Lorsqu’une femme souhaite devenir mère et qu’elle rencontre des problèmes pour y parvenir avec son partenaire, ou si elle décide d’être mère seule, elle se rend à une clinique de procréation assistée. Dans les centres de fertilité, l’un des traitements les plus indiqués est l’insémination artificielle (IA), si la femme a moins de 35 ans et ne présente pas d’infertilité grave.

Femme dans l'attente

L’insémination artificielle est un processus qui nécessite peu d’intervention du spécialiste en fertilité. On introduit simplement le sperme capacité dans la femme et on attend que se réalise de manière naturelle la fécondation des ovules par les spermatozoïdes.

Temps d’attente de l’IA

La procédure de la technique d’insémination artificielle s’achève avec l’insémination intra-utérine. Au moyen d’une canule flexible, le gynécologue introduit les spermatozoïdes dans le col de l’utérus, effectuant ainsi l’insémination elle-même.

Une fois le processus terminé, il est recommandé que la femme reste 15 à 25 minutes en repos avant de quitter le centre et de reprendre sa vie habituelle.

La période d’attente de l’IA commence dès ce moment-là et se prolonge jusqu’à la réalisation d’un test de grossesse au moyen de la quantification de l’hormone béta hCG. Afin que la fiabilité du test de grossesse soit garantie, il convient d’attendre au moins 15 jours. Durant ces deux semaines doivent avoir lieu la fécondation, l’évolution de l’embryon et, enfin, l’implantation.

Couple attendant le résultat de l'insémination artificielle

Conseils pour alléger l’attente

Durant ces deux semaines, il est normal que vous soyez nerveuse et anxieuse de connaître l’issue de l’insémination artificielle, étant donné que le résultat vous changera la vie s’il est positif et que vous êtes enceinte. Bien que ce ne soit pas facile, essayez de ne pas en faire une obsession, relaxez-vous et tentez de suivre ces conseils:

  • Ne soyez pas en alerte à chaque sensation dans votre corps: agissez normalement.
  • N’essayez pas de chercher à tout prix des symptômes de grossesse comme des douleurs aux reins, des envies soudaines ou des nausées.
  • Suivez le cours de votre vie normale, comme si vous n’étiez pas sous traitement, si toutefois le médecin ne vous donne pas d’indications contraires.
  • Faites des activités ou de l’exercice de façon modérée. Les gros efforts ne sont pas recommandés, mais l’exercice libère des endorphines et vous permet de vous sentir mieux.
  • Planifiez une activité pour les deux prochaines semaines, de façon à ce que vous ayez des projets quelque soit le résultat de l’IA. Si vous êtes enceinte, vous pourrez le célébrer; si vous n’êtes pas enceinte, vous aurez prévu quelque chose pour vous occuper. La vie continue, ne perdez pas espoir.
  • Partagez des moments avec votre partenaire et vos amis. Etre avec d’autres gens peut vous aider à penser à autre chose et à vous amuser.

Faire des activités pour alléger l'attente béta

Dans 15 jours, vous pourrez savoir si vous êtes enceinte. Durant le processus, profitez donc de l’appui des gens que vous aimez et exprimez les sentiments et les émotions que vous ressentez. Ne gardez rien pour vous, cela augmenterait seulement votre stress; c’est moins difficile si vous partagez.

Les cookies nous permettent de vous offrir des publicités personnalisées et de recueillir des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre politique de cookies.