Docteur / spécialiste: Andrea Rodrigo.
Dernière actualisation: 29/01/2016

Le don d’embryons est une technique de procréation légalement autorisée en Grèce et par laquelle un couple utilise les embryons restants d’un cycle de FIV d’un autre couple qui a décidé d’en faire don.

Les principales indications pour ce traitement sont :

  • Problèmes de fertilité chez les deux membres du couple, dus à la mauvaise qualité de leurs gamètes (ovocytes et spermatozoïdes).
  • Personnes sans partenaire de sexe opposé et ayant une mauvaise qualité de gamètes.
  • Échec de précédents traitements de FIV avec les propres gamètes des patients (échec de fécondation ou d’implantation, fausse couche…).
  • Maladie ou altération génétique héréditaire.
  • Échec d’implantation à répétition.
  • Avortements spontanés (fausses couches) à répétition.

Destination des embryons restants d’un cycle de FIV

Afin de se soumettre à un traitement de fécondation in vitro, la femme prend un traitement hormonal pour stimuler sa production ovarienne en vue d’obtenir un grand nombre d’ovocytes de bonne qualité, ce qui augmente les chances d’obtenir des embryons viables susceptibles de s’implanter et de donner lieu à une grossesse évolutive.

La législation grecque établit un nombre maximum d’embryons à transférer en fonction de l’âge de la patiente et de s’il s’agit de ses propres ovocytes ou d’un don :

  • Moins de 35 ans, ses propres ovocytes : un ou deux embryons.
  • Entre 35 et 39 ans, ses propres ovocytes : jusqu’à deux lors du premier et deuxième cycle et jusqu’à 3 lors des cycles suivants.
  • 40 ans, ses propres ovocytes : il est permis de transférer jusqu’à 4 embryons.
  • Don d’ovocytes, indépendamment de l’âge : 2 embryons maximum.

Si les embryons sont de bonne qualité et que la patiente parvient à tomber enceinte dès le premier cycle, nous auriont un surplus d’embryons cryoconservés. Dans ces cas-là, certains patients décident de garder les embryons congelés afin de les utiliser lors de futurs cycles et d’autres décident d’en faire don à des fins reproductives.

Donner ses embryons à d’autres couples est un acte altruiste pouvant permettre à de nombreuses personnes ou de couples de pouvoir avoir un enfant.

Embryons de précédents cycles de FIV

Les personnes se trouvant dans l’une des situations ci-dessus, c’est-à-dire ne parvenant pas à concevoir avec leur propres ovocytes et spermatozoïdes, peuvent décider d’utiliser les embryons d’un autre couple.

Il s’agit des embryons restants d’un précédent cycle de FIV, par conséquent ils proviendront des gamètes du couple donneur ou de gamètes donnés si le couple a eu recours au don d’ovocytes et/ou de sperme pour son cycle.

En fonction de la qualité des gamètes, la qualité des embryons sera également plus ou moins bonne. Par ailleurs, il convient de prendre en compte le processus de congélation.

La technique de congélation généralement utilisée de nos jours est la vitrification. Il s’agit d’une technique très avancée permettant de préserver les embryons pour une durée limitée sans que leur qualité n’en soit affectée.

La réussite du traitement d’adoption d’embryons dépendra de la capacité de survie des embryons après la décongélation ainsi que de la préparation endométriale de la receveuse.

Auteurs et collaborateurs

Embryologiste spécialiste en Médecine Reproductive
Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) d'un Master Universitario en Biotechnologie de la Procréation Médicalement Assistée, par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Diplômée comme Expert en Génétique Médicale.
Embryologiste spécialiste en Médecine Reproductive. Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) d'un Master Universitario en Biotechnologie de la Procréation Médicalement Assistée, par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Diplômée comme Expert en Génétique Médicale.

2 commentaires

  1. usuario
    HL

    Bonjour, mon couple ne peu concevoir d’enfant, infertilité des deux cotés. je voudrai savoir comment faire pour obtenir d’un embryon. je viens de l’île de la Réunion.

    • avatar
      Florence TabarlyConseillère en fertilité

      Bonjour HL, avez-vous fait des test de fertilité ? En fonction de votre problème les médecins vous recommanderont la technique de procréation assistée adéquate. En général, l’insémination artificielle est le premier traitement indiqué tant que la femme remplit les critères décrits dans cet article: http://www.inseminationartificielle.fr/indications/
      Si cette technique n’est pas fructueuse, le traitement suivant serait la FIV. Dans ce cas, on obtient un échantillon de sperme du mari et on prélève les ovocytes de la femme pour les féconder en laboratoire. En fonction du nombre d’embryons obtenus, le transfert sera programmé (en général, un seul embryon n’est transféré). Selon votre problème d’infertilité, vous devrez peut-être recourir à des techniques additionnelles comme la FIV ICSI, DPI, etc.
      Nous vous recommandons de consulter votre médecin pour qu’il puisse vous guider. Bonne journée.