Abstinence masculine avant un traitement: combien de jours?

L’influence de l’abstinence sexuelle sur la qualité du sperme est une des questions récurrentes pendant un processus de PMA. La croyance générale entend que les longues périodes d’abstinence améliorent la qualité du sperme. Cependant, la théorie est loin d’être une réalité.

Dans cet article, nous aborderons ce thème et nous verrons de quelle manière l’abstinence peut aider à obtenir une grossesse, quels changements peut détecter un spermogramme et si les rapports sexuels quotidiens sont favorables à la grossesse.

Abstinence sexuelle et PMA

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) établit une période d’entre 2 et 7 jours d’abstinence pour optimiser les chances de grossesse. Si la période d’abstinence est supérieure, la qualité du sperme baisse.

Les centres de PMA recommandent en général une période d’abstinence d’entre 2 et 5 jours avant de:

On recommande cette abstinence dans le but d’améliorer la quantité et la qualité séminales.

Abstinence avant une FIV ou une insémination artificielle

Avant de commencer un traitement de PMA (FIV, IA ou IAC) les spermatozoïdes doivent être de la meilleure qualité possible. On ne sait pas exactement de combien de jours d’abstinence il est question car ils peuvent varier d’un patient à l’autre.

Si vous cherchez une clinique à l’étranger qui puisse s’adapter à vos besoins, nous vous conseillons de remplir notre formulaire : Devis personnalisé de don d’ovocytes et traitements.

C’est gratuit et sans engagement et vous pourrez être mis directement en contact avec des cliniques qui pourront vous prendre en charge et vous expliqueront tout le protocole de façon personnalisée.

Par exemple, pour les patients présentant peu de spermatozoïdes dans l’éjaculat (oligospermie), l’abstinence d’un ou deux jours est conseillée pour augmenter la concentration de spermatozoïdes, tandis qu’un homme présentant une normozoospermie (aucune altération séminale) devra simplement avoir un seul jour sans rapports sexuels.

Changements au niveau du spermogramme

Lors d’une abstinence prolongée, on peut observer une série de changements au niveau du spermogramme ou spertocytogramme, les examens qui permettent de déterminer la qualité et la quantité de spermatozoïdes. Voici certaines de ces modifications:

Recomptage spermatique
la quantité de spermatozoïdes dans l’éjaculat augmente.
Volume
il augmente après quelques jours sans éjaculer.
Morphologie
elle ne change pas malgré l’abstinence.
Mobilité
elle empire avec l’abstinence sexuelle.
Vitalité
après une abstinence prolongée, le pourcentage de spermatozoïdes vivants est réduit.

Même si une augmentation du recomptage spermatique peut paraître un avantage, un excès de spermatozoïdes nuit à la mobilité. Pour obtenir une grossesse, il est nécessaire qu’un spermatozoïde soit capable d’arriver jusqu’à l’ovule: bien qu’ils soient nombreux, si aucun n’arrive à atteindre le gamète féminin, la fécondation ne sera pas produite.

Par conséquent, la mobilité et le pourcentage de spermatozoïdes vivants sont essentiels pour tomber enceinte et une réduction de ces paramètres pourrait affecter la fertilité de manière négative.

De plus, grâce à des examens plus complexes, on a déterminé que la fragmentation de l’ADN spermatique augmente lui aussi le temps de stockage. Cela signifie que le matériel génétique des spermatozoïdes se brise, ce qui affecte de manière négative la fécondation et le développement embryonnaire.

Des études récentes ont prouvé qu’après un seul jour d’abstinence, la fragmentation de l’ADN diminue significativement, et qu’il peut être intéressant pour certains patients de réduire à un seul jour l’abstinence éjaculatoire.

Importance de l’abstinence

En maintenant les jours d’abstinence adéquats, on obtient un meilleur résultat pour chaque patient. Ceci peut augmenter la probabilité de:

  • Fécondation
  • Développement embryonnaire correct
  • Grossesse menée à terme

Par conséquent, nous pouvons déduire que les jours d’abstinence sont un facteur qui influe sur le taux de réussite de la grossesse. Tandis que de longues périodes sans sexe peuvent empirer la qualité séminale, des rapports sexuels réguliers (tous les 1-3 jours) contribuent à maintenir la qualité stable et augmente la probabilité de grossesse.

Cependant, il n’est pas nécessaire de suivre ces recommandations au sens strict. Avoir des rapports sexuels quand on en a envie en tenant compte de sa libido est plus important pour la qualité des relations du couple que de suivre un calendrier. De plus, le taux de grossesse est plus élevé.

Plusieurs études ont prouvé que le fait d’atteindre l’orgasme augmente les probabilités de tomber enceinte. Par conséquent, les rapports sexuels agréables peuvent être plus efficaces pour obtenir la grossesse.

Il faut prendre en compte qu’en plus de l’abstinence sexuelle, il existe d’autres facteurs quotidiens qui peuvent influencer la qualité spermatique.

Hygiène de vie et qualité séminale

L’une des principales inquiétudes d’un homme qui cherche à devenir père est de savoir dans quelle mesure son hygiène de vie affecte sa fertilité et comment l’améliorer.

Le sport est l’un des aspects les plus recherchés. De nombreux hommes se demandent si une activité physique régulière peut avoir des répercutions négatives sur la qualité des spermatozoïdes.

Ce n’est pas le cas car la pratique régulière de sport en général, est recommandée. Cependant, dans les cas de sport de haut niveau, comme la musculation, il peut effectivement être néfaste, car les entrainements intenses ainsi que les régimes stricts affectent la fertilité.

D’autre part, le fait de porter des vêtements trop serrés peut affecter la production de spermatozoïdes en raison de la proximité des testicules, ce qui augmente la température qui, normalement, doit être inférieure au reste de l’organisme.

L’habitude d’appuyer l’ordinateur portable sur la zone génitale est également néfaste car elle peut augmenter la température et ainsi affecter la qualité des spermatozoïdes.

La consommation de substances nocives pour l’organisme comme le tabac ou l’alcool peut également réduire la fertilité de l’homme, de même que certains médicaments et anabolisants.

Enfin, il est recommandé de suivre le régime dit méditerranéen car les agrumes qu’il contient peuvent agir d’une manière très positive de part leur fonction antioxydante. Par conséquent, l’alimentation est un des facteurs déterminant de la qualité séminale et améliorent la qualité du liquide séminal.

Vos questions fréquentes

Pourquoi l’abstinence sexuelle est-elle importante pour faire un spermogramme?

Maintenir les jours d’abstinence sexuelle recommandés par votre médecin avant de réaliser un spermogramme permet que les résultats soient fiables. En effet, si un homme éjacule deux heures avant d’obtenir l’échantillon à analyser, le volume et la concentration spermatique seront inférieurs à ceux qu’il aurait sur une plus longue période.

Par conséquent, si les jours d’abstinence sont trop nombreux ou insuffisants avant de réaliser le spermogramme, on peut diagnostiquer un trouble du sperme par erreur et recommander un traitement de PMA non-adapté.

Combien de jours sans rapports sexuels dois-je avoir avant un traitement de procréation médicalement assistée?

Le recueil de sperme s’effectue en laboratoire. L’heure et le jour du rendez-vous sont déterminés 36 heures avant le jour du déclenchement de l’ovulation.

Le prélèvement est réalisé dans les mêmes conditions que lors d’un spermogramme.

Le conjoint effectue son recueil de sperme par masturbation. Une abstinence sexuelle est recommandée pendant les trois jours précédant la ponction ovocytaire. Il est souhaitable de ne pas dépasser 4 jours d’abstinence pour ne pas affecter négativement la qualité du sperme.

La rédaction vous recommande

Comme nous l’avons vu, la qualité séminale est l’un des facteurs qui peuvent influencer l’obtention ou non d’une grossesse. Pour plus d’informations, suivez ce lien: Combien de spermatozoïdes sont nécessaires pour une grossesse?

Le spermogramme, ou analyse spermatique, est un examen médical qui permet d’évaluer la qualité du sperme. Les paramètres pris en compte lors de cette étude sont le volume ou le pH spermatique ainsi que la morphologie, la mobilité et la concentration de spermatozoïdes.

Vous trouverez plus d’informations ici: Le spermogramme.

2 commentaires

  1. usuario
    Annie

    Bonjour, voici ma question mon mari n’est à la maison que les week-ends pour des raisons de travail. Mon gynécologue lui a demandé de passer un spermogramme quand il rentrera mais ce sera donc 14 jours d’abstinence sexuelle. Peut-on faire un spermogramme après 14 jours d’abstinence? ou le jour 13 le soir peut-on avoir des rapports avant de réaliser l’examen le 14?

    merci

    • avatar
      Jessica EscuderoConseillère en fertilité

      Bonjour Annie,

      Pour réaliser un spermogramme, les jours d’abstinence doivent osciller entre 2 et 5 jours. 14 jours est un délai beaucoup trop long car les spermatozoïdes pourraient être morts. Vous pouvez avoir des rapports sexuels 2 ou 3 jours avant l’examen et si c’est impossible, votre mari devra les avoir par masturbation.

      Bon courage,

Les cookies nous permettent de vous offrir des publicités personnalisées et de recueillir des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre politique de cookies.