Le don de sperme n’est pas seulement indiqué chez les couples hétérosexuels dans lesquels l’homme présente une altération de la qualité séminale, mais également chez les femmes qui, par choix, souhaitent devenir mères célibataires.

La loi russe relative à la protection de la santé des citoyens n’autorise pas les couples homosexuels à avoir accès aux traitements de procréation assistée.

Cliquez ici pour lire l'article complet :    28
Les cookies nous permettent de vous offrir des publicités personnalisées et de recueillir des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre politique de cookies.