Conditions requises pour la FIV

Pour qu’un couple se soumette à une fécondation in vitro et puisse avoir la plus grande probabilité de réussite, il est recommandé qu’il remplisse certaines conditions. La fécondation in vitro est une technique de procréation assistée avec une grande partie d’intervention de la part des spécialistes en fertilité.

Fécondation d'un ovule

Pour cette raison, les conditions ne sont pas aussi exigeantes que dans le cas de l’insémination artificielle (IA). Dans ce cas, les conditions que doivent remplir l’homme et la femme pour pouvoir réaliser un traitement de FIV sont les suivantes :

  • Homme: il doit avoir des spermatozoïdes dans son éjaculat et, après le test de la capacitation, il doit avoir au moins 3 millions de spermatozoïdes par millilitre.
  • Femme: l’utérus doit être en condition pour supporter la gestation, et avoir une réponse à la stimulation ovarienne avec un minimum d’ovules matures.

Ces conditions sont nécessaires pour réaliser la fécondation in vitro conventionnelle avec les gamètes de l’homme et de la femme. Face à des cas plus graves, on peut recourir à une ICSI et, si cela n’est pas possible, on s’orientera vers un don de sperme et/ou ovules.

Un commentaire

Les cookies nous permettent de vous offrir des publicités personnalisées et de recueillir des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre politique de cookies.