Grâce au spermogramme, on analyse les pourcentages de spermatozoïdes à mobilité progressive, à mobilité non progressive et immobiles.

En cas d’asthénozoospermie ou asthénospermie, moins de 40% des spermatozoïdes sont capables de se déplacer. Il est possible qu’il y ait une meilleure mobilité, mais alors moins de 32% réussissent à avancer grâce aux mouvements réalisés.

Cliquez ici pour lire l'article complet :    57
Les cookies nous permettent de vous offrir des publicités personnalisées et de recueillir des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre politique de cookies.