Pour Neus Ferrando (embryologiste).
Dernière actualisation: 25/10/2014

Pour évaluer la vitalité des spermatozoïdes, un spermogramme est effectué. Le test de la vitalité ne se réalise pas obligatoirement dans tous les spermogrammes, seulement dans le cas où il y a plus de 40% de spermatozoïdes immobiles.

Le test de vitalité est fait pour vérifier si ces spermatozoïdes sont vivants et immobiles ou s’ils sont morts. Il est également appelé test de Williams Pollack.

Pour effectuer le test de vitalité, une coloration par éosine est réalisée.

Les spermatozoïdes morts ont des perforations et des trous dans leurs membranes, ils sont donc perméables au colorant et se teintent. Les spermatozoïdes vivants ne seront pas colorés puisqu’ils ont la membrane intacte ce qui empêche la coloration.

Test de vitalité

La préparation s’observe au microscope et le décompte de 100 spermatozoïdes est effectué. Les pourcentages de spermatozoïdes vivants et morts sont calculés.

L’Organisation Mondiale de la Santé, OMS, estime qu’à partir de 58% de spermatozoïdes vivants, on est considéré normal, tandis qu’avec des valeurs inférieures, on souffre d’une altération séminale.

La nécrospermie est la maladie caractérisée par plus de 80% de spermatozoïdes morts.

Auteurs et collaborateurs

 Neus Ferrando
Embryologiste
Diplômée en Biologie à l'Université de Valencia (UV). Diplôme en Biotechnologie de la Procréation Humaine Assistée par l'Université Miguel Hernández de Elche (UHM). Expérience comme responsable de laboratoire d'Embryologie et Andrologie. Plus d'informations