Par Zaira Salvador (embryologiste), Dr. Mark P. Trolice (gynécologue), Patricia Recuerda Tomás (embryologiste) et Carolina Cordero Rosales (embryologiste).
Dernière actualisation: 01/10/2018

Le nombre de spermatozoïdes dans le sperme est évalué au moyen d’un spermogramme. Le spermogramme permet de se faire une idée de l’état du sperme, mais une analyse de la fertilité masculine ne doit pas se limiter à cet examen. L’objectif devrait être de diagnostiquer l’origine de l’infertilité, mais le spermogramme permet d’évaluer rapidement s’il y a un problème clair dans la quantité et la mobilité des spermatozoïdes et, si c’est le cas, de choisir la technique de procréation assistée la mieux adaptée.

La quantité de spermatozoïdes présente dans le sperme est une donnée importante, parce que de nombreux spermatozoïdes se perdent naturellement pendant leur parcours vers l’ovule: le passage par le vagin, le col de l’utérus et l’arrivée à l’ovule à travers les trompes de Fallope constituent un véritable parcours d’obstacles au cours duquel beaucoup de spermatozoïdes n’arrivent pas à destination. Il est donc important de commencer la course avec une bonne concentration.

Vous trouverez ci-dessous un index avec tous les points que nous allons traiter dans cet article.

Le nombre de spermatozoïdes

Une fois l’échantillon de sperme obtenu, il est placé dans un flacon stérile pendant 20 minutes afin de favoriser la liquéfaction du fluide et on récolte une goutte de sperme afin de l’observer au microscope.

Pour faciliter le comptage des spermatozoïdes, on utilise un instrument appelé chambre de comptage, qui apparaît sous le microscope comme un treillis quadrillé parfaitement défini et permet ainsi de compter les spermatozoïdes.

La numération se fait dans une cellule de comptage calibrée, sur spermatozoïdes immobilisés, appelée cellule de Makler, une grille parfaitement définie de 10 files x 10 colonnes qui facilitent le comptage.

La goutte de sperme est un échantillon du volume total des spermatozoïdes. On effectue généralement le comptage de deux gouttes afin que l’échantillon soit plus représentatif. S’il y a beaucoup de spermatozoïdes, on compte plusieurs files du quadrillage et on fait une moyenne.

Compter les spermatozoïdes de bonne mobilité n’est pas facile parce qu’ils nagent en dessous du treillis et il est parfois difficile de les distinguer les uns des autres.

Taux normaux

Une fois les spermatozoïdes comptés, on calcule les millions de spermatozoïdes par millilitre de sperme éjaculé. Selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), on considère normales des valeurs égales ou supérieures à 15 millions de spermatozoïdes/ml de sperme éjaculé.

Auparavant, la moyenne de la concentration spermatique était d’environ 20 millions de spermatozoïdes/ml de sperme éjaculé (OMS 1999). Cependant, la fertilité masculine a subi une baisse générale au cours des dernières années, ce qui signifie que dans les couples qui ont des enfants naturellement, les hommes ont en moyenne plus de 15 millions de spermatozoïdes par millilitre.

Par conséquent, les hommes qui obtiennent moins de 15 millions de spermatozoïdes/ml lors de leur spermogramme rencontreront des difficultés pour obtenir une grossesse en raison de l’oligospermie.

Vous trouverez plus d’information sur le spermogramme ici: L’examen du spermogramme.

Faible quantité de spermatozoïdes

L’oligospermie ou oligozoospermie est la faible concentration en spermatozoïdes de l’éjaculat, en tenant en compte que la moyenne considérée comme normale par l’OMS est de 15 millions de spermatozoïdes/ml.

Il existe plusieurs degrés de sévérité d’oligospermie en fonction de l’importance du nombre des spermatozoïdes. Ainsi, la technique de procréation assistée utilisée pour obtenir une grossesse sera adaptée à chaque cas:

Oligospermie légère
une insémination artificielle devrait être suffisante si la femme ne présente pas de problèmes de stérilité.
Criptozoospermie
il s’agit du cas le plus grave d’oligospermie (100.000 spermatozoïdes /ml) et le recours à l’’CSI sera obligatoire pour pouvoir féconder les ovocytes.

La procréation médicalement assistée, comme tout traitement médical, exige que vous fassiez confiance au professionnalisme des médecins et de la clinique que vous avez choisis. Évidemment, tous ne sont pas identiques. Le Rapport sur la fertilité va sélectionner pour vous les cliniques les plus proches de vous et répondant à nos critères de qualité rigoureux. De plus, le système effectuera une comparaison des prix et des conditions proposées par les différentes cliniques afin de faciliter votre prise de décision.

Le cas le plus extrème serait l’azoospermie lorsqu’aucun spermatozoïde n’est trouvé dans le sperme. Parfois, il est possible de récupérer les spermatozoïdes directement dans le testicule par biopsie testiculaire, mais si c’est impossible, il faut faire appel à un donneur de sperme pour devenir père.

Causes

Les causes d’une faible quantité de spermatozoïdes chez l’homme sont nombreuses et elles sont souvent méconnues. Voici quelques facteurs ou situations qui peuvent ponctuellement occasionner des troubles des taux séminaux:

  • Souffrir de carences nutritionnelles
  • Avoir eu de la fièvre pendant les trois derniers mois
  • Le stress

Lorsque ces symptômes disparaissent, la concentration spermatique redevient la même et récupère son taux normal, l’homme redevient fertile. D’où l’importance de réaliser un deuxième spermogramme après avoir changé son alimentation et son hygiène de vie.

Vos questions fréquentes

Quelle est la quantité optimale de spermatozoïdes que doit présenter un échantillon de sperme ?

Par Dr. Mark P. Trolice (gynécologue).

Lorsque l’on analyse un échantillon de sperme grâce à un spermogramme, on observe plusieurs facteurs. Une attention particulière est portée à la densité (quantité de spermatozoïdes para millilitre de sperme éjaculé), à la mobilité (quantité de spermatozoïdes mobiles) et le pH. Il est insuffisant d’examiner uniquement la densité pour déterminer si l’échantillon peut être utilisé ou non. L’idéal est que tous les paramètres séminaux soient au niveau ou au-dessus de la normale. De plus, il est nécessaire d’avoir plus de 20 millions de spermatozoïdes mobiles après la préparation du sperme pour procéder a l’insémination. Si tous les critères sont respectés, l’échantillon será considéré comme optimal pour une FIV.

Combien de spermatozoïdes sont-ils nécessaires pour qu’un homme soit fertile ?

Par Patricia Recuerda Tomás (embryologiste).

Selon les limites de référence pour l’analyse des échantillons séminaux établies par l’OMS, un échantillon de sperme est considéré comme normal lorsqu’il présente un minimum de 15 millions de spermatozoïdes par millilitre et de 39 millions de spermatozoïdes dans l’éjaculat.

Il faut souligner que, bien qu’il s’agisse de valeurs de référence pour pouvoir classer un échantillon de sperme comme normal, cela ne signifie pas que les hommes dont les échantillons de sperme sont inférieurs à ces valeurs sont stériles.

Comment augmenter le volume des spermatozoïdes ?

Par Carolina Cordero Rosales (embryologiste).

Il n’existe aucune action concrète pour augmenter le volume des spermatozoïdes. Ce qui nous amène à reformuler la question : Comment améliorer la qualité séminale?

Les caractéristiques séminales sont différentes pour chaque homme. Cependant, certains facteurs peuvent modifier la qualité du sperme, provoquant ainsi son augmentation ou sa diminution.

Les facteurs qui diminuent la qualité séminale sont: le tabac, l’alcool, les drogues, une mauvaise alimentation, un rythme de vie très stressant, une exposition directe et continue à des radiations ou à des agents chimiques nocifs pour la santé.

Pour améliorer la qualité séminale, il est recommandé de mener une vie saine:

  • Alimentation équilibrée et saine (favoriser la consommation habituelle d’aliments riches en antioxydants)
  • Maintenir un poids adéquat (l’excès de poids est négatif pour la qualité séminale)
  • Maintenir un niveau de stress faible à modéré

Cependant, il existe des pathologies telles que l’agénésie des canaux déférents, infections des glandes telles que les vésicules séminales ou la prostate, etc. cela peut réduire le volume d’un éjaculat et il est donc très important de consulter un spécialiste.

La quantité de spermatozoïdes peut-elle augmenter ?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

Oui, elle peut augmenter si les testicules de l’homme sont fonctionnels et produisent des spermatozoïdes. Il existe des compléments alimentaires qui peuvent aider à améliorer cette production spermatique comme des compléments vitaminés et des antioxydants qui réduisent l’effet négatif des radicaux libres sur les spermatozoïdes.

Combien de spermatozoïdes produisent les testicules chaque jour ?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

Les testicules sont capables de produire plusieurs millions de spermatozoïdes chaque jour bien que ces derniers mettent à peu près 3 mois à se fabriquer et à arriver à maturité correctement.

La quantité varie d’un homme à l’autre, et un homme fertile peut éjaculer entre 15 et 250 millions de spermatozoïdes.

Combien de spermatozoïdes peuvent féconder un ovocyte ?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

Un ovule ne peut être fécondé que par un seul spermatozoïde. Si plus d’un spermatozoïde arrivait à pénétrer dans l’ovule, phénomène connu comme polyspermie, l’embryon ne serait pas viable et mourrait car il aurait une quantité excessive de chromosomes.

L’être humain possède 46 chromosomes, 23 provenant de l’ovule et 23 du spermatozoïde. Par conséquent, si 2 spermatozoïdes entraient dans un ovule, il y aurait 46 chromosomes du père en plus des 23 de la mère, il ne pourrait donc pas survivre.

Afin d’éviter cette situation, lorsque la fécondation a lieu, l’ovule active un mécanisme interne qui empêche l’entrée de plusieurs spermatozoïdes. Si ce mécanisme ne fonctionnait pas, l’embryon serait inviable et il n’y aurait pas de grossesse.

Combien de spermatozoïdes sont-ils nécessaires pour qu’une femme tombe enceinte ?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

Bien qu’un seul spermatozoïde soit nécessaire pour féconder un ovule, il est nécessaire qu’il y en ait des millions pour s’assurer que la fécondation ait bien lieu. Les spermatozoïdes doivent être capables d’arriver à la trompe de Fallope depuis le vagin, où il rencontrera l’ovule, et où ils devront surmonter de nombreux obstacles pendant le trajet.

Par conséquent, l’OMS considère qu’au moins 15 millions de spermatozoïdes /ml ou 39 millions /éjaculat sont nécessaires pour produire une grossesse naturelle.

La quantité de spermatozoïdes diminue-t-elle avec l’âge ?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

Il semble qu’il n’y ait aucun rapport entre la diminution de la concentration des spermatozoïdes et l’âge. Cependant, d’autres paramètres séminaux comme la mobilité et la vitalité peuvent quant à eux être affectés par l’âge. Ce peut être dû à l’oxydation des spermatozoïdes, qui réduit leur capacité de fécondation et augmente les dommages sur l’ADN spermatique.

Le volume du sperme diminue progressivement lui aussi en raison du vieillissement des vésicules séminales qui contribuent à la formation du liquide séminal.

Quelle quantité de spermatozoïdes faut-il avoir pour une insémination artificielle ?

Par Zaira Salvador (embryologiste).

Pour une insémination artificielle, il est nécessaire de réaliser un REM (recomptage des spermatozoïdes mobiles) d’au moins 3 millions, à savoir que cette concentration de spermatozoïdes doit bouger correctement pour pouvoir arriver jusqu’à l’ovule et le féconder.

En revanche, pour une fécondation in vitro ou une ICSI il n’y a pas de minimum, en particulier pour l’ICSI car un seul spermatozoïde est choisi pour chaque ovule et est introduit à l’intérieur.

La rédaction vous recommande

Comme nous l’avons commenté antérieurement, malgré une concentration spermatique faible, l’ICSI est une technique de procréation assistée qui permet de provoquer la fécondation. Elle est utilisée dans des cas de stérilité sévère, surtout concernant l’infertilité masculine, puisque dans cette technique la mobilité du spermatozoïde n’est pas nécessaire. Vous trouverez plus d’informations: L’ICSI.

Lorsqu’un couple rencontre des difficultés à concevoir au bout d’un an, il existe une série d’examens que le spécialiste peut prescrire pour déterminer des problèmes de fertilité.

Nous vous expliquons ici en quoi consiste le bilan de fertilité masculin.

En partageant cet article, vous nous aidez

Notre équipe réalise un effort éditorial important, en partageant cet article, vous nous aidez et nous motivez à continuer notre travail.

Auteurs et collaborateurs

 Zaira Salvador
Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) et embryologiste spécialiste en Médecine Reproductive, Master en Biotechnologie de la Procréation Assistée par l'Universidad de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Plus d'informations
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 3185-CV
Dr. Mark P. Trolice
Docteur en Médecine, spécialisé en Gynécologie et Obstétrique par la Rutgers Robert Wood Johnson Medical School de New Jersey (USA.). Professeur associé au Département de Gynécologie et Obstétrique de l'University of Central Florida College of Medicine. Directeur de la clinique Fertility Care: The IVF Center. Titre de Top Doctor in America. Plus d'informations
Affiliation au Conseil de l'Ordre de Floride: ME 78893
 Patricia Recuerda Tomás
Diplômé en Biologie de l'Université d'Alcalá de Henares. Elle est titulaire d'une maîtrise en laboratoire théorique et procédures du laboratoire de reproduction assistée de l'Université de Valence. Elle possède une vaste expérience dans plusieurs laboratoires de procréation médicalement assistée. Plus d'informations
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 19882M
 Carolina Cordero Rosales
Diplôme de biologie de l'Université d'Alcalá. Elle possède plusieurs années d'expérience en tant qu'embryologue et travaille actuellement à la clinique Tambre. Plus d'informations
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 18942-M
Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Toutes les nouveautés sur la procréation médicalement assistée sur nos réseaux.