Par Cristina Mestre (embryologiste) et Dr. Manuel Aparicio Caballero (gynécologue).
Dernière actualisation: 04/03/2015

On considère que la grossesse idéale a une durée de 40 semaines à partir du premier jour de la dernière menstruation. C’est pourquoi, les nouveaux-nés sont classés en différents groupes selon la semaine de leur naissance:

  • Bébé prématuré: nous détaillerons ceci dans la suite de l’article.
  • Bébé à terme: né entre la semaine 37 et la semaine 42 de la grossesse.
  • Bébé postmature: né après la semaine 42.

Qu’est ce qu’un bébé prématuré

Un bébé prématuré est un enfant né avant la semaine 37 de grossesse, en raison d’un accouchement prématuré. Cela représente entre 8 et 12 % des naissances. Auparavant, cela constituait l’une des principales causes de mortalité infantile mais, aujourd’hui, le taux de survie des nouveaux-nés prématurés est de plus en plus élevé, allant jusqu’à 80% de ces naissances.

Ceux qui naissent entre les semaines 35 et 37 de grossesse ne seront très probablement pas considérés comme des prématurés mais bien comme des « prématurés tardifs » et il ne sera pas nécessaire de les garder en unité de soins intensifs; il faudra tout de même les contrôler plus attentivement que les bébés à terme.

Caractéristiques

On différencie un bébé prématuré d’un bébé à terme grâce aux caractéristiques suivantes:

  • Grosse tête, faible poids à la naissance (< 2,5kg) et masse musculaire très pauvre.
  • Peau lisse, fine, brillante et presque translucide où l’on peut facilement distinguer certaines veines et artères.
  • Cartilage de l’oreille doux et flexible.
  • Paumes des mains et plantes des pieds rouges et peu de plis.
  • Présence d’un duvet sur le corps (lanugo).
  • Basse température corporelle.
  • Problèmes pour respirer dus aux poumons immatures et risque d’hémorragie pulmonaire.
  • Pleurs faibles.
  • Jaunisse du nouveau-né et risque d’hypoglycémie.
  • Succion et déglutition faibles.
  • Organes génitaux peu développés: grand clitoris chez les petites filles et petit scrotum chez les garçons.

Symptômes de la naissance prématurée

Certains symptômes peuvent alerter la mère d’un probable accouchement prématuré; si la femme enceinte remarque l’un de ces symptômes, elle doit donc se rendre immédiatement à l’hôpital:

  • Avoir quatre contractions ou plus en une heure, avant la 37e semaine de gestation.
  • Perte du liquide amniotique par le vagin qui peut indiquer la rupture prématurée des membranes qui protègent le bébé.
  • Pression dans le bassin ou sensation de poids qui peuvent indiquer que le bébé est en train de descendre par le canal de naissance.
  • Crampes menstruelles, douleur abdominale ou mal de dos et parfois saignement vaginal

Mesures préventives

  • Etre en bonne santé avant de tomber enceinte.
  • Recevoir des soins prénataux dès que possible et les poursuivre jusqu’à la naissance du bébé.

L’accouchement prématuré peut parfois être traité grâce à un médicament qui bloque les contractions utérines, la bétaméthasone, mais bien souvent ces tentatives pour retarder l’accouchement sont inefficaces.

Problèmes associés au bébé prématuré

La croissance du foetus se fait principalement pendant les 8 dernières semaines de la grossesse. Pendant les 32 premières semaines, il acquiert 1/3 de son poids total et les 2/3 restants durant les 8 dernières. Il en est de même pour la maturation des organes du foetus qui nécessitent les 8 dernières semaines pour compléter leur développement.

Ces bébés peuvent souffrir d’effets à long terme mais il est impossible de prévoir leur futur dénouement clinique sur la base de l’âge gestationnel ou du poids à la naissance. Plus le nouveau-né est petit et immature, plus les risques de maladies seront élevés. Les systèmes respiratoire, nerveux, digestif, rénal, immunologique et de la vision pourraient être compromis, le système respiratoire étant l’un des plus affectés.

Soins du bébé prématuré

Pour prendre les mesures nécessaires pour le bébé, il faudra réaliser un examen immédiat. Généralement, ces bébés ont besoin d’être alimentés par sonde jusqu’au moment où ils seront allaités par leur mère, en raison des problèmes qu’ils rencontrent pour coordonner la succion et la déglutition avant la semaine 34 de la grossesse. Il est en outre possible que le nouveau-né nécessite une assistance pour surmonter ses insuffisances respiratoires, mais cela dépendra de son degré de prématurité.

Pour toutes les raisons énoncées, les soins d’un bébé prématuré ne peuvent être réalisés à la maison puisqu’il nécessite une attention spécialisée. Le bébé devra rester dans un incubateur, ou couveuse, qui joue le rôle d’utérus transitoire, en préservant le bébé à la température et au degré d’humidité nécessaires (30 degrés et 80-90 %).

Le nouveau-né prématuré pourra sortir de l’hôpital lorsqu’il sera capable de respirer sans aide extérieure, qu’il n’aura plus besoin de la chaleur de la couveuse, aura atteint un poids adéquat, pourra s’alimenter par succion, et à condition qu’il n’ait pas d’autres problèmes.

Vos questions fréquentes

Y a -t-il plus de probabilité d’accouchement prématuré lorsqu’il s’agit de jumeaux ?

Par Dr. Manuel Aparicio Caballero (gynécologue).

Selon l’OMS, un accouchement est considéré prématuré ou avant-terme lorsqu’il a lieu avant 37 semaines de grossesse.
Certaines des causes les plus courantes liées à la naissance d’un bébé prématuré sont:

Sur-distension utérine
perte du tonus musculaire de l’utérus qui empêche que cet organe retrouve sa taille naturelle.
Infection ou inflammation utérine
certains composants bactériens peuvent endommager les membranes fœtales, provoquant ainsi une rupture et un accouchement prématuré. Une infection qui affecte spécifiquement l’utérus peut également entraîner un accouchement avant-terme.
Hémorragies vaginales
type de saignement vaginal pouvant survenir pendant la grossesse.

Les facteurs de risque de naissance prématurée sont nombreux: obésité, hypertension, etc. La grossesse multiple est l’un de ces facteurs.

En partageant cet article, vous nous aidez

Notre équipe réalise un effort éditorial important, en partageant cet article, vous nous aidez et nous motivez à continuer notre travail.

Auteurs et collaborateurs

 Cristina Mestre
Embryologiste
Diplômée en Sciences Biologiques, Génétique et Procréation Médicalement Assistée par l'Universidad de Valencia (UV). Master Universitaire en Biotechnologie de la Procréation Médicalement Assistée par l'UV avec l'lnstituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Embryologiste à IVI Barcelona. Plus d'informations
Dr. Manuel Aparicio Caballero
Diplômé en médecine de l'Université de Murcie, avec une spécialisation en obstétrique et gynécologie, et une maîtrise en reproduction humaine de l'Université Rey Juan Carlos et de l'IVI. Actuellement, il est gynécologue à la clinique de fertilité de Tahe. Plus d'informations
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 303008030
Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Toutes les nouveautés sur la procréation médicalement assistée sur nos réseaux.