Pour Dr. Javier Díaz García-Donato (gynécologue spécialiste en procréation médicalement assistée) et Dr. Victor Villalobos Paz (gynécologue spécialiste en procréation médicalement assistée).
Dernière actualisation: 27/08/2018

L’Espagne est l’un des pays qui pratique le plus de traitements de procréation assistée. Chaque année naissent 16 000 enfants grâce à ce type de techniques.

Les patients doivent savoir quelles cliniques remplissent les conditions minimums. C’est pourquoi, d’après l’Association Espagnole pour l’étude de la Biologie de la Procréation (Asebir), il est d’importance vitale d’établir un registre des centres autorisés.

Centres de procréation

Pour pallier à cette carence, Asebir a formé un groupe au sein du comité AENOR, avec pour objectif l’élaboration d’une norme pour le contrôle de qualité spécifique des laboratoires en Espagne, en matière de procréation assistée.

Il existe également un vide important en matière de registre des donneurs. Il est important de savoir si une femme a donné plus d’ovocytes que la loi ne le permet. La loi sur les techniques de procréation assistée mentionne une limite maximale de 6 enfants nés pour un même donneur, que ce soit une donneuse d’ovules ou un donneur de sperme. Cette limite est indispensable pour éviter des problèmes de consanguinité dans le futur. En effet, si beaucoup d’enfants naissent d’un même donneur, il se pourrait que certains aient des rapports entre eux dans le futur, générant toutes les implications médicales et éthiques que l’on peut imaginer.

Légalement, n’importe qui peut se soumettre à un traitement de reproduction assistée ?

Selon le Dr. Víctor Villalobos, n’importe qui peu s’y soumettre, mais il faut remplir certains critères : avoir plus de 18 ans, être en pleine possessions de ses capacités d’action et de décision, indépendamment de son état civil et/ou de son orientation sexuelle.

Professionnels du secteur

Il y a plus de 700 professionnels inscrits à l’Asebir. Ils appartiennent à différentes disciplines: 81% sont diplômés en Biologie, 8% en Médecine, 6% en Pharmacie, 3% en Médecine Vétérinaire et 2% en Chimie. Dans les centres, plusieurs fonctions sont exécutées: manipulation de gamètes et de pré-embryons, analyses d’échantillons, évaluation des traitements de procréation et diagnostic de maladies.

Professionnels du secteur

L’Association Espagnole pour l’étude de la Biologie de la Procréation (Asebir) exige la création d’un registre ou d’une législation spécifique qui confère à ces professionnels la considération de professionnels de santé.

Selon Manuel Ardoy, président d’Asebir, il n’y a pas en Espagne de spécialité d’Embryologie clinique. En outre, il n’existe pas non plus de registre de ces professionnels.

Bibliographie

Abellán. F. Y Sánchez-Caro, J. (2009). Bioética y Ley de Reproducción Humana Asistida. Manual de Casos Clínicos, Fundación Salud 2000, Granada.

Cohen, G. (2014). Las fronteras del derecho sanitario: Globalización y Turismo Médico, AFDUAM, 18.

Colomé C, Carrasco M, Agramunt S, Checa MA, Carreras Collado R. (2008). Fertilidad en mujeres mayores de 40 años. Ginecología y Obstetricia Clínica; 9 (4): 216-227

Ley 14/2006, de 26 de mayo, sobre técnicas de reproducción humana asistida. Jefatura del Estado «BOE» núm. 126, de 27 de mayo de 2006. Referencia: BOE-A-2006-9292

Matorras R. (2001). Epidemiología de la esterilidad conyugal. Actualizaciones Sociedad Española de Fertilidad (SEF).

Paraskou, A., Babu P. G. (2017). Legal and Economic Considerations Surrounding Reproductive Tourism: Emerging Research and Opportunities. Published in the USA by IGI Global. pp. 144-145

Sociedad Española de Fertilidad (SEF). Estudio básico de esterilidad. En: Esterilidad General I.

Sociedad Española de Fertilidad (SEF) (2012). Saber más sobre fertilidad y reproducción asistida. En colaboración con el Ministerio de Sanidad, Política Social e Igualdad del Gobierno de España y el Plan de Calidad para el Sistema Nacional de Salud.

W.N. Spellacy, S.J. Miller, A. Winegar. (1986). A pregnancy after 40 years of age. Obstet Gynecol, 68, pp. 452-454

Ver más

Auteurs et collaborateurs

Dr. Javier Díaz García-Donato
Gynécologue spécialiste en Procréation Médicalement Assistée
Diplômé en Médecine par l'Universidad de Valencia et Docteur par l'Universidad Estatal de Milán (Italie) et la Facultad de Medicina de Valencia. Directeur et fondateur de l'Unidad de Reproducción Asistida de l'Hôpital Quirónsalud de Valencia depuis 2000. Médecin adjoint du Service de Gynécologie et Obstétrique de l'Hôpital de Valencia depuis 1999. Plus d'informations
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 464611654
Dr. Victor Villalobos Paz
Gynécologue spécialiste en Procréation Médicalement Assistée
Diplômé de Médecine de l'Universidad de Zulia au Venezuela, spécialisé en Gynécologie et Gynécologie-obstétrique. Master en Reproduction Humaine à l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI) et à l'Universidad Rey Juan Carlos I de Madrid. Chef de service de Gynécologie et Gynécologie-obstétrique à l'Hôpital Quirónsalud de Murcia et coordinateur du service de Procréation Médicalement Assistée au centre Dexeus Murcia-Torrevieja. Plus d'informations