Docteur / spécialiste: Laura Garrido.
Dernière actualisation: 07/01/2015

L’éclosion assistée est une technique qui consiste à réaliser un petit orifice dans la zone pellucide (membrane externe de l’embryon) dans le but de faciliter la sortie de la masse cellulaire interne (MCI) lorsque l’embryon est à l’état de blastocyste, afin qu’il s’implante dans l’utérus maternel.

La zone pellucide de l’embryon s’amincit naturellement petit à petit et, au jour 6 de son développement, l’embryon s’en dégage pour pouvoir adhérer à l’endomètre de l’utérus et y rester implanté.

Certains ovules présentent une zone pellucide enflée, ce qui gêne la sortie de l’embryon et son implantation. Ces embryons ont donc moins de chance de s’implanter et de poursuivre leur développement.

Eclosion assistée

La réalisation de cette technique augmente la probabilité d’implantation de ces embryons. L’éclosion assistée peut être effectuée lors d’un cycle de fécondation in vitro ou d’ICSI et engendre une dépense supplémentaire.

Indications

  • Ovocytes avec zone pellucide enflée.
  • Transfert d’embryons décongelés.
  • Femmes de plus de 37 ans qui ont des difficultés à tomber enceintes.
  • Valeurs élevées de la FSH sérique de base.
  • Echec de plusieurs cycles de FIV.
  • Embryons au développement lent
  • Embryons avec zone pellucide de couleur anormale.
  • Pourcentage élevé de fragments dans l’embryon.

Vous pourrez trouver plus de détails à ce sujet dans cet article « Indications de l’assisted hatching ».
Enveloppe protéique de l'embryon

Résultats

De manière générale, on peut conclure que cette technique augmente le taux d’implantation des embryons. Toutefois, il est important de noter que les résultats sont très variables, étant donné que le pourcentage de réussite peut fortement varier selon les cliniques. Ce déséquilibre est dû à la complexité de la technique et à l’expertise que nécessite la procédure.

Embryon éclos

Un autre point sur lequel il faut insister est que si cette technique est utilisée dans d’autres cas que ceux indiqués, elle peut ne présenter aucun avantage.

Auteurs et collaborateurs

Embryologiste spécialiste en Médecine Reproductive
Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Pablo de Olavide (UPO), avec un Master Universitaire en Biotechnologie de la Procréation Médicalement Assistée par l'Universidad de Valencia (UV) et l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Expérience en laboratoires de FIV, andrologie et analyses générales.
Embryologiste spécialiste en Médecine Reproductive. Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Pablo de Olavide (UPO), avec un Master Universitaire en Biotechnologie de la Procréation Médicalement Assistée par l'Universidad de Valencia (UV) et l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Expérience en laboratoires de FIV, andrologie et analyses générales.