Par Zaira Salvador (embryologiste), Dr. Jon Ander Agirregoikoa (gynécologue) et Aitziber Domingo Bilbao (embryologiste).
Dernière actualisation: 01/10/2018

Le langage utilisé dans le monde de la procréation médicalement assistée peut parfois porter à confusion et il est souvent difficile pour les futurs parents d’en comprendre tous les termes. Tout est nouveau pour eux et ils doivent faire face à une multitude d’explications de la part des spécialistes.

C’est le cas des termes zygote, embryon et fœtus. Ces trois mots font référence au futur bébé pendant son étape pré-natale. Cependant, la différence se situe sur les différentes étapes de développement du bébé pendant les 9 mois de grossesse.

Nous vous expliquons ci-dessous comment distinguer ces trois concepts.

Formation du zygote

Le zygote es le premier état de la vie et apparaît après l’union de l’ovule et du spermatozoïde, à savoir après la fécondation. Il est formé d’une seule cellule, la première cellule du futur bébé, et sa taille est la même que celle d’un ovule.

La fécondation fait référence à la fusion des gamètes masculin et féminin, avec la moitié du matériel génétique que le reste de cellules d’un organisme (46 chromosomes) en raison de la réduction chromosomique qu’ils ont subi avec la méiose.

Le résultat de cette fusion est la restauration de la dotation génétique de l’être humain, une nouvelle cellule pourvue d’un noyau et de 46 chromosomes, 23 d’origine maternelle et 23 d’origine paternelle, appelée zygote.

Le zygote apparaît le premier jour du développement embryonnaire dans la trompe de Fallope de la femme, où a lieu la fécondation. Il y commence son trajet jusqu’à l’utérus, où il va nidifier pour produire la grossesse.

Le zygote, qui est composé d’une seule cellule, commence sa division cellulaire le jour suivant la fécondation qui continue d’être appelé zygote jusqu’à la 8e semaine de grossesse. L’embryon augmente sa taille, multiplie ses cellules et subit de forts changements cellulaires.

Développement de l’embryon

La phase embryonnaire commence le premier jour de développement embryonnaire, lorsqu’il n’est encore qu’un zygote jusqu’à la 8e semaine de grossesse. Pendant cette période, l’embryon augmente sa taille, multiplie ses cellules et subit de forts changements au niveau cellulaire.

Le nombre de cellules et le rythme de division embryonnaire est appelé la morphocinétique ou morphocinèse. Bien que chaque embryon soit unique et puisse se diviser plus ou moins rapidement, il existe des patrons qui déterminent si un embryon est de bonne qualité.

D’autre part, pendant les étapes initiales du développement, l’embryon peut acquérir d’autres noms en fonction de leur apparition comme par exemple morula ou blastocyste.

Embryon en jour 2 et jour 3

Après la première division mitotique du zygote, on obtient un embryon de 2 cellules et qui se divise par la suite:

Développement en jour 2
l’embryon possède environ 4 cellules symétriques, à savoir d’une taille similaire.
Développement en jour 3
l’embryon est d’une qualité excellente s’il possède 8 cellules symétriques avec un noyau à l’intérieur de chacune.

Toutes les étapes initiales du développement embryonnaire ont lieu dans la trompe de Fallope, à mesure que l’embryon avance en direction de l’utérus.

Morula

Lors du 4e jour de développement embryonnaire, il est possible que l’embryon se trouve au stade de morula. Cette dénomination est due au fait qu’il ressemble à une mûre.

L’embryon possède un nombre de cellules élevé et elles ne peuvent pas encore être comptabilisées.

La phase de morula dure seulement un jour.

Blastocyste

Lorsque l’embryon atteint le 6e jour de son développement, il acquiert une forme déterminée et commence la différenciation cellulaire. C’est alors que l’embryon devient blastocyste.

On retrouve deux types de cellules chez le blastocyste:

Trophoblaste ou trophectoderme
ses cellules sont chargées de former le placentea.
Masse cellulaire interne (MCI)
ses cellules donnent lieu au fœtus et à toutes les parties du corps du futur bébé.

La cavité interne du blastocyste est appelée blastocèle et elle est remplie par du liquide.

Entre le 7e jour de développement embryonnaire, le blastocyste atteint l’utérus et commence ainsi l’implantation embryonnaire. Il s’agit de la nidation du blastocyste dans l’utérus de la femme, concrètement dans la couche interne appelée endomètre.

Le blastocyste sort de la membrane qui le protège (zone pellucide) et commence à s’adhérer à l’endomètre. La nidation termine environ au 14e jour après la fécondation, de sorte que l’endomètre soit envahi par l’embryon.

Après la nidation, l’embryon commence à produire l’hormone bêta-hCH et il est possible de confirmer que la patiente est enceinte.

L’embryon, à partir de cet instant, grandit à un rythme vertigineux et passe d’une forme plus ronde et indéfinie à une forme plus allongée. l’embryon implanté a une silhouette semblable à celle d’un bébé, bien qu’elle ne soit pas encore détaillée.

La phase de la nidation est un moment décisif, car de nombreux embryons n’arrivent pas jusque là, et provoquent un échec de nidation.

Vous trouverez plus d’informations sur ce lien: Qu’est-ce qu’un échec de nidation?

De l’embryon au fœtus

Lorsque la grossesse arrive au terme de la 8e semaine, on considère que c’est la fin de la période embryonnaire et le début de la période fœtale.

Pendant le premier mois de vie du fœtus sa proportion corporelle est différente car sa tête occupe un volume très important par rapport au reste de son corps.

À mesure que la grossesse avance, le reste du corps acquiert une plus grande proportion jusqu’à ce qu’il forme sa silhouette définitive.

Le fœtus présente un plus grand niveau de spécialisation cellulaire. Plusieurs tissus cellulaires sont alors formés et donnent vie aux organes qui commencent à fonctionner, comme le cerveau, le foie ou les reins.

La période fœtale correspond à la période la plus longue du futur bébé. Le nom de fœtus est seulement utilisé pendant la grossesse, jusqu’au moment de la naissance entre la 38e et 40e semaine.

Après l’accouchement, le fœtus sera désormais un bébé.

Vos questions fréquentes

Un zygote est-il la même chose qu’un ovocyte fécondé ?

Par Aitziber Domingo Bilbao (embryologiste).

L’ovocyte est le gamète féminin qui va être fécondé par le gamète masculin, c’est-à-dire par le spermatozoïde.
Les gamètes sont des cellules haploïdes (23 chromosomes), qui possèdent la moitié des chromosomes que le reste des cellules qui sont diploïdes (46 chromosomes).

L’union des deux gamètes forme le zygote (diploïde, 46 chromosomes), où nous observons le pronucléus féminin (23 chromosomes) et le masculin (23 chromosomes).

Comment est l’embryon lors de la troisième semaine de grossesse ?

Par Dr. Jon Ander Agirregoikoa (gynécologue).

L’ovulation et la fécondation ont lieu au début de la troisième semaine de grossesse. La femme n’observe pas encore l’absence de règles et ne sait donc pas encore qu’elle est enceinte.

Le premier jour, 16-20h après la fécondation, le zygote apparaît. Le deuxième jour, l’embryon a quatre cellules; les troisième, huitième et quatrième jours, on l’appelle un morula. Le cinquième jour les cellules continuent d’augmenter et l’embryons s’appelle désormais un blastocyste.

Le sixième ou septième jour, l’embryon atteint l’utérus et commence son adhésion à l’endomètre, c’est ce qu’on appelle la nidation ou implantation. En général, la femme ne présente aucun symptôme durant cette semaine.

Un blastocyste peut-il donner des jumeaux ?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

Dans le cas de la procréation assistée, selon les statistiques de l’OMS, les taux d’accouchement gémellaire (vrais ou faux jumeaux) grâce à ses propres ovocytes est de 19,4 % pour chaque transfert de FIV et de 11,2 % par insémination artificielle.

Les taux de grossesse et accouchement gémellaire augmentent considérablement en utilisant des techniques de PMA pour deux raisons:
Le transfert de deux ou trois embryons par fécondation in vitro.

La stimulation ovarienne afin que plusieurs ovocytes arrivent à maturation pour l’insémination artificielle.

L’embryon est-il visible à 5 semaines de grossesse ?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

L’embryon est visible dès 5 semaines en cas d’utilisation de sonde endovaginale de haute fréquence. Il se présente comme une zone hyperéchogène coincée entre la vésicule vitelline et la paroi du sac ovulaire. Une activité cardiaque peut être visualisée.

Quelles différences y a-t-il entre un zygote et un gamète ?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

Un gamète est une cellule haploïde, c’est-à-dire avec la moitié de matériel génétique. Le gamète masculin fait référence au spermatozoïde et le gamète féminin à l’ovule. Ils forment ainsi un zygote diploïde après la fécondation.

Le zygote est similaire au gamète féminin (l’ovule). Ils ont tous deux la même taille et le même contenu intra-cellulaire. C’est la raison pour laquelle le futur bébé va hériter des mitochondries de la mère et non pas du père.

Peut-on tomber enceinte sans embryon ?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

Oui, c’est ce qu’on appelle une grossesse avec un oeuf clair. C’est une grossesse au développement anormal souvent considérée comme une fausse couche précoce. Lorsque le sac gestationnel est vide, il y a un sac mais pas d’embryon.

La rédaction vous recommande

Nous avons évoqué la qualité embryonnaire tout au long de l’article. Si vous souhaitez en savoir plus sur les paramètres pris en compte pour évaluer les embryons, nous vous recommandons de lire cet article: Comment sont classés les embryons?

Vous pourrez également trouver plus de détails sur l’embryon et le fœtus à chaque mois de la grossesse, ainsi que les changements au niveau de la mère en suivant ce lien: La grossesse mois après mois.

En partageant cet article, vous nous aidez

Notre équipe réalise un effort éditorial important, en partageant cet article, vous nous aidez et nous motivez à continuer notre travail.

Auteurs et collaborateurs

 Zaira Salvador
Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) et embryologiste spécialiste en Médecine Reproductive, Master en Biotechnologie de la Procréation Assistée par l'Universidad de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Plus d'informations
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 3185-CV
Dr. Jon Ander  Agirregoikoa
Diplôme en médecine de l'Université du Pays Basque, avec spécialisation en obstétrique et gynécologie. Il a plusieurs années d'expérience dans le domaine de la procréation assistée et est co-directeur et cofondateur des cliniques ART. Il combine également son activité médicale avec l'enseignement à l'Université du Pays basque. Plus d'informations
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 014809788
 Aitziber Domingo Bilbao
Diplômée en Biologie par L' Universidad del País Vasco. Elle a un Master en Procréation Médicalement Assistée par l'Universidad Complutense de Madrid ainsi qu'un Master en Recherche Biomédicale par l'Universidad del País Vasco. Large expérience comme embryologiste spécialiste en Médecine Reproductive. Plus d'informations
Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Toutes les nouveautés sur la procréation médicalement assistée sur nos réseaux.

2 commentaires

  1. Top commentaires
    virginie

    Bonjour, est-il normal qu’au bout de 6 semaines et demie l’embryon se voit allongé? On m’a dit que ce n’était pas normal quand on m’a pratiqué l’écho.

    merci

    • Jessica Escudero

      Bonjour Virginie,

      Au bout de 6 semaines de grossesse, l’embryon est encore très petit. Cependant, sa tête occupe un plus grand volume que le reste de son corps et sa forme ressemble à celle d’une fève ou d’un haricot.

      Votre gynécologue est le mieux placé pour évaluer vos échographies et vérifier si le foetus continue son développement normalement.

      J’espère vous avoir aidée,

      Bon courage,