Docteur / spécialiste: Victoria Moliner.
Dernière actualisation: 04/09/2017

Les crampes durant l’implantation ou lors des premiers jours de grossesse sont un symptômes très courant. Habituellement, ces désagréments peuvent se produire au niveau des jambes, bien qu’ils soient parfois ressentis au niveau de l’abdomen.

Les crampes sont plus courantes au début de la grossesse, même s’il n’est pas rare qu’elles se produisent lors du second ou troisième trimestre.

Qu’est-ce qu’une crampe?

Une crampe musculaire est la contraction involontaire d’un muscle qui peut produire une douleur et dure quelques secondes. En général, ce type de spasmes musculaires est associé à la pratique d’un sport. Cependant, ils ne sont pas courants pendant les règles ou la grossesse.

À la différence des crampes dans d’autres muscles (par exemple le mollet), le cas des crampes utérines se caractérise par une douleur intense dans la zone du bas-ventre. De nombreuses femmes la décrivent comme une sensation de lourdeur ou gonflement.

Crampes d’implantation

L’implantation embryonnaire est le processus par lequel l’embryon adhère à la cavité utérine: l’endomètre. Bien que les crampes soient une douleur commune au début de la grossesse, elles ne sont en aucun cas un symptôme commun à toutes les femmes, car les symptômes d’implantation embryonnaire sont très variables.

Vous pourrez trouver plus d’informations sur notre article: Les symptômes de l’implantation.

Voici les caractéristiques principales des crampes d’implantation:

  • Généralement, les crampes d’implantation se produisent entre 5 et 7 jours après la fécondation, car c’est à ce moment-là que l’embryon atteint le stade de blastocyte et, par conséquent, qu’il est prêt à s’implanter.
  • Ce type de douleur se produit dans la région abdominale inférieure et est similaire à la douleur ressentie lors du syndrome prémenstruel.
  • Il est normal que les crampes d’implantation s’accompagnent de légers saignements comme conséquence de l’adhérence de l’embryon dans l’utérus. Ce type d’hémorragies est connu comme le saignement d’implantation et il est moins abondant que les règles.

Étant donné que ces signes sont un symptôme de grossesse, la majorité des femmes qui ont été soumises à un traitement de PMA attendent impatiemment l’apparition de ces symptômes pour être sûres d’être enceintes.

Cependant, toutes les femmes ne ressentent ni les mêmes symptômes pendant les premiers jours de grossesse ni d’une grossesse à l’autre.

Par conséquent, le test le plus sûr pour confirmer un début de grossesse est un test d’urine ou prise de sang pour mesurer le niveau de béta hCG: L’hormone de la grossesse.

Nous vous expliquons ici sa définition: L’hormone gonadotrophine.

Bien que ces symptômes soient variables, il est important d’être attentif à l’intensité et la fréquence des crampes, ainsi que du saignement qui les accompagne.

Si la douleur persiste, il est recommandé de consulter un spécialiste afin d’exclure des situations problématiques comme:

Dans ces situations, la douleur est sensiblement plus aigüe et peut être accompagnée de nausées, fièvre et/ou évanouissements.

Crampes pendant la grossesse

Lors de la grossesse, l’apparition de crampes est tout à fait normale. En effet, elles signifient souvent que l’organisme se prépare à recevoir le foetus pendant ses 9 mois de développement.

De nombreuses femmes pensent souvent que ce type de crampes sont un présage de fausse couche. Cependant, dans la majorité des cas elles sont la suite logique des crampes d’implantation.

À mesure que l’embryon commence à grandir dans l’utérus, ce dernier grandit jusqu’à 1000 fois sa taille, les muscles et les ligaments de cet organe s’étirent, et causent une douleur et des crampes.

Les crampes chez les femmes enceintes peuvent s’étendre de l’abdomen jusqu’au dos, jambes et même dans les mains à mesure qu’évolue la grossesse. En raison de l’expansion de l’utérus due à la croissance foetale, la pression sur les nerfs et vaisseaux sanguins des extrémités inférieures augmente. Combiné à un manque de minéraux comme le calcium ou magnésium, typique manque des femmes enceintes, il donne lieu à des crampes dans les jambes et dans les pieds.

Les changements hormonaux provoquent une rétention de liquide chez les femmes enceintes, surtout au troisième trimestre de grossesse. Ajoutés aux crampes, ils peuvent augmenter la sensation de jambes lourdes.

Une des douleurs typiques de ce type de désagréments est la douleur du ligament rond, qui est l’un des plus courants pendant la grossesse. Voici comment il fonctionne.

La douleur du ligament rond

Le syndrome ou douleur du ligament rond est une gêne caractéristique du stade de grossesse avancé, et plus de 70 % des femmes enceintes en souffrent. En général, elle commence à partir de la semaine 12 sous forme de tiraillements dans le bas-ventre.

Le ligament rond est un ensemble de fibres musculaires qui entourent l’utérus et le lient à la cavité utérine, de manière légèrement inclinée en avant.

À mesure que l’utérus augmente son volume, ces bandes musculaires s’étirent grâce à l’effet de la progestérone et la relaxine. Ces hormones facilitent l’expansion des articulations et des ligaments pour favoriser le travail de l’accouchement. Un mouvement rapide peut provoquer une contraction brusque du ligament et produit la douleur.

La douleur du ligament rond se manifeste généralement sur le côté droit en raison du renversement de l’utérus sur ce côté pendant la grossesse. Malgré cette généralité, la douleur peut se produire des deux côtés de la zone pelvienne, y compris sur l’aine.

Manières de soulager les crampes

Malgré le fait que ces désagréments ne soient pas constants, il existe plusieurs pratiques pour réduire le mal-être provoqué par les crampes de la grossesse. Voici quelques recommandations:

Exercice modéré

La pratique d’exercices légers et modérés. comme la marche ou la nage, sont d’excellentes manières de combattre ces douleurs et de fortifier les articulations de l’aine.

D’après les spécialistes, leur effet n’est pas seulement bénéfique pour réduire la douleur des crampes, mais aussi pour aider lors de l’accouchement.

Étirer les muscles contractés

Dans le cas de crampes des jambes, la flexion et l’extension des muscles douloureux est un exercice recommandé pour favoriser leur relaxation.

Quantité adéquate de calcium

Le calcium est important pour la transmission de l’influx nerveux. En augmentant la consommation de produits laitiers, poisson gras ou fruits secs, nous pouvons pallier aux effets des crampes.

Sommeil et repos

La grossesse est un processus délicat lors duquel une nouvelle vie est formée. Par conséquent, il est nécessaire de réduire les activités à risque ou les sports d’action. Il est important que la femme enceinte adopte un style de vie sain, et plus encore si elle souffre de gênes ou douleurs comme celles que nous avons expliquées antérieurement.

Un rythme de vie calme et sain, sans stress favorise que l’organisme ait moins tendance à souffrir de crampes.

Changer de position

Modifier la position du corps est souvent une bonne manière de calmer ce type de douleurs. Parfois, changer de la position allongée à une position de côté, ou surélever les pieds si l’on est assis, permet au flux sanguin de mieux irriguer les muscles, et facilite donc leur relaxation.

Vos questions fréquentes (FAQ)

Les crampes sont-elle toujours un symptôme de grossesse?

Cette douleur n’est pas toujours synonyme de grossesse chez la femme. En effet de nombreuses situations peuvent entraîner ces désagréments, et elles ne sont pas forcément communes à toutes les grossesses. Ce n’est donc pas un motif ni un symptôme de grossesse.

Peut-il y avoir des crampes d’implantation sans saignement?

Oui, le saignement d’implantation n’a pas toujours lieu au début d’une grossesse.

Ils ne sont pas nécessairement associés.

Peut-on ressentir des crampes dans les mains pendant la grossesse?

Il est souvent plus courant que les crampes aient lieu dans les extrémités inférieures car la pression qu’exerce le foetus oppresse les nerfs et vaisseaux des jambes.

Cependant, les mains aussi peuvent subir certains désagréments, même si ce ne sont pas toujours des crampes, car le gonflement provoqué par la rétention de liquides produit une sensation d’engourdissement ou fourmillement.

Est-il normal d’avoir des crampes lors du dernier trimestre de grossesse?

Oui, il est tout à fait normal de subir des crampes à cette période. Le troisième trimestre est l’époque où les jambes ressentent le plus de pression et où l’utérus atteint sa majeure capacité. Par conséquent, la force qu’il exerce sur le pubis atteint son stade le plus haut, et rendent ainsi les crampes plus fréquentes.

La rédaction vous recommande

Pendant les 9 mois de la grossesse, il se produit une série de changements chez l’embryon, puisqu’il passe de zygote (embryon d’une cellule) à un bébé, une personne complètement formée avec tous les organes internes. Cette période s’appelle le développement embryonnaire.

Nous vous expliquons toutes les étapes de la grossesse ici: La grossesse mois par mois.

Les crampes abdominales pendant la grossesse provoquent souvent des inquiétudes chez la future maman. Entre autres, la fausse couche. vous trouverez ici plus d’informations sur: La menace de fausse couche.

Connaissez-vous les symptômes du tout début de grossesse? Nous vous les expliquons ici: La première semaine de grossesse.

Auteurs et collaborateurs

Embryologiste spécialisée en Procréation Médicalement Assistée
Diplômée en Biochimie et Sciences Biomédicales de l'Universidad de Valencia (UV), Master Universitario en Biotechnologie de la Procréation Médicalement Assistée à l'UV et l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI).
Elle travaille actuellement comme chercheuse en biologie.
Embryologiste spécialisée en Procréation Médicalement Assistée. Diplômée en Biochimie et Sciences Biomédicales de l'Universidad de Valencia (UV), Master Universitario en Biotechnologie de la Procréation Médicalement Assistée à l'UV et l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Elle travaille actuellement comme chercheuse en biologie.

28 commentaires

  1. usuario
    Juju

    Bjr. Je suis très inquiète et j’aimerais avoir vos avis. En fait ça fait deux semaines que j’ai eu des rapports non protégés alors que ça tombait sur ma période dangereuse (2 jours avant la date prévue pour l’ovulation) mais j’ai pris une pilule de lendemain le jour suivant. Mais ce qui m’inquiète c’est que depuis un bon bout de temps j’ai mal au bas ventre comme si j’allais avoir mes règles mais depuis il n’y a rien. Mes règles sont normalement attendues dans 3 jours. J’ai peur d’être enceinte ! Aidez moi svp.merci

    • avatar
      Virginie SinapinConseillère en fertilité

      Bonjour,

      Ne t’en fais pas, la charge hormonale de la pilule du lendemain étant élevée, elle peut causer des déséquilibres dans ton système hormonal, c’est pour cela que les troubles du cycle menstruel sont fréquents après la prise d’une pilule du lendemain. Elle peut avancer ou retarder la menstruation.

      Si tu as bien pris la pilule dans les 72 heures après ton rapport non protégé, la probabilité que tu sois enceinte est très faible. Cependant, si après 15 jours tu n’as toujours pas tes règles, il est préférable d’effectuer un test de grossesse ou te rendre chez ton médecin ou gynécologue.

  2. usuario
    Bouvart

    Bonjour, je suis enceinte de deux semaines donc 4Sa et j’ai des crampes au ventre depuis quelques heures est-ce normal ? Car ça me fait peur.
    Merci d’avance

    • avatar
      Florence TabarlyConseillère en fertilité

      Bonjour,

      C’est tout à fait normal les premières semaines de grossesse. Cependant, si vous voyez que les crampes ne passent pas ou que vous saignez, je vous recommande d’aller consulter pour que l’on vous fasse un contrôle et vous rassurer.

      J’espère avoir pu vous aider,
      Bonne journée

  3. usuario
    Stéphanie

    Bonjour, j ai consulté mon médecin suite à des crampes très douloureuses dans le bas ventre, on a découvert que j’étais enceinte de deux à trois semaines. Il s’agit d’une première grossesse. Cependant, cela fait maintenant une semaine que les crampes sont là, souvent la nuit, et elles sont très douloureuses, m’empêchant de dormir. Je met un coussin chaud de noyaux de cerises dessus et souvent cela me soulage après plusieurs minutes. Je n’ai aucun saignement ni autre symptômes. J’ai fait deux prises de sang tout à fait bonnes. Mon médecin traitant me dit que c’est dû à l’implantation, mais le durée de ce symptôme m’handicape beaucoup. Quel est votre avis?

  4. usuario
    Clara

    Bonjour, j’ai eu des rapports sexuels non protégés mais éjaculation externe, durant ma période d’ovulation. Mais depuis mon ovulation j’ai des crampes au ventre des douleurs atroces tous les jours n’importe et à quelle heure. Pensez-vous que c’est une grossesse ? Je dois avoir mes règles que dans 1 semaine et demie.
    Merci !

    • avatar
      Florence TabarlyConseillère en fertilité

      Bonjour Clara,

      S’il n’y a pas eu pénétration vous ne pouvez pas être enceinte. Les douleurs peuvent être dus à la menstruation. Certains mois, la menstruation peut montrer des altérations insignifiante à cause du stress, par exemple. Dans tous les cas, si vous être inquiète, vous pouvez faire un test de grossesse pour vous rassurer.

      Bonne journée

  5. usuario
    Scanvic

    Bonjour, alors moi et mon mari voulons un enfant on a eu précédemment des rapports pendant la période d’ovulation et depuis j’ai des crampes au ventre. C’est normal?

    • avatar
      Florence TabarlyConseillère en fertilité

      Bonjour Scanvic,

      Vous pourriez être enceinte. Pour en être sûre, faites un test de grossesse dans un délai de 15 jours après l’ovulation.
      Bonne journée.

  6. usuario
    Ocomblée

    C’est vraiment super ce que vous faites les modératrices cela soulage et aide à cesser les inquiétudes….
    Comme toutes ces femmes j’ai des douleurs… plus spécifiquement lorsque j’ai envie d’un petit numéro 2 généralement après soulagement ça cesse… Dès fois la douleur me réveil mais bon tout le monde me dit que c’est normal et puisque je vois pas de saignement je reste positive et j’attend mon écho de viabilité dans 10 jours, j’ai hâte 🙂

    Bon grâce à vous mes inquiétudes seront en mode veille un gros merci pour tout ce que vous faites 🙂

  7. usuario
    MCDC

    Bonjour,
    Depuis quelques mois j’ai remarquée avoir de très fortes douleurs pendant mes périodes d’ovulation. J’aimerai bien tomber enceinte car mon mari et moi le souhaitons. Je fais normalement l’amour pendant ces jours fertiles mais rien encore.
    J’ai eu mes dernières règles le 11 avril 2016. le 19 j’ai fais les rapports sexuels bien conscient que c’est pas mon jour d’ovulation. Le 23 encore j’en ai fait et le 24 qui est censé êtres mon jour d’ovulation je n’ai pas pu me lever du lit tellement mes douleurs étaient atroces. Je suis restéé toute la journée avec des douleurs mais ce matin du 25 je me sens mieux.
    Je veux savoir est ce qu’on peut concevoir avec une telle douleur?
    Est ce que j’ai une chance de tomber enceinte si ces douleurs continuent pendant mes périodes d’ovulation?
    Votre avis me sera utile à plus d’un titre
    je vous remercie d’avance

    • avatar
      Florence TabarlyConseillère en fertilité

      Chère MCDC, en principe il est normal d’avoir des douleurs pendant l’ovulation. Néanmoins, si ces douleurs sont vraiment trop fortes et qu’elles vous empêchent de vivre normalement, il peut s’agir d’un dérèglement de votre cycle. Je vous conseille d’aller consulter votre gynécologue pour qu’il vous ausculte.

  8. usuario
    DIDIE

    Salut, en ce moment,je suis au 16e jour du cycle, j’ai des cycles réguliers, pas comme d’habitude car j’ai des douleurs lombaires. Comme je vais avoir mes règles, est-ce que ça signifie que je suis enceinte???

  9. usuario
    Audrey

    Bonjour,
    J’ai des règles réguliere de 31 jours. Mes dernières règles datent du 11 mai. Depuis le 3 juin, j’ai des saignements avec une tension dans le bas ventre. Nous voulons un bébé 2. J’aimerais croire que c’est l’implantation. Mais je pense plutôt que c’est une fausse couche. Qu en pensez vous? Merci

    • avatar
      Virginie SinapinConseillère en fertilité

      Bonjour Audrey, il est difficile de savoir s’il s’agit de vos règles (qui auraient pu arriver par avance) ou un saignement d’implantation. Vous devriez effectuer un test de grossesse pour voir si vous êtes enceinte. Si le test est positif, le mieux sera d’effectuer ensuite 2 prise de sang à 48h d’intervalle pour vérifier si la grossesse est évolutive, s’il s’agit d’une fausse couche le taux diminuera. Vous pouvez aussi vous rendre chez votre médecin spécialiste qui pourra vous répondre à vos doutes.

  10. usuario
    Le Merrer

    Bonjour,

    J’ai réalisé un test urinaire mardi dernier, positif suivi d’une prise de sang de 43ui.
    Mon médecin généraliste m’a dit que le taux paraissait très bas …
    J’ai donc refait une prise de sang le samedi soit 3 jours après, de 313 ui suivie d’une écho pour écarter le risque de GEU (grossesse extra-utérine).
    Rien à l’écho ni dans l’utérus, ni autre part …
    Mon médecin est en week-end prolongé et m’a donné rendez vous vendredi et depuis 3 soirs j’ai de fortes douleurs dans le bas ventre et une gros point de côté (côté gauche).
    Aucune douleur dans la journée mais réveil de la douleur vers 17.30.
    Dois-je m’inquiéter ?
    Merci bcp
    GLM

  11. usuario
    iGirl

    Bonjour ! J’ai eu un TEC jour 4 il y a 8 jours. J’ai des crampes assez intenses qui m’empêchent même de dormir. Je suis en cycle naturel, donc Endometrin 3x par jour + Aspirine 81mg le soir avant dodo… Prise de sang vendredi matin pour confirmer s’il y a grossesse ou non. Est-ce qu’un test maison du genre First Response pourrait me donner un résultat fiable à ce point ci, selon vous?

    • avatar
      Emna MzahConseillère en fertilité

      Bonjour iGirl

      Je comprends parfaitement votre impatience, mais il est trop tôt pour qu’un test de grossesse urinaire puisse vous donner un résultat fiable. Les crampes que vous ressentez peuvent indiquer que l’embryon est entrain d’adhérer à votre paroi utérine, mais la béta hCG (hormone de la grossesse) est difficilement détectable dans l’urine à ce stade, étant donné qu’elle commence à peine a être sécrétée. La prise de sang reste l’examen le plus fiable pour savoir si vous êtes enceinte.

      Plus que deux jours, tenez-nous au courant !

  12. usuario
    Emna

    Bonjour
    Voilà j’ai ovulé le 17 juillet et rapport non protégé le 15-16 juillet. Le 22 juillet jour de nidation et de très grosses crampes et de la diarrhée depuis ce jour là…
    Y a t’il des risques de grossesse a envisager ?
    Merci d’avance pour votre réponse.

    • avatar
      Emna MzahConseillère en fertilité

      Bonjour Emna,

      Il est effectivement possible que vous soyez enceinte si comme vous dites le rapport non protégé a eu lieu à cette période du cycle. Je vous conseille de réaliser un test de grossesse urinaire dans un délai de 15 jours après l’ovulation pour avoir une réponse.

      Je vous souhaite une bonne journée !

  13. usuario
    Bou

    Bonjour, en espérant que vous allez bien ^^

    J’ai eu une ovulation précoce il y maintenant plus d’une semaine et demie, à peine à dpo4 ou 5 j’ai eu une grosse douleur aux reins (jusqu’aux jambes) et depuis ce jour, ma poitrine a gonflé et me fait mal, tétons sensibles, j’ai des pertes jaunâtres depuis ce jour ainsi qu’une diarrhée. J’ai plusieurs symptômes identiques à ceux des autres cycles, mais jamais aussi tôt et surtout ces pertes jaunâtres (qui étaient d’abord crémeuses et commence à se transformer en glaire ou comme des filaments) et depuis des douleurs de règles. Qu’en pensez-vous ?

  14. usuario
    Mahieu

    Bonjour,
    Pouvez-vous m’aider ? Depuis dimanche soir je suis mal, j’ai des douleurs abdominales et une gastroentérite soudaine et j’ai aussi des crampes au bas du ventre. Avec mon mari nous essayons d’avoir notre premier bébé, est-ce que vous pensez que c’est une grossesse ??

    • avatar
      Emna MzahConseillère en fertilité

      Bonjour Mahieu,

      Il est possible que votre malaise soit dû à la gastroentérite, dans votre situation, il est difficile de déterminer si ces crampes correspondent à une grossesse ou à une affection d’origine gastrique. Je vous conseille de consulter d’abord votre médecin et de traiter votre gastroentérite, ensuite, si ces crampes au bas du ventre persistent, il serait peut-être utile de réaliser des analyses de sang pour savoir s’il s’agit d’une grossesse.

      J’espère vous avoir aidée !

  15. usuario
    lou

    Bonjour

    Je suis en plein essai bébé. J’ai habituellement des SPM extrêmement marqués, plus de 10 jours avant mes règles, j’ai des spasmes très importants. Or ce mois-ci rien de tel.

    L’absence d’SPM peut-elle être signe de grossesse ? merci beaucoup.

    • avatar
      Virginie SinapinConseillère en fertilité

      Bonjour lou,
      Si vous n’avez pas eu de symptômes ce mois-ci, il se peut que vous n’ayez pas ovulé. De même les symptômes de la grossesse sont très variés et chaque femme réagit de manière distincte à l’implantation de telle sorte qu’il est impossible de le savoir jusqu’au moment des règles. Si vous avez un retard, il faut faire un test de grossesse pour ne pas avoir de doute.

  16. usuario
    Elza

    Bonjour,

    Cela fait quelques jours que j’ai ovulée au alentour du 10-11 octobre. Suite a sa j’ai des crampes au bas du ventre des maux de genoux qui sont la des jours et disparaissent, comme je n’avais pas de test de grossesse hier sous la main j’ai décidée de le faire avec un test d’ovulation car beaucoup de personne dise que sa peut aussi détecter une grossesse, les deux lignes sont apparut alors que j’ai ovulée déjà depuis le 11 octobre. J’en ai refait un ce matin ou il y a de nouveau eut ces deux lignes qui sont apparut, donc j’ai décidée d’acheter un test de grossesse qui celui ci est négative si vous pourrez me renseignée de mon cas Svp

  17. usuario
    Josee

    Bonsoir je viens de voir le site j’ai ovulé le 25 de se mois et sur a essai de bébé et depuis lors j’ai des douleurs au ventre. Je voulais savoir s’il c’est l’arrivée de bébé