Avantages des antagonistes de la GnRH

Les antagonistes de la GnRH sont utilisés lors de la stimulation ovarienne des femmes qui se soumettent à des traitements de fertilité. Ils sont habituellement employés lors des stimulations de traitements plus spécialisés, comme c’est le cas de la fécondation in vitro ou l’ICSI.

Ces hormones sont utilisées dans la préparation de la femme pour le traitement car ils présentent de multiples bénéfices.

Les avantages de l’utilisation de ce médicament dans les cycles de procréation assistée sont les suivants :

  • Il produit la suppression immédiate des niveaux sériques de LH, empêchant l’ovulation prématurée.
  • Il y a la possibilité de prescrire les analogues de la GnRH pour déclencher l’ovulation.
  • La durée du traitement de stimulation de l’ovulation est plus courte.
  • Le traitement est mieux toléré par la patiente puisque la stimulation ovarienne est moins agressive.

Bénéfices des antagonistes de GnRH

  • On administre une dose inférieure de FSH.
  • La fréquence du syndrome d’hyperstimulation ovarienne (HSO) est réduite : la probabilité de souffrir du HSO est d’environ 2,4% en administrant des antagonistes de la GnRH tandis qu’elle est de 5,9% en administrant des agonistes de GnRH lors de protocole long, dû à l’effet flare-up.
  • La récupération de la fonction hypophysaire de la femme après le traitement est rapide puisque leur administration n’influe pas lors de cycles suivants.
  • Elle ne cause pas de kystes folliculaires, en n’occasionnant pas d’effet flare-up provoqué par les agonistes de la GnRH.
Les cookies nous permettent de vous offrir des publicités personnalisées et de recueillir des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre politique de cookies.