Par Cristina Mestre (embryologiste).
Dernière actualisation: 28/01/2015

Pour devenir donneur, il faut remplir une série de conditions assez strictes, c’est pourquoi le nombre de candidats écartés est très élevé – on estime que seul un candidat sur dix est sélectionné. Bien que ces données varient en fonction des cliniques, environ 90% des hommes sont refusés en tant que donneurs.

Vous trouverez ci-dessous un index avec tous les points que nous allons traiter dans cet article.

Analyse complète du donneur potentiel

La condition principale et indispensable est d’être en bonne santé. Il ne faut être atteint d’aucune maladie. On procède à des examens d’urine et de sang afin d’effectuer une analyse complète du donneur potentiel et on s’assure qu’il n’est porteur d’aucune maladie sexuellement transmissible (MST).

On réalise également un caryotype qui permettra de détecter une éventuelle anomalie chromosomique. Il est en outre crucial qu’aucun membre de la famille du donneur ne souffre d’une maladie héréditaire ou de troubles psychiatriques.

Âge

Le donneur de sperme est un homme jeune, mais qui doit absolument être majeur. La loi espagnole fixe la limite d’âge à 50 ans mais les cliniques de procréation s’accordent sur le fait de sélectionner uniquement des donneurs âgés de 18 à 35 ans. En France, le donneur doit avoir moins de 45 ans et en Belgique moins de 40 ans.

La loi de procréation assistée espagnole stipule que le donneur doit avoir moins de 6 enfants issus de ses propres gamètes, afin d’éviter les risques de consanguinité. En effet, s’il y a trop d’enfants d’une même personne au sein de la même population, il se pourrait qu’ils aient par hasard des relations et cela engendrerait des problèmes génétiques et éthiques. La loi belge stipule elle aussi que le sperme d’un donneur ne peut fertiliser plus de 6 femmes différentes; en France, la limite est fixée à 10.

Qualité du sperme

La qualité du sperme exigée est très élevée, l’homme doit avoir un bon volume dans l’éjaculat, avec une forte concentration en spermatozoïdes. Les paramètres que ces spermatozoïdes doivent remplir sont:

  • Vitalité: la vitalité doit être de minimum 80%.
  • Bonne mobilité, avec un très faible pourcentage de spermatozoïdes immobiles.
  • La morphologie doit être bonne: tête ovale, partie centrale intacte et queue large et droite.

Processus

Le sperme sera congelé et ensuite décongelé, il est donc essentiel que la vitalité et la mobilité des spermatozoïdes soient largement supérieures aux valeurs moyennes de la population fertile.

En effet, malgré les pertes inévitables dues au processus de congélation – décongélation, on pourra ainsi obtenir une bonne concentration et une bonne qualité et utiliser ce sperme pour n’importe quelle technique de procréation assistée.

En partageant cet article, vous nous aidez

Notre équipe réalise un effort éditorial important, en partageant cet article, vous nous aidez et nous motivez à continuer notre travail.

Auteurs et collaborateurs

 Cristina Mestre
Embryologiste
Diplômée en Sciences Biologiques, Génétique et Procréation Médicalement Assistée par l'Universidad de Valencia (UV). Master Universitaire en Biotechnologie de la Procréation Médicalement Assistée par l'UV avec l'lnstituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Embryologiste à IVI Barcelona. Plus d'informations
Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Toutes les nouveautés sur la procréation médicalement assistée sur nos réseaux.