La fécondation in vitro (FIV) est une technique de procréation assistée dont la principale caractéristique est que la fécondation de l’ovule par le spermatozoïde a lieu hors du corps de la femme, et donc en laboratoire. Par la suite, après la culture des embryons jusqu’au jour 3 ou 5, on procède au transfert embryonnaire.

L’avantage principal de la FIV est son taux de réussite élevé. Il est de 50% pour chaque cycle et le taux moyen accumulé est de 90% de réussite après 3 tentatives. La technique implique une intervention humaine dans la fécondation, c’est pourquoi même avec de sévères problèmes d’infertilité chez l’homme ou la femme, une grossesse peut être obtenue.

Plaquette de gouttes de FIV

La fécondation in vitro est moins invasive que d’autres techniques de procréation assistée puisque, malgré l’intervention humaine pour faciliter la fécondation, en fin de compte les spermatozoïdes doivent parvenir à entrer dans l’ovule par leurs propres moyens, ce qui implique qu’une sélection biologique a lieu lors de la conception.

Un autre avantage important est l’ancienneté de la technique. La première petite fille issue de cette technique est née en 1978 et a donné naissance à son tour de façon naturelle. Cette technique a donc fait ses preuves et les risques que peut courir la mère ont été largement étudiés et minimisés. Il existe beaucoup de cliniques de procréation assistée qui réalisent quotidiennement cette technique grâce à laquelle sont nés des millions de bébés dans le monde.

2 commentaires

  1. usuario
    rustico Viviane

    Je voudrais savoir l’âge limite pour une FIV.

Les cookies nous permettent de vous offrir des publicités personnalisées et de recueillir des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre politique de cookies.