Don d’embryons en République tchèque

Au cours des traitement de fécondation in vitro, un grand nombre d’embryons sont créés afin d’augmenter les chances d’en obtenir plusieurs de bonne qualité et ainsi d’augmenter les chances de grossesse.

C’est pour cette raison que de nombreux couples disposent de plusieurs embryons congelés dans des banques. Certains de ces embryons sont utilisés pour un traitement ultérieur, tandis que d’autres ne sont jamais utilisés. Dans ce cas, que faire de ces embryons restants ?

Destination des embryons surnuméraires

Les embryons non transférés dans l’utérus de la femme au cours d’une traitement de procréation médicalement assistée seront vitrifiés pour permettre de les conserver. En République tchèque, ces embryons peuvent servir à plusieurs fins:

  • Utilisation lors d’un autre traitement de procréation médicalement assistée du couple lui-même.
  • Don à d’autres couples à des fins reproductives.
  • Don à des fins de recherche de cellules souches embryonnaires.

Si le couple décide de donner ses embryons, que ce soit à d’autres couples ou à des fins de recherche, il devra signer un formulaire de consentement spécial à la destination des embryons choisie. De cette manière, il renonce à ses droits et à ses devoirs envers ces embryons.

S’il décide de donner ses embryons à des fins reproductives, ceux-ci iront à un couple receveur. C’est ce que l’on appelle “l’adoption d’embryons” ou “l’accueil d’embryons”.

Pourquoi adopter des embryons ?

Lorsqu’un couple ne peut pas réaliser un traitement de procréation médicalement assistée avec ses propres gamètes, celui-ci peut recourir à l’adoption d’embryons ou au don de gamètes.

L’adoption d’embryons est généralement indiquée chez les couples qui ne peuvent pas utiliser les gamètes d’aucun des deux membres du couple, chez les femmes seules ou les couples homosexuels ayant une mauvaise qualité embryonnaire, en cas d’échec d’implantation répété, de fausses couches à répétition ou en cas d’anomalies génétiques chez un des gamètes du couple.

L’adoption d’embryons à l’avantage de réduire la durée du traitement puisque seules quelques étapes sont nécessaires: la préparation de l’utérus, la décongélation des embryons et le transfert. De cette manière, on évite la fécondation, la culture des embryons et la sélection des embryons pour le transfert.

Le prix du traitement est un autre des avantages puisque en général, l’adoption d’embryons coûte moins cher qu’une FIV avec don de gamètes.

Préparer l’endomètre

La seule chose que à laquelle la receveuse des embryons devra se soumettre est la préparation de son endomètre pour que les embryons puissent s’implanter. Pour cela, elle devra prendre un traitement médicamenteux qui stimulera le développement de l’endomètre, en général de la progestérone, par voie orale, vaginale ou en patchs.

Afin que les embryons puissent s’implanter, l’endomètre doit avoir une grosseur de 7 à 10 mm environ et avoir un aspect trilaminaire contrôlé par échographie.

Ainsi, le gynécologue devra réaliser des échographies de manière périodique pour pouvoir contrôler l’évolution de l’endomètre et décider de quand décongeler les embryons pour le transfert.

La réussite de l’adoption d’embryons dépendra de la qualité des ovocytes et des spermatozoïdes à partir desquels ont été créés les embryons, puisque le couple donneur à dû passer par un traitement de procréation médicalement assistée pour pouvoir devenir parents.

Si l’un des gamètes qui a permis la création des embryons provient d’un don, la qualité des embryons sera meilleure et aura plus de chances de fonctionner.

Un commentaire

  1. usuario
    Lyam

    Au bout de combien de temps on doit prendre une décision ? Par exemple avec ma femme on a réussi à avoir notre premier bébé il y a 1 an et on a toujours des embryons congelés là-bas, donc à partir de quand ils vont nous demander ce que l’on compte faire avec, sachant qu’on voudrait essayer d’en avoir un deuxième?

Les cookies nous permettent de vous offrir des publicités personnalisées et de recueillir des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre politique de cookies.   Accepter