Par Sara Salgado (embryologiste).
Dernière actualisation: 29/07/2016

Actuellement, la femme ne vit plus la grossesse comme dans le passé. Ceci est aussi applicable aux couples, puisqu’ils décident généralement de former une famille plus tard.

Alors qu’il y a cinquante ans la femme devenait mère à 20-25 ans tout au plus, ce n’est plus l’âge habituel pour tomber enceinte pour la première fois. Ce retard de la maternité peut être dû à des circonstances professionnelles, économiques ou familiales.

Il en est de même dans le monde des célébrités. Même si beaucoup de personnes se demandent comment il est possible que des femmes célèbres de plus de 40 ans aient eu des enfants, la réponse est, la plupart des fois, qu’elles ont recouru à l’ovodonation et/ou à la gestation pour autrui.

Nous vous montrons ci-dessous une liste avec les noms des célébrités qui ont confirmé ou dont nous pensons qu’elles ont recouru à l’un de ces traitements pour devenir parents.

La société du XXIème siècle a été témoin de l’apparition de nouveaux modèles familiaux, dans lesquels le modèle traditionnel, formé par un homme, une femme et leurs enfants, n’est plus l’unique forme de famille existante.

Les couples lesbiens, femmes et hommes célibataires, ainsi que les couples homosexuels masculins sont des exemples de plus en plus communs. Dans la plupart des cas, atteindre la paternité devient possible pour ces familles grâce aux techniques de procréation assistée, combinées habituellement avec le don d’ovocytes ou de sperme.

Nicole Kidman

L’actrice chevronnée de 48 ans a quatre enfants : Isabella Jane, Anthony Connor, Sunday Rose y Faith Margaret. Même si Isabella et Anthony ont été adoptés pendant son mariage avec Tom Cruise, Sunday et Faith sont nés de son second mariage avec son mari actuel, Keith Urban.

À l’âge de 43 ans, l’actrice est tombée enceinte de façon surprenante. Cependant, c’est l’une des rares actrices d’Hollywood qui a décidé de parler ouvertement de ses problèmes de fertilité, en laissant de côté le secret qui entoure habituellement ce sujet.

Après la naissance sa fille Faith Margaret, l’actrice avait fait les déclarations suivantes :« Il n’y a pas de mots qui puissent décrire l’immense gratuite que nous ressentons envers tous ceux qui nous ont aidés pendant ce processus, surtout notre mère porteuse ».

Sarah Jessica Parker

Sarah Jessica Parker, connue aussi sous le nom de Carrie Bradshaw pour son personnage dans la série Sex and the city, a eu recours à la gestation pour autrui à l’âge de 44 ans.

Parker fait partie des nombreuses actrices qui ne se cachent pas pour parler de leur grossesse à travers la gestation pour autrui. De même que dans le cas de Mariah Carey, elle a aussi eu des jumeaux, et, comme elle l’a avoué, le processus n’a pas été aussi simple qu’il n’y paraît.

L’actrice n’a pas seulement déclaré l’immense enthousiasme ressenti durant le processus, elle a aussi avoué qu’elle n’arrivait pas à croire ce qu’elle était en train de vivre, de même que son mari, Matthew Broderick et leur fils ainé, James. Après avoir essayé sans succès de tomber enceinte pendant plusieurs années, le couple avait finalement opté pour la gestation pour autrui après avoir évalué différentes possibilités pour y arriver.

Mariah Carey

À 41 ans, la chanteuse américaine a eu des jumeaux conçus par don d’ovocytes, comme elle a pu le confirmer par la suite. Mariah Carey a d’ailleurs parlé ouvertement de son infertilité, et a affirmé que cela n’a pas été un chemin facile pour son mari Nick Cannon non plus.

La chanteuse avait avoué auparavant avoir été soumise à plusieurs traitements d’acupuncture afin d’être prête pour la grossesse. Elle a été soumise à un traitement hormonal à base de progestérone pendant 10 semaines pour pouvoir supporter la grossesse gémellaire et diminuer de 50% la probabilité d’un avortement spontané.

Pendant la grossesse, la chanteuse a expérimenté d’importants changements au niveau de son mode de vie, surtout en rapport avec l’alimentation. Elle a reconnu avoir souffert de graves douleurs de dos pendant cette période, au point de penser qu’elle ne serait plus capable de marcher.

Ricky Martin

Ricky Martin est une autre des célébrités qui a eu recours à la gestation pour autrui pour concevoir ses jumeaux Valentino et Matteo, nés en 2008.

Dans ce cas concret, les jumeaux avaient été conçus d’abord par insémination artificielle réalisée à la mère porteuse. Plusieurs sources affirment qu’il s’agissait d’une femme de 26 ans qui a préféré rester dans l’anonymat.

Le chanteur portoricain a parlé ouvertement de sa paternité en 2014, quand ses jumeaux avaient déjà 5 ans. Comme on pouvait le prévoir, le jour où ses enfants ont demandé à en savoir plus sur leurs origines est arrivé. Ricky Martin a révélé que la question de ses enfants était : « Papa, j’ai été dans ton ventre ? » et la réponse fut « tu as été et tu seras dans mon coeur ».

Elton John

Le chanteur et compositeur britannique Elton John et son mari David Furnish ont eu recours à la gestation de substitution avec des ovocytes de donneuse à deux reprises. Le chanteur a reconnu que « notre famille est désormais complète de la meilleure manière possible maintenant que notre deuxième enfant est né ».

C’est ainsi que son nés ses deux enfants, Zachary et Elijah. Le couple avait déclaré publiquement avoir eu recours à la gestation pour autrui en Californie, et, peu après la naissance de leurs enfants, ils avaient révélé la somme payée à la mère porteuse en compensation.

En 2010, la mère porteuse avait reçu la somme de 17 340 £ pour mener à terme la grossesse de leur enfant Zachary. Le couple avait souhaité que la même femme porte leur deuxième enfant Elijah, c’est pourquoi la somme a finalement atteint les 21 675 £.

Alex Goude

Le présentateur français de l’émission La France a un incroyable talent est devenu père pour la première fois en 2015 grâce à la gestation pour autrui. Il a parlé ouvertement de sa nouvelle vie familiale avec son mari Romain et son petit Elliot, conçu à Las Vegas.

Le couple a déclaré ne pas savoir si Elliot est issu des gamètes d’Alex ou de ceux de Romain, et ils ont affirmé souhaiter avoir un deuxième enfant pour que chacun des enfants soit le fils de l’un d’eux.

Lucy Liu

L’actrice d’origine chinoise et interprète de Kill Bill et Charlie’s Angels, Lucy Liu, est devenue mère du petit Rockwell Lloyd Liu en 2015 grâce à la gestation pour autrui.

Elle l’avait annoncé elle-même sur les réseaux sociaux, cependant, étant très discrète en ce qui concerne sa vie privée, elle n’avait pas souhaité donner plus de détails sur la manière dont le processus s’était déroulé.

Après avoir reçu de nombreuses critiques, Lucy avait profité de sa campagne #HowWeFamily pour parler de sa maternité et des raisons qui l’avaient poussée à recourir à la gestation pour autrui. Elle avait déclaré dans ce sens ne pas comprendre « comment on peut avoir des mots aussi négatifs sur un bébé ou sur la manière d’avoir eu un bébé ».

L’actrice a par la suite expliqué que son rythme de travail ne lui permettrait pas de s’arrêter pendant le temps nécessaire pour mener la grossesse avec tranquillité.

Monica Cruz

En 2013, Monica Cruz, actrice espagnole et soeur de l’actrice Penélope Cruz, est devenue mère d’une petite fille à l’âge de 36 ans par insémination artificielle avec le sperme d’un donneur anonyme.

Monica souhaitait devenir mère et elle était consciente des difficultés qu’elle pouvait avoir pour avoir retardé la maternité excessivement, c’est pourquoi elle a décidé de devenir mère sans être en couple et à travers la procréation médicalement assistée.

L’actrice aimerait donner un petit frère à sa fille par insémination artificielle aussi, même si elle n’exclut pas la possibilité d’adopter.

Possibles mères par ovodonation

Tandis que les chanteurs, acteurs, actrices et stars mentionnés plus haut ont avoué avoir fait appel à des mères porteuse ou à un don d’ovocytes, d’autres ont préféré ne pas révéler publiquement leurs problèmes de fertilité.

Un exemple assez connu à l’échelle internationale est celui de Kelly Preston, la femme de John Travolta, qui est tombée enceinte à la cinquantaine, ce qui nous fait penser à une possible grossesse avec des ovocytes donnés.

Dans la plupart des cas, ces doutes se basent uniquement sur l’âge maternel avancé, puisque c’est un facteur déterminant pour obtenir une grossesse au delà de 40 ans, âge auquel les possibilités d’une grossesse naturelle sont de 0,8%.

L’actrice américaine Halle Berry avait surpris tout le monde en annonçant se grossesse en 2013 à l’âge de 46 ans. Elle a finalement donné naissance au petit Maceo aux côtés de son époux Olivier Martinez.

De la même manière, Marcia Cross, l’actrice de Desperate Housewives, a donné naissance à ses jumelles Eden et Savannah en 2007 alors qu’elle avait 45 ans.

Ces femmes qui ont eu des enfants à presque 50 ans ont probablement eu recours à un don d’ovocytes étant donné qu’à partir de l’âge de 40 ans, la fertilité connaît une détérioration importante en raison de la diminution drastique de la qualité et de la quantité d’ovocytes disponibles dans les ovaires.

En partageant cet article, vous nous aidez

Notre équipe réalise un effort éditorial important, en partageant cet article, vous nous aidez et nous motivez à continuer notre travail.

Auteurs et collaborateurs

 Sara Salgado
Embryologiste
Diplômée en Biochimie et Biologie Moléculaire de l'Universidad del País Vasco (UPV/EHU), avec un Master en Procréation Médicalement Assistée de l'Universidad Complutense de Madrid (UCM). Titre d'expert universitaire en Techniques de Diagnostic Génétique de l'Universidad de Valencia (UV). Plus d'informations
Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Toutes les nouveautés sur la procréation médicalement assistée sur nos réseaux.

Un commentaire

    1. inesMm

      Comme quoi on est tous égaux face à certains trucs 🙂