est ensemble et qu’on a besoin d’un autre voilà que rien ne tient jusque là… pouvez vs m’aider svp? J’ai eu à voir le médecin, j’ai pris les medicaments mais rien ne marche.

      • Bonjour Angela,
        Les gênes peuvent être propres à l’ovulation et à votre cycle naturel, mais si cela vous préoccupe, vous pouvez faire une analyse hormonale pour voir si tout est normal. Cela servira également à voir s’il y a un problème avec votre réserve ovarienne ou si quelque chose empêche la grossesse naturelle. Vous pouvez aussi faire faire à votre conjoint un spermogramme et ainsi évaluer les possibilités d’une seconde grossesse.

    20. Gachou

      Bonjour,
      J’aimerais savoir si les douleurs que je ressens sont liées à l’ovulation à savoir les picotements aux ovaires à partir de J7, sensation d’avoir un sous vêtement mouillé , mais quand je vérifie, ce n’est pas la glaire, svp aidez moi.
      NB: j’ai un cycle menstruel de 25 ou 26 jours.

      Pour information 2 jours avant mes règles je ressens aussi ces mêmes douleurs.
      Merci

      • Bonjour Gachou,
        Il s’agit probablement de gênes propres à l’ovulation, le changement des pertes est dû aux pics d’hormones, cela n’a pas d’importance.

    21. flo

      Bonjour
      je suis en essai bébé depuis mai 2015, nous avons fait un test de hunher en juillet 2016 qui s’est révélé de bonne qualité pour ma glaire cervicale et pour les spermatozoides de mon conjoint. Mes cycles sont plutôt réguliers en moyenne 30 jours sauf le mois dernier (fausse joie) retard de 7 jours… prochain rdv gynécologique en décembre et si toujours pas de grossesse hystériographie programmée.
      Je m’inquiète et ne comprends pas pourquoi je ne tombe pas enceinte. La je suis à j 14 et douleurs a l’ovaire gauche dc câlin hier et auj on tente tout !!! Je ne peux plus supporter les gens qui te disent « il ne faut pas y penser , ça viendra qd tu t’y attendra le moins … ????? alors comment se réveiller un jour et oublier qu’on veut un enfant !!! on y arrive déjà pas en faisant attention a la période d’ovulation dc si on la loupe on risque pas de l’avoir ce bébé! Enfin bref je jalouse les filles qui tombent enceintes rapidement et aimerais la recette magique pour moi aussi avoir le droit à ce bonheur !!!
      que me conseillez-vous !!
      Médicalement parlant quelle va être la prochaine étape pour moi ? hysteriographie et ? s’il n’y a rien ? traitement hormonal ? je n’y connais rien et ca me fait peur ….

      merci!

      • Bonjour,

        je comprends votre frustration et il est difficile d’accepter sa situation. Le mieux est de faire une analyse de votre fertilité ainsi que de votre conjoint pour voir si vous n’avez pas un problème de fertilité. Pour vous, il s’agit en plus de l’hystérographie d’effectuer des tests sanguins pour déterminer vos taux d’hormones et votre réserve ovarienne, et pour votre conjoint de réaliser un spermogramme dans un premier temps. Si l’attente est trop longue jusqu’à décembre, vous devriez voir votre médecin pour qu’il vous prescrive dès à présent ces tests car cela fait déjà plus d’un an que vous essayez sans succès.

    22. said

      Bonjour, échographie pelvienne, endomètre pas assez épais 7,5, un seul follicule dans l’ovaire droit et l’ovaire gauche rien, prolactine 27 traitement dostinex 3 mois, trompe droite opacifiée mais ça n’a pas été plus loin car j’avais trop de douleur donc on n’a pas pu voir la perméabilité, j’ai 26 ans, je désire un enfant de tout coeur, pour vous ces résultats sont-ils positifs? Aujourd’hui douleur au bassin, mal au dos, mal au ventre, migraine, mes dernières règles le 17 aout, suis-je en période d’ovulation? Je suis beaucoup moins sur les nerfs, beaucoup moins stressée qu’avant. Dites moi que faire je vous en prie?

      • Bonjour Said,

        Cela n’est pas bien clair, il s’agit d’un follicule pour ovuler ou c’est le compte de follicules antraux? vous ne précisez pas non plus le nombre de jours de votre cycle et ainsi, il est difficile de vous répondre.

    23. Emna

      Bonjour domini,

      Le clomid est un traitement de stimulation ovarienne administré pour induire l’ovulation et devrait vous permettre d’avoir une ovulation contrôlée.

      La levure de bière pour sa part permet d’apporter des protéines et autres nutriments essentiels pendant la grossesse, et contribue à la fois à diminuer les crampes et les nausées.

      Quant au speciafoldine, il est indiqué pour la période de préconception car les carences en acide folique peuvent avoir une influence négative sur le développement du foetus.

      J’espère avoir répondu à votre question.

    24. domini

      Merci Emna Mzah est-ce que je peux avoir de la chance avec ce que je prends : clomid, levure de bière et speciafoldine ? Merci encore pour votre aide.

    25. domini

      Bonjour j’ai un cycle de 31 à 32 jours. J’ai eu mes règles le 4 août 2016 et aujourd’hui le 20 ce matin j’ai eu mal au bas du ventre. Je veux savoir si c’est ma période d’ovulation. Je prends Clomid, levure de biere + speciafoldine. Voilà je veux un bebe j’ai besoin de votre aide merci pour tout.

      • Emna

        Bonjour domini,

        Sachant que 16 jours sont passés depuis vos dernières menstruations et ces douleurs que vous ressentez, il s’agit probablement de votre période d’ovulation.

        J’espère avoir pu vous aider, bonne journée !

    26. Melanie

      Bonjour,

      J’ai 40 ans. Un mois sur deux juste à l’ovulation je vis des douleurs abdominales atroces, accompagnées de montées de fièvre et je suis à la limite de tomber dans les pommes, douche froide, wc, diarrhées, douleur au bas ventre côté droit et dos. Et cela s’amplifie de mois en mois. Le doc a palpé rien d’anormal mais pas au moment de l’ovulation. Perte d’appétit, je suis vidée, formellement tout le bas ventre avec montées de chaleur et jusque dans la tête. Douleur nerf cuisse droite.
      Il y a 10 ans j’ai fait un scan pensant à l’appendice et j’ai vérifié l’appendice, l’ovaire et le rein… résultat rien. Une idée du problème ? Merci

      • Emna

        Bonjour Mélanie, les symptômes que vous décrivez sont assez habituels pendant la période de l’ovulation et ne sont pas considérés comme graves ou inquiétants. Cependant, si cela vous handicape, je vous conseille de consulter à nouveau votre médecin qui pourra vous prescrire un traitement hormonal pour réguler et prévenir votre ovulation.

        J’espère avoir pu vous aider.

    27. coni

      Bonjour. Forte douleur à l’ovaire gauche depuis hier et je suis à j13, mon gygy m’a mis sous Clomid et Utrogestan, je suis à mon troisième cycle. Je veux savoir si cette douleur est liée à l’ovulation ou au traitement.

      • Emna

        Bonjour coni,

        La douleur que vous décrivez est assez fréquente et elle est le plus souvent due au traitement hormonal prescrit par votre médecin. C’est probablement la prise de Clomid qui vous produit cette sensation étant donné que l’une de ses indications principales est de déclencher l’ovulation. Son action se concentre donc sur les ovaires et il est tout à fait normal que vous ressentiez une douleur à ce niveau-là.

        La réponse à votre question est donc que cette douleur est à la fois due au traitement que vous prenez et à l’ovulation puisque le traitement est administré pour stimuler votre ovulation.

        J’espère avoir éclairci vos doutes.

    28. Bonjour Lynda,
      Durant l’ovulation, il y a des pics hormonaux qui peuvent faire resurgir l’endométriose, puisqu’il s’agit d’une maladie dépendante des hormones. Il faudrait voir avec votre gynécologue pour qu’il vous fasse faire des échographies pour déterminer quel traitement vous pouvez prendre.

    29. Lynda

      Moi ce que je ne comprends pas c’est quoi le lien entre l’ovulation et la récidive de nodule endométriosique? Je suis en pleine période d’ovulation depuis hier et je souffre de ces douleurs qui m’empêchent de dormir aussi ! J’ai fini mon traitement de duphaston donc en tt j’ai pris 3 boîtes. Qu’est-ce que vous me conseillez, est-ce qu’il faut faire une écho ou irm pr voir si c’est la récidive qui fait mal et est-ce qu’il faut voir le gynéco pr un autre traitement ?

    30. Bonjour Lisette,

      Après avoir arrêté un moyen de contraception comme par exemple ceux qui sont hormonaux, le stérilet, etc., il est normal que le corps tarde quelques mois pour se stabiliser et récupérer la fertilité. Il est trop tôt maintenant, essayez de ne pas vous inquiéter car la moyenne est d’environ 6 mois.

    31. Lisette

      Bonsoir ,
      Nous avons décidé d’avoir un 2ème enfant.
      J’ai arrêté ma contraception depuis fin juin, mes cycles sont à 2/3 jours près réguliers mais tous les test d’ovulation sont négatifs, malgré tout j’en ressens les effets.
      Avez-vous une explication ??
      Merci d’avance