Par Laura Gil Aliaga (embryologiste).
Dernière actualisation: 27/01/2015

Pour une donneuse potentielle, la décision de se rendre dans un centre de procréation assistée constitue une étape importante, étant donné qu’elle doit trouver le moment adéquat, non seulement pour s’informer mais surtout pour réaliser tout le processus du don.

Il est crucial de s’informer correctement sur tout ce qu’entraîne le processus. En effet, recevoir une information complète et exacte aidera la donneuse potentielle à prendre la décision adéquate; cette information pourra être fournie par un centre de référence homologué. La procédure doit se faire sous supervision médicale rigoureuse afin d’éviter les risques. C’est pourquoi, le centre où la donneuse se rend doit être strictement conforme à la loi. De plus, actuellement, le fait que le centre détienne un certificat de qualité, comme celui des normes ISO, peut faciliter le choix de la clinique où se rendre.

Sur Invitra FR, nous pourrons vous informer sur les endroits où vous rendre, le centre de confiance homologué le plus proche de chez vous. Là, vous pourrez obtenir des informations sur le déroulement de la procédure, les risques qu’elle comporte, l’avenir de vos gamètes, etc.

Don d'ovules en Espagne
La donneuse devra prendre contact avec le centre en question étant donné que, suivant les dispositions établies par la loi, le don de gamètes est un accord confidentiel, formel et gratuit entre le centre autorisé et la donneuse.

Processus de sélection pour le don d’ovules

Lors du premier contact, la donneuse devra fournir les informations sur sa filiation, nécessaires pour fixer un prochain rendez-vous avec un des membres de l’équipe.

Lors du rendez-vous, la donneuse devra recevoir toutes les informations concernant la procédure, ses pour et ses contre, afin qu’elle prenne sa décision de façon pleinement consciente et avertie, et non pas en se basant sur des suppositions ou des informations erronées.

Dans le cas où la patiente décide de continuer la procédure, le centre examinera l’histoire clinique de la donneuse et celle-ci passera un entretien psychologique, au cours duquel on prendra en compte un large éventail de variables, afin d’établir si cette donneuse potentielle peut être acceptée dans le programme de don d’ovocytes.

Sélection des donneuses

Si la donneuse est acceptée, elle devra se soumettre à d’autres examens. Une fois toutes les analyses effectuées, une réceptrice lui sera attribuée et on commencera un traitement hormonal synchronisé des deux femmes.

Selon la loi espagnole et française, la réceptrice d’ovocytes ne peut en aucun cas choisir sa donneuse, étant donné que le don doit être anonyme. C’est donc la clinique qui attribue une donneuse à la réceptrice après avoir examiné, outre de nombreux autres facteurs, les caractéristiques physiques des deux femmes. En Belgique, la réceptrice peut dans certains cas choisir sa donneuse, le don peut être « dirigé ».

En Espagne et en France, la Loi est très stricte en ce qui concerne l’anonymat dans les procédures de don de gamètes et les “enfants à la carte” et la gestation pour autrui (GPA) (les mères porteuses ou “ventres à louer”) sont totalement interdits. En Belgique, aucun cadre légal n’est clairement défini pour la GPA (c’est-à-dire que rien ne l’interdit concrètement); toutefois, la commercialisation de cette procédure est tout à fait illégale, la mère porteuse est donc en général un membre de la famille ou une amie proche du couple.

La gestation pour autrui est le traitement de procréation médicalement assistée qui implique le plus de questions et de doutes pour un patient. La transparence est l’un de nos rigoureux critères pour le choix des cliniques et agences que nous recommandons. Vous pouvez utiliser Le Calculateur afin d’obtenir un rapport détaillé pour répondre à vos questions et ainsi éviter les mauvaises surprises.

Auteurs et collaborateurs

 Laura Gil Aliaga
Embryologiste
Diplômée en Biologie et Biochimie par l'Université Miguel Hernández de Elche y l'Université de Alicante (UA). Master Universitaire en Biologie de la Procréation Médicalement Assistée. Embryologiste à la clinique UR Vistahermosa (Alicante) Plus d'informations