Par Sara Salgado (embryologiste).
Dernière actualisation: 27/08/2018

Afin de déterminer les causes d’infertilité d’un couple, il faut réaliser une série d’examens. Les résultats permettent de savoir si le problème de fertilité est masculin, féminin ou une combinaison des deux. Ainsi, on peut déterminer si l’infertilité est temporelle ou permanente.

Une fois la cause identifiée, le couple peut commencer un traitement personnalisé. Ils devront passer par un processus de fécondation in vitro ou d’insémination artificielle.

Infertilité et stérilité ne sont pas nécessairement synonymes bien que tous deux sont utilisés pour désigner l’incapacité à avoir une descendance. La stérilité fait référence à l’impossibilité d’obtenir la fécondation de l’ovule, tandis que l’infertilité est l’incapacité de mener à terme une grossesse pour avoir un bébé.
f

Les principales causes de stérilité dans un couple

Les problèmes de fertilité d’un couple peuvent provenir de l’homme, de la femme ou des deux membres du couple. Après examens, 30 % des causes sont masculines et 30 % sont féminines.

40 % des causes provient d’une cause mixte, 20 % combinée, et enfin 20 % d’une origine inexpliquée. Pour la cause mixte, les deux membres du couple présent des troubles de la fertilité qui les empêchent d’avoir un enfant, tandis que les cas d’infertilité inexpliquée empêchent de trouver une explication au problème.

Stérilité féminine

Lorsque l’on parle de stérilité féminine, il se peut que le problème soit dû à différents facteurs:

Facteur ovarien
il est parfois dû à des troubles de l’ovulation ou à des ovules de mauvaise qualité.
Facteur tubaire
problèmes dans les trompes de fallope, mettant en difficulté ou empêchant le passage de l’ovule et des spermatozoïdes.
Facteur cervical
il fait référence au col de l’utérus et à ses troubles qui rendent impossible le passage des spermatozoïdes jusqu’à l’utérus.
Facteur utérin
présence de myomes, adhérences utérines, malformations de l’utérus ou un endomètre mal développé peuvent être considérés comme des troubles à niveau utérin.

Vous trouverez plus d’informations sur ce lien: Qu’est-ce que la stérilité féminine?

Facteur ovarien

Les troubles hormonaux lors du cycle menstruel féminin peuvent empêcher l’ovulation (anovulation), qui est produite à un mauvais moment ou qui ne produit pas correctement les ovules.

Le système endocrinien est celui en charge de contrôler le cycle ovarien, c’est pourquoi un trouble causé par du stress, obésité, un sous-poids, des problèmes de thyroïde, un traitement, etc peuvent altérer le fonctionnement normal de l’ovaire.

Pour analyser l’ovaire et l’ovulation, on réalise des échographies et des bilans hormonaux pour rechercher des pathologies qui expliquent les problèmes de fertilité du couple.

Facteur tubaire

Le facteur tubaire fait référence à tous les troubles ou problèmes concernant les trompes de Fallope de la femme. Cette partie de l’appareil reproducteur joue deux rôles fondamentaux: permettre la rencontre de l’ovule et du spermatozoïde afin que la fécondation se produise, et aider l’embryon à arriver à l’utérus.

Par conséquent, si les trompes ne remplissent pas leur fonction, on parle de stérilité féminine. Des troubles comme la salpingite, des malformations, un hydrosalpinx ou endométriose peuvent provoquer un dysfonctionnement des trompes.

Afin de diagnostiquer un problème de trompes, il est nécessaire de reáliser une hystérosalpingographie ou hystérographie. Il s’agit d’un examen essentiel d’un bilan de fertilité. Si une seule des trompes est perméable, elle n’est pas obstruée et peut donc produire une grossesse.

Facteur cervical

Si les spermatozoïdes ne peuvent pas traverser le cervix, ou col de l’utérus, ils ne peuvent pas atteindre l’ovule. Des protubérances anormales comme des polypes ou myomes, ainsi que des troubles du liquide cervical peuvent être une cause de stérilité.

Facteur utérin

Les troubles de l’utérus, malformations utérines ou problèmes de l’endomètre, peuvent être des causes d’infertilité car ils empêchent l’implantation ou le développement de la grossesse jusqu’au terme.

Parmi les troubles les plus fréquents, on trouve l’endométriose, les myomes, et les polypes.

Stérilité masculine

En ce qui concerne la stérilité masculine, les facteurs qui la provoquent sont divers:

Facteur pré-testiculaire
en raison de troubles hormonaux, les testicules ne se sont pas développés ou ne peuvent pas remplir leur fonction.
Facteur testiculaire
problèmes des testicules, congénitaux (de naissance) ou dus à une cause postérieure.
Facteur post-testiculaire
troubles des conduits séminaux, impuissance sexuelle ou tout type d’infection urinaire.
Facteur spermatique
tout problème qui affecte les spermatozoïdes.

Pour vous informer sur les causes de la stérilité chez l’homme suivez le lien: Qu’est-ce que la stérilité masculine?

Facteur pré-testiculaire ou endocrinien

Ce type de problèmes hormonaux est souvent causé par une mauvaise régulation endocrinienne. Un contrôle hormonal inapproprié peut causer des troubles dan sle développement des testicules, les conduits séminifères, la spermatogenèse (production de spermatozoïdes) ou le dévelopemment de l’appareil reproducteur masculin en général.

Afin de détecter une cause hormonale de stérilité masculine, il faut procéder à une prise de sang hormonale.

Facteur testiculaire

Il fait référence à tout problème ou défaut des testicules, congénital ou acquis. Les troubles testiculaires congénitaux sont souvent une anomalie génétique, tandis que les troubles acquis peuvent être dus à des médicaments, drogues, infections ou traumatismes.

Parmi les causes génétiques qui agissent sur l’infertilité masculine il y a le syndrome de Klinefelter, ou le varicocèle et l’orchite.

Facteur post-testiculaire

Ce type de stérilité est due à des altérations ou problèmes des voies séminales que doivent traverser les spermatozoïdes pour sortir des testicules: l’épididyme, les conduits déférents et l’urètre.

Dans ce cas, la stérilité peut être due à des infections, des obstructions ou des traumatismes qui empêchent la sortie des spermatozoïdes lors de l’éjaculation.

Facteur spermatique

Il s’agit de la cause la plus courante d’infertilité ou de stérilité masculine. Elle est produite par un problème de spermatozoïdes: forme, mobilité, vitalité ou quantité de sperme.

Voici les troubles des spermatozoïdes les plus courants:

Oligospermie
faible quantité de spermatozoïdes.
Asthénospermie
faible mobilité des spermatozoïdes.
Tératospermie
quantité élevée de spermatozoïdes de forme anormale.
Nécrospermie
quantité élevée de spermatozoïdes morts.
Azoospermie
absence de spermatozoïdes dans l’éjaculat.

Afin de diagnostiquer un problème spermatique, les médecins réalisent un examen appelé spermogramme. Vous trouverez des informations ici: Qu’est-ce que le spermogramme?

Stérilité combinée ou mixte

Dans certains cas, la stérilité peut provenir des deux membres du couple à la fois. Par conséquent, les problèmes de fertilité sont dus au mélange de certaines causes de la stérilité féminine et masculine.

Cependant, il existe des cas où la stérilité est produite par une incompatibilité immunologique. Parfois, le système immunitaire de la femme attaque les spermatozoïdes de l’homme. Il est donc possible que les deux membres du couple soient fertiles séparément mais qu’ils ne puissent concevoir ensemble sans l’aide d’un spécialiste.

Stérilité inexpliquée

Lorsque la cause de la stérilité reste méconnue, on parle de stérilité idopathique ou de stérilité inexpliquée. Elle correspond à 20 % des cas de stérilité. Malgré les examens, les spécialistes ne peuvent pas identifier le problème de l’absence de grossesse.

Cela n’exclut pas un trouble, même si les examens réalisés n’ont montré aucun problème précis. Certains diagnostics sont relativement complexes et il est parfois difficile de déterminer la cause exacte de la stérilité avec les examens disponibles actuellement.

Il est tout de même possible d’appliquer un traitement de procréation médicalement assistée, même si la cause de la stérilité reste méconnue, comme par exemple l’insémination artificielle ou la fécondation in vitro.

La procréation médicalement assistée, comme tout traitement médical, exige que vous fassiez confiance au professionnalisme des médecins et de la clinique que vous avez choisis. Évidemment, tous ne sont pas identiques. "Le Calculateur" va sélectionner pour vous les cliniques les plus proches de vous et répondant à nos critères de qualité rigoureux. De plus, le système effectuera une comparaison des prix et des conditions proposées par les différentes cliniques afin de faciliter votre prise de décision.

Enfin, le système vous informera si ces cliniques proposent des prix spéciaux ou des promotions dont vous pouvez bénéficier.

Vos questions fréquentes

Quelles sont les causes d’infertilité à 40 ans ?

Par Sara Salgado (embryologiste).

Si la femme a 40 ans ou plus, la cause la plus probable est une altération du facteur ovarien. À partir de cet âge, les dérèglements hormonaux agissent sur le cycle menstruel et la réserve ovarienne, le nombre d’ovules présents dans l’ovaire, diminue en raison de l’âge.

Si nous sommes déjà parents, quelle peut être la cause d’infertilité lors d’une deuxième grossesse ?

Par Sara Salgado (embryologiste).

Une première grossesse n’empêche pas que l’on rencontre des problèmes lors d’une deuxième tentative. On appelle ce cas une infertilité ou stérilité secondaire.

Les causes peuvent être les mêmes que lors d’une infertilité primaire, et seuls les examens de fertilité masculins et féminins peuvent déterminer quel est le problème qui cause la stérilité.

Les moyens de contraception provoquent-ils la stérilité ?

Par Sara Salgado (embryologiste).

Si la femme prend des contraceptifs hormonaux pendant une période prolongée, il est possible qu’elle mette plusieurs mois avant de retrouver des cycles menstruels normaux, et donc la fertilité. On peut donc dire que les moyens de contraception hormonaux sont une cause de stérilité transitoire.

La rédaction vous recommande

La fertilité est la capacité à se reproduire ou procréer. Chez les humains, la fertilité masculine et féminine diffèrent sur de nombreux points. Savez-vous ce que signifie être fertile? Nous vous l’expliquons ici: Qu’est-ce que la fertilité?

Pour remédier aux problèmes d’infertilité, il est souvent recommander de passer par des processus de procréation assistée. Connaissez-vous les différentes méthodes? Suivez le lien: Les techniques de PMA.

Auteurs et collaborateurs

 Sara Salgado
Embryologiste
Diplômée en Biochimie et Biologie Moléculaire de l'Universidad del País Vasco (UPV/EHU), avec un Master en Procréation Médicalement Assistée de l'Universidad Complutense de Madrid (UCM). Titre d'expert universitaire en Techniques de Diagnostic Génétique de l'Universidad de Valencia (UV). Plus d'informations

2 commentaires

    1. Marion

      Bonjour, moi j’ai 41 ans et cela fait 20 ans que je prends la pilule. Combien de temps je peux mettre à tomber enceinte? Vu mon âge, je suis assez pressée. merci beaucoup pour votre réponse

      • Jessica Escudero

        Bonjour Marion,

        je vous recommande de faire une prise de sang après avoir arrêté de prendre la pilule afin de déterminer quels sont vos niveaux hormonaux.

        Vous devriez la faire le troisième jour de votre cycle menstruel, trois jours après l’arrivée de vos règles. vous pourrez évaluer votre réserve ovarienne et les options qui s’offrent à vous.

        Bon courage,