Les rapports sexuels dirigés (RSD) : comment tomber enceinte?

Les rapports sexuels dirigés, aussi appelé coït programmé, est une technique simple de procréation médicalement assistée (PMA) fondée sur le contrôle de l’ovulation afin de déterminer le moment pour avoir des relations sexuelles et ainsi obtenir une grossesse.

Nous verrons dans cet article quel traitement nous devons suivre, ainsi que le succès de cette méthode reproductive.

Vous trouverez ci-dessous un index avec tous les points que nous allons traiter dans cet article.

Qu’est-ce que le coït dirigé?

Une grossesse est obtenue par la fusion d’un ovule et d’un spermatozoïde, qui donnent lieu à un embryon, qui sera ensuite implanté dans l’utérus de la mère et continuera de se développer jusqu’à l’accouchement.

À l’origine, l’ovule se trouve à l’intérieur de l’ovaire, et lorsqu’il atteint son stade de maturation final, il est expulsé vers les trompes de Fallope. Ce phénomène est connu comme l’ovulation et a lieu aux alentours de la moitié du cycle.

Hors de l’ovaire, un ovule survit seulement 24 heures, et c’est donc de ce temps que disposent les spermatozoïdes pour arriver jusqu’à lui et le féconder.

Les rapports sexuels programmés consistent à faire coïncider le moment où la femme libère un ovule dans les trompes de Fallope avec l’éjaculation de l’homme, à savoir avec l’entrée des spermatozoïdes dans l’appareil reproducteur féminin.

Il s’agit donc de synchroniser l’ovulation et les relations sexuelles du couple.

Ainsi, la probabilité de rencontre entre un ovule et un spermatozoïde augmente les chances de fécondation.

Les étapes

Afin de pouvoir indiquer au couple quel est le meilleur moment pour avoir des rapports sexuels, le spécialiste contrôle le cycle menstruel de la femme grâce à des prises de sang et des échographies.

En fonction des résultats de ces examens, les rapports sexuels peuvent être programmés, et environ deux semaines après, un test de grossesse est réalisé pour déterminer si la technique est efficace: si la grossesse a été obtenue.

Comme nous pouvons apprécier sur cette image, la programmation des rapports sexuels peut se faire naturellement (sans traitement) ou avec un traitement hormonal pour mieux contrôler le développement folliculaire et l’ovulation.

Nous vous expliquons les étapes des deux options.

Coït programmé lors du cycle naturel

La femme ne reçoit aucun traitement hormonal. Elle laisse suivre le cours naturel de son cycle. Le médecin contrôle uniquement la croissance folliculaire par échographies et le niveau de LH (hormone lutéinisante) par prise de sang.

Le pic de LH endogène est un signe hormonal que reçoit l’organisme pour produire l’ovulation.

La quantité de LH est évaluée à partir du 9e jour de menstruation et une fois l’augmentation observée, sert à déterminer le jour idéal pour la conception. Les possibilités d’obtenir une grossesse augmentent.

Cycle naturel avec induction de l’ovulation

Il s’agit d’un processus intermédiaire entre le cycle naturel et la stimulation ovarienne. Il consiste à contrôler la croissance naturelle de l’ovule et, lorsque l’ovule est suffisamment mature, environ de 14 mm, on administre une injection d’hormone hCG par injection.

Cette hormone induit l’ovulation 36 heures après son administration sous-cutanée, car elle imite le pic de LH endogène. L’ovulation peut également déclenchée par un traitement d’hormone LH.

Ainsi, les rapports sexuels sont programmés 2 jours après l’injection de hCG afin de favoriser la rencontre entre le spermatozoïde et l’ovule.

Stimulation ovarienne

La femme reçoit une injection sous-cutanée ou intramusculaire journalière de gonadotrophine FSH et HMG, deux hormones qui agissent sur l’ovaire.

Ce traitement est prescrit pour stimuler les ovaires et favoriser la croissance et maturation des ovules. Cette croissance est contrôlée par échographies et prises de sang.

Une fois que les contrôles nous indiquent que l’ovule est mature, la femme reçoit une injection de hCG, qui entraîne l’ovulation deux jours plus tard. Il est recommandé au couple d’avoir des relations sexuelles entre 36 et 48 heures après avoir reçu l’injection.

Le traitement hormonal est administré dès le premier jour du cycle par voie sous-cutanée, à savoir le premier jour des règles, et dure entre 8 et 14 jours, en fonction de la réponse de chaque femme.

Parfois, les médecins prescrivent également du citrate de clomifène par voie orale et des médicaments anti-prolactiniques pou traiter les problèmes d’ovulation et optimiser le cycle ovarien.

Comme la fécondation a lieur de manière naturelle, il est fondamental de contrôler minutieusement le développement ovarien pour éviter une grossesse multiple.

Avantages et désavantages

Le coït programmé est la technique de procréation assistée la plus simple, ce qui lui confère de nombreux avantages:

  • Il s’agit de la technique la moins invasive et la plus proche du processus physiologique de la fécondation.
  • Son prix est relativement économique. En effet, c’est la technique la plus économique pour traiter l’infertilité.
  • Elle offre de bons résultats chez les couples jeunes sans problèmes de fertilité, ainsi que chez les femmes présentant une ovulation irrégulière.
  • Il s’agit d’une alternative aux rapports sexuels pour ces couples qui ne peuvent pas avoir recours à l’insémination artificielle ou à la fécondation in vitro.

Cette technique présente également des désavantages non négligeables:

  • Il est rarement prescrit, sauf dans des cas d’infertilité très légère ou sans cause apparente.
  • Le taux de succès est faible, inférieur à 10-15 %. Il est en effet moins efficace qu’une insémination artificielle ou une FIV.
  • Le sperme doit impérativement être de bonne qualité, et ne présenter aucune altération.
  • Les trompes de la femme doivent être perméables et la qualité ovarienne bonne.
La sous-fertilité se définit comme une difficulté à obtenir une grossesse naturelle en raison de troubles chez le couple, mais elle n’est pas impossible.

En revanche, si la grossesse n’est possible en aucun cas, on parle de stérilité ou infertilité.

Vos questions fréquentes (FAQ)

Combien coûte le coït programmé?

Les traitements de fertilité sont pris en charge par la Sécurité Sociale à 100 %. Il faut bien évidemment remplir les conditions requises, avoir moins de 43 ans, etc.

Il s’agit de la technique la plus économique.

Combien de jours d’abstinence sont recommandés avant le coït programmé?

En général, pour toutes les techniques de procréation assistée, il est recommandé à l’homme de maintenir une abstinence d’entre 3 et 5 jours. Cependant, chaque cas est différent et, il est recommandé de le consulter avec votre spécialiste.

Quel est le taux de jumeaux lors d’un coït dirigé?

Si le rapport sexuel programmé a lieu lors d’un cycle naturel ou avec induction de l’ovulation, le taux de grossesse multiple est très faible et proche d’un rapport sexuel classique.

Si la patiente a suivi un traitement de stimulation ovarienne avant le rapport, ce taux augmente. Il est donc fondamental de contrôler rigoureusement la croissance ovarienne provoquée par le traitement hormonal.

La rédaction vous recommande

Il existe la possibilité de réaliser le coït programmé sans contrôle médical. Pour cela, il faut connaître et savoir quand se produit l’ovulation. Vous trouverez des informations ici: Comment fonctionne le cycle menstruel?

La fertilité est la capacité à se reproduire ou procréer. Chez les humains, la fertilité masculine et féminine diffèrent sur de nombreux points.

Connaissez-vous les facteurs déterminants de votre fertilité? Nous vous les expliquons ici: Être fertile, en quoi ça consiste?

2 comments

  1. usuario
    Louni45

    Bonjour, je suis actuellement ce traitement. Ma consultation est sur l’amoxiciline et l’ibuprofène qui affectent le sperme car les jours où on devait avoir le rapport programmé, mon mari prenait ces médicaments pour des douleurs dentaires. Croyez-vous que cela influe sur les spermatozoïdes et le fait que je ne tombe pas enceinte?

    • avatar
      Jessica EscuderoConseillère en fertilité

      Bonjour Louni,

      Certains antibiotiques peuvent affecter la production de spermatozoïdes. Des médicaments comme la tétracycline et autres classes d’antibiotiques bactériostatiques. Je vous recommande de consulter votre spécialiste pour vous assurer que le traitement de votre mari n’a aucun effet négatif.

      D’autre part, l’ibuprofène n’affecte pas les paramètres séminaux.

      Bon courage,